Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Titan A.E.

(Titan A.E.)

 Les critiques

Nombre de critiques : 18

Total des points : 121

Moyenne obtenue : 6.72/10

n°18 - 5/10 KX69

13 avril 2015

Un dessin animé mélangeant animation classique et 3D. Le design est parfois très réussi (les vaisseaux, la forêt des cristaux) parfois peu attrayant voire bâclé (les personnages secondaires, les extraterrestres, certains décors…). Le film est agréable mais manque de flamboyance pour vraiment emballer.

Avatar choisi par le scifinaute

n°17 - 6/10 Fog Horn

25 février 2015

On peut saluer le choix d'une figure comme Don Bluth de s'attaquer au space opera, genre assez casse-gueule commercialement parlant (ça passe ou ça casse chez le grand public). Question animation, on reconnaît le style particulier de l'artiste et, globalement, c'est plutôt bien foutu (même si certains mélanges d'animation classique et de numérique semblent plus ou moins justifiées). Toutes proportions gardées, on peut même y retrouver des influences de l'univers de Métal Hurlant. De plus, les paysages spatiaux offrent quelques jolis plans (dont une séquence sublime avec des étoiles de glace dans le dernier tiers du métrage). Maintenant, on peut regretter quelques faiblesses, à commencer par des personnages peu attachants confrontés à des ennemis sans personnalité. L'histoire, même si elle se suit sans problème, offre peu de surprises et reste très premier degré sans discours sous-jacent qui aurait pu conférer une dimension supplémentaire au métrage au-delà du simple divertissement. Enfin, la plus grosse faute de goût à mon sens concerne la musique pop-rock FM, censée pouvoir plaire aux jeunes de l'époque, mais qui surtout ne s’intègre pas du tout aux images. Un film à voir par curiosité néanmoins.

Avatar choisi par le scifinaute

n°16 - 7/10 Chris

28 avril 2012

Un bon film d'animation plutôt bien fait, bien que le développement du scénario au cours du film soit moyen, c'est pas mal mais celà ne vaut pas les animations asiatiques bien meilleures et conséquentes de Katsushiro Otomo (STEAMBOY, AKIRA, MEMORIES, METROPOLIS, ROBOT CARNIVAL) ou bien avec Daft Punk INTERSTELLAR 5555, de Watanabe COWBOY BEBOP, le superbe WONDERFULL DAYS de Kim Moon Saeng et bien sûr le génial GHOST IN THE SHELL de Mamoru Oshii, les FINAL FANTASY etc... TITAN A.E. est un très bel effort mais il faut un peu de progrès aux animateurs U.S. pour arriver à la cheville de leurs homologues d'outre-Pacifique. Pas mal tout de même.

Avatar choisi par le scifinaute

n°15 - 7/10 Dauscher Olivier

26 septembre 2008

Voilà un film qui pose un peu le même problème que LA PLANETE AU TRESOR des studios DISNEY : s'agit-il d'un dessin animé, donc avec animation en 2d à la main, où bien est-ce un film en synthèse et animation 3d intégrant un peu de travail traditionnel ? Ces quelques réserves émises, ce pur film de sf à tendances space opera est visuellement très beau. Il débute sur une note extrêmement négative, la destruction pure et simple de la Terre, et cela inclu toute forme de vie, pour finir sur une note à l'exacte opposé, la création de A à Z d'un nouveau monde (à la façon du STAR TREK 2 de Nicolas Meyer). Entre temps, l'histoire est un peu alambiquée, les personnages pas très attachants (ce qui nous pose toujours le même problème d'identification). Le parti pris de sélectionner du rock fm et de la techno en fond musical, s'il nous évite la mièvrerie des habituelles chansons, datera très vite et très sûrement le film, et c'est dommage. Nanti d'un titre bizarre, souvent violent, ce film n'a pas trouvé son public en salles : il ne s'adresse pas aux enfants, bien que dans l'esprit des gens animation=enfants, et n'est pas destiné à un public d'adolescents, disons américains (l'équivalent du public enfant français). Il a donc coulé le département animation 2d de la FOX ...lequel aurait de toutes façons fermé un jour, vu la désaffection du public pour les dessins animés et l'engouement évident pour les films en images de synthèse. En ce qui me concerne, je trouve très belle l'idée d'un vaisseau spatial renfermant l'adn de toutes formes de vie afin d'éviter que la plus petite d'entre elles, animale ou végétale, ne disparaisse irrémédiablement. Pour cela, au moins, ce film mérite qu'on lui consacre deux heures...

Avatar choisi par le scifinaute

n°14 - 7/10 KhorsKan

04 mai 2005

Un dessin animé plutôt réussi s'adressant en priorité à un public jeune (voir très jeune) !Beaucoup de points positifs cependant : le mélange des images 2D/3D est assez satisfaisant dans l'ensemble, les scènes d'actions sont agrémentées de music Rock rafraîchissantes qui s'intègrent parfaitement dans cet univers relativement sombre (la terre étant détruite dès les premières minutes du film) ... Un seul regret, toutefois, le scénario aurait pu être un peu plus "adulte" (cf. : le nom donné à la nouvelle planète des terriens ... la bonne blague ...)

Avatar choisi par le scifinaute

n°13 - 7/10 Sans nom

31 mars 2005

TITAN A.E. se laisse regarder sans problème...plutôt pour un public jeune tout de même. Le dessin n'est pas mal du tout excepté pour les personnages que je trouve assez mal faits. L'histoire d'un survivant terrien ordinaire dans un univers peuplé d'aliens en tout genre, et une mission très importante à remplir pour l'avenir de l'humanité (restante). C'est gentil, assez naïf par moments, mais j'aime bien cette idée de rescapés Terriens un peu loosers et soumis au chacun pour soi dans un univers d'aliens.

Avatar choisi par le scifinaute

n°12 - 8/10 Gary Alexander

29 décembre 2004

Le dessin animé possède enfin son "Star Wars"... La comparaison peut paraître poussé étant donné que "Titan A.E" possède l'humour et la "désuétude" propre au film d'animation mais néanmoins, le spectacle est de mise. Le scénario est linéaire et sans réelle surprise mais est un bonne occasion d'enfiler action, créatures et rebondissements aux rythme d'un étonnant alliage avec le dessin traditionnel et la 3D. Impressionnant de bout en bout, on ne s'ennuie jamais.

Avatar choisi par le scifinaute

n°11 - 5/10 Sans nom

17 août 2003

Sorti dans nos salles obscures en octobre 2000, TITAN A.E. a été un échec au box-office sans précédent (au vu du budget alloué à la production), avec de surcroît une critique vraiment pas tendre à son égard (hormis Le Parisien qui reconnaissait qu'il s'agissait là du "nec plus ultra de ce qui peut se faire en matière de film d'animation futuriste. Ce TITAN A.E. n'est d'un bout à l'autre qu'un enchaînement d'effets spéciaux et d'images de synthèse qui laisse pantois"). Pourtant, TITAN A.E. reste une oeuvre réellement ambitieuse, et un film de science-fiction abouti. Frames tenait donc à revenir sur un film d'animation qui marquera le genre, et s'impose d'ores et déjà comme une référence. LA CHEVAUCHÉE (FANTASTIQUE) DU VALKYRIE Objectivement, TITAN A.E. présente dès le départ suffisamment de bons éléments pour être tout à fait remarquable. A commencer par un scénario béton qui, bien que n'étant pas des plus originaux, a le mérite d'être brillamment exploité et n'a pas à rougir de la comparaison avec les grands films live de science-fiction... Des extraterrestres, les Drej, détruisent la Terre. Les quelques survivants sont réduits à l'état d'esclaves par ces créatures. Quinze ans après, Cale, jeune humain qui en a assez d'être dominé par les Drej, découvre dans la bague que lui a donné son père avant de disparaître les coordonnées d'un mystérieux vaisseau, le Titan, qui est le seul à pouvoir sauver la race humaine. Cale, devenu malgré lui le seul à pouvoir sauver son peuple, part dans le vaisseau Valkyrie avec l'aide du commandant Kordo et de sa copilote Akima à la recherche du vaisseau. L'histoire est assez intéressante et possède surtout nombre de rebondissements pour que le spectateur soit tenu en haleine tout du long. Mais il offre également un bon nombre de scènes d'action d'excellente facture (dont une digne de la course de pods dans STAR WARS : EPISODE I - LA MENACE FANTÔME, rien que ça !), qui donnent un vrai plus au film. L'oeuvre possède également des graphismes léchés et des décors vraiment superbes. Les personnages sont en deux dimensions, incrustés dans des décors 3D. Cette alchimie, souvent ô combien casse-gueule, est ici parfaitement réussie, participant grandement à l'originalité visuelle de Titan A.E. Mais ne nous leurrons pas, elle constitua aussi le principal casse-tête du film. Ainsi certaines séquences superposent des combinaisons 3D à des personnages bi-dimensionnels (des textures peintes à la main ont facilité cette intégration en générant une image aux contours moins nets que l'infographie classique). Et si 80 % du long métrage est de cette façon composé d'images de synthèse, l'équipage du Valkyrie reste pour sa part bi-dimensionnel, afin d'avoir un rendu global proche d'un film en animation traditionnelle. Le tour de force mobilisa l'énergie de toute une équipe, rejointe par des spécialistes du studio Blue Sky (responsable par la suite de L'AGE DE GLACE). Tout cela aboutit donc à un résultat extrêmement réussi, pour un bilan technique qui frôle la perfection. Loin des effets pyrotechniques tape-à-l'oeil, TITAN A.E. est en outre soutenu par une mise en scène très dynamique, où l'on retrouve avec grand plaisir le savoir-faire inné de Don BLUTH, qui s'essayait là pour la première fois au genre de la science-fiction. Don BLUTH qui déclara à la sortie du film avoir été captivé par la dimension scientifique et futuriste du projet. "La création de nouveaux mondes nous a fait vivre une merveilleuse aventure et a été une occasion rare de laisser vagabonder notre imagination. Mais la riche imagerie de Titan A.E. ne devait pas nous faire oublier les personnages, indispensables vecteurs d'émotions. Car cette histoire est aussi une allégorie sur la quête d'identité et les capacités de résistance de l'esprit humain"... Autre point non négligeable : le film ne possède pas de chansons comme on continue d'en trouver dans les productions Disney, et l'on ne peut que s'en réjouir. Et, alors qu'on aurait pu s'attendre à un space-opera gâché par une musique techno sans âme, on a ici droit à de solides musiques de hard rock, à de la pop et à du punk, qui accompagnent vraiment bien les scènes d'action ou les nombreuses courses-poursuites du film. Mieux, les soutiennent. FABLE FUTURISTE À GRAND SPECTACLE Cependant il ne s'agit pas d'un film grand public : TITAN A.E. plaira en priorité à un public adulte (voire pré-ado), mais difficilement enfantin, qui saisira mal les arcanes d'une histoire plutôt alambiquée, et n'y trouvera pas l'humour que peut présenter un film des studios de ce cher Mickey. Le personnage central, Cale, présente la faculté d'être difficilement cataloguable par les plus jeunes : il tient à trouver un intérêt lucratif dans le fait de chercher le vaisseau de son défunt-père, mais défend des valeurs nobles (relations basées sur la confiance) ; avoue également ne pas avoir l'étoffe d'un héros, mais se montre téméraire et même altruiste en cas de danger. Bref, il est simplement humain, mais n'incarne pas le gentil héros sans peur et sans reproche... Pour toutes ces raisons, TITAN A.E. s'impose vous l'aurez compris comme l'un des films d'animation les plus ambitieux de ces dernières années, et démontre une nouvelle fois (s'il le fallait) que le domaine de l'animation n'est pas réservé exclusivement aux enfants, et peut passionner un public vraiment mature. TITAN A.E. est une ouvre de science-fiction qui possède une réalisation dynamique, des effets spéciaux très convaincants et un scénario irréprochable. Une ouvre qu'il faut absolument avoir vu et qui devrait, avec le temps, acquérir le statut de référence auquel elle peut tout à fait prétendre. J. Gourlet et G. Bollut - ARTICLE PUBLIE SUR FRAMES, le webzine de l'animation et du cinéma

Avatar choisi par le scifinaute

n°10 - 7/10 noumayos

25 septembre 2001

C un dessin anime destine aux plus jeunes, on le comprendra en constatant la maigre profondeur des perso et des dialogues... la traduction semble ne pas etre à la hauteur des fois : (( cela dit, quel visuel, c sublime, j'ai rarement vu un truc aussi propre, on en prend pleins les mirettes... quel feu d'artifice, c un regal... le scenario, ça aurait pu etre bien, mais ils se sont arrete en cours de route, ce qui est domage, c qu'on arrive pas à savoir quel public est vise dans ce film... mais bon, il faut qd meme admettre que c tres tres beau : ))

Avatar choisi par le scifinaute

n°9 - 5/10 Cale Tucker

07 août 2001

Titan A.E est super, bien fait, on s'ennuie pas, enfin y a toujours des scènes qui plaisent moins, on rigole quand même, et le DVD est génial parce qu'on a les scènes abandonnées (mais qu'il y en ait plus aurait été encore mieux!) qui sont bien colorées, le film commenté par Bluth et Goldman, mais dommage qu'on ait pas les story boards! ... donc on comprend quelque chose, pas comme le disney sorti le 24/11/00 où les scènes sont sur du papier avec des coups de crayon et on ne comprend rien! Ce que je reproche, enfin le film et les producteurs n'y sont pas vraiment pour grand chose, c'est qu'on a presque pas entendu parler du film, j'en avais vaguement entendu parler à la radio, je croyais qu'il s'agissait d'un film et puis à la télévision un soir je vois un reportage où était interrogé D.Bluth et puis des extraits, mais il ne passait déjà plus dans mon cinéma... alors j'ai du attendre et dès sa sortie j'ai acheté le DVD très complet, j'avais un peu peur de "gacher" 200f en étant déçue, mais pas du tout, ça a été un plaisir et ça le sera encore bien que je préfère Anastasia, mais ce n'est vraiment pas le même genre! C'est tout ce que j'ai à dire je crois... un dernier petit détail (en fait deux) dommage que Cale n'est pas la voix d'Emmanuel Curtil et dommage qu'il n'est pas remporté plus de 75millions, pour rembourser... au lieu des lamentables 23millions... et je regreterais la fermeture des studios d'animation de la Fox...

Avatar choisi par le scifinaute