Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Titan A.E.

(Titan A.E.)

 Les critiques

Nombre de critiques : 18

Total des points : 121

Moyenne obtenue : 6.72/10

n°8 - 6/10 Fabien Tournel

19 juillet 2001

Le Space Opera, sous-genre glouton qui a complètement phagocyté la science-fiction dans l'esprit des masses, est très souvent porté sur le grand écran, mais rarement sous la forme d'un dessin animé. Titan A.E. s'annonce alors comme le Star Wars tant attendu du film d'animation (ce n'est pas moi qui le dit). Sauf que ce dessin animé n'en est pas vraiment un. Les vaisseaux, la plupart des décors et lesméchants ne sont pas crayon-nés mais synthétisés par ordinateur. Ces créations sont remarquables, et en particulier, le chassé-croisé tout en reflets dans le champs d'astéroïdes de glace n'a absolument rien à envier aux effets spéciaux d'un film "normal". On en vient même parfois à se demander s'il n'eut pas été préférable d'engager de véritables acteurs plutôt que des héros de papier. Il faut dire que les images de synthèse font ressortir la banalité des dessins, et ce mélange original (plus fort encore que Roger Rabbit) n'est pas toujours parfaitement synchronisé.
Mais ces défauts ne sont que pécadilles à côté du scénario et des personnages stéréotypés, lassants, voire irritants. L'histoire - quête initiatique, recherche du père, découverte de l'amour, rebondissements réguliers et enchaînement de trahisons "surprises", etc... - manque de fraîcheur, et ne fait bien souvent que cumuler des clichés. Au final, Titan A.E. n'est certainement pas une nullité sidérale, mais il est tout aussi certain qu'il n'a pas tenu ses promesses. Il semble s'être perdu, dissipé, en cherchant à tout prix à séduire aussi bien les 8-10, que les 10-12, que les 12-14, etc... Mal ciblé, il ne séduira pas beaucoup de monde, mais peut-être sera-t-il ainsi aimé vraiment par quelques uns. Une sorte de nouveau Taram et le chaudron magique. Quoi qu'il en soit, un dessin animé dont les points forts sont les effets spéciaux, c'est suffisamment insolite pour mériter le détour.

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 4/10 Le Rescator

17 juin 2001

Lorsqu’il fut sorti sur les écrans français, on se souvient encore l’enthousiasme qu’avaient suscité les affiches de Titan A.E… Un visuel un rien énigmatique, avec un vaisseau sur fond d’espace rouge carmin… Rien ne laissait présager qu’il s’agissait d’un dessin animé d’ailleurs. Un signe que le produit aspirait peut-être, avec une forfanterie osée, à être autre chose qu’un banal produit de télévision. Dommage, car dans le genre du dessin animé de SF, il n’a aucun des atouts nécessaires. Ni la folie de « Métal Hurlant », ni la noirceur de « Gosht in the Shell ». Pas moins l’esthétisme des « Maîtres du Temps » (signé Moebius il est vrai), ou l’originalité hybride d’un « Tron ». Ce travail au minimum syndical se contente de puiser (piller ?) dans ces précédentes œuvres et aussi dans les grands classiques, sans parvenir à se détacher par une quelconque originalité : les extra-terrestres tout d’énergie bleue vêtus rappellent trop ceux d’ « Abyss », le héros teenager est un pâle clone blondinet de « Flash Gordon », le dénouement un pur copier-coller du « 5ème Elément ». On passe sur les vieilles ficelles du métier visant la cible public 10/15 ans, comme les sorties en scooter des airs forcément audacieuses du jeune héros, les musiques d’ambiance grungy rock’rollantes ou les bestioles rigolotes à tête d’animaux. Ma parole, c’est à croire que les auteurs de Titan A.E n’ont pas vu Goldorak et autres Albator dans leur jeunesse! Quelle recherche déconcertante de la facilité….
Reste quelques rares instants où l’on relève à peine la paupière : comme la ballade en vaisseau dans les forêts de méga bulles explosives, qui pose le seul vrai moment esthétique du film, même si les couleurs sont un peu criardes. Mais cet épisode ne rappelle t-il pas les villes sous-marines de « La Menace Fantôme » du père Lucas? Le sacrifice final et rédempteur du vilain capitaine sue trop aussi celui d’un Bruce Willis atomisé dans le météor d’« Armagedon ». Les auteurs de Titan A.E n’avais pas besoin de nous prouver qu’ils connaissent tous ces films que diable ! Ou alors pensaient-ils s’adresser à des incultes n’ayant eu pour seul intérêt TV que « Les Feux de l’Amour » et pour seule lecture la bibliothèque rose?
Une chose est certaine, ce n’est pas avec ce genre de trou noir scénaristique, de nunucherie à la Walt Disney que la Fox (la boîte qui a commis l’affaire) pourra concurrencer les productions 3D et images virtuelles qui s’annoncent. Pourtant, le dessin animé SF a un ticket à jouer, au sein d’une production SF-fantastique un peu trop encombrée ces derniers temps. On imagine à peine les merveilles que l’équipe d’un « Batman » (dessin animé télé diffusé sur France 3) pourrait faire dans ce domaine… Notamment par leur usage maîtrisé de l’encrage, des ombres et lumières. Gageons que la spécificité française saura peut-être produire un brillant OVNI très prochainement… Et pourquoi pas en s’inspirant de l’univers voisin de la BD, qui possède quand même pas mal de références SF de qualité esthétique et d’intelligence raffinée.

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 8/10 Sans nom

03 juin 2001

Un boulot dingue pour un film qui mérite d'être plus connu et reconnu ! C'est vraiment très beau à voir. Seul le doublage son des voix et un peu naze mais bon, on n'peut pas tout avoir !

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 9/10 philippe esteve

19 mai 2001

Il y avait longtemps qu'un dessin animé ne m'avait pris de cours! Les personnages, les images de synthèse (superbe ds le cas de Drejs), le tout évoluant sur une musique excellente (Jami et bien d'autres..) mérite d'être regardé et ne s'attache pas seulement à un jeune public. Il est vrai que le scénario n'est pas un des plus poussé mais les rebondissements, les décors, la création de la nouvelle Terre, nous font passer 1h30 délire...

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 8/10 Sans nom

22 janvier 2001

Superbe dessin animé, mélangeant 98% d'images de syntèses avec des personnages animés à la main, le tout dans une ambiance espace superbe. Chouette scène finale. Malheureusement le scénario, la musique à 2 frs et les voix en VF laissent un peu à désirer. (Note: DVD zone 1)

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 8/10 DoctorSF

05 novembre 2000

Soyons clair ! Je ne suis pas un amateur de dessins animés, mais là je dois dire que ce film est de toute beauté. C'est riche, c'est coloré, l'action est omniprésente, et puis c'est tout simplement beau. Les vaisseaux spatiaux sont très sympa à part peut-être le Titan qui laisse sur sa faim. J'ai particulièrement aimé ceux des Drejs qui, agrémentés des sifflements des ovnis de "Independence Day", leur donne un air assez maléfique (tout comme les chasseurs TIE de la saga star Wars). Sincèrement, ça fait plaisir à voir qu'il n'y ai pas que les japonais qui fassent des dessins animés. Je ne vais peut-être pas me faire des amis, mais quand même c'est plusieurs pointures largement au-dessus des mangas (vous savez ces dessins animés de bonhommes avec des têtes de choupa chup !!!).
D'ailleurs je désespérais de pouvoir revoir un jour un dessin animé avec des personnages réalistes ! Non Titan A.E. c'est vraiment une très belle production que j'espère vous n'avez pas manquée ! Disney aussi n'a qu'a bien se tenir !

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 9/10 Cyril

02 novembre 2000

Waaaaaooooooo!!!!!!Ca décoiffe un max !Non, cette nouvelle production des réalisateurs d'Anastasia ne s'adresse pas qu'aux enfants. Derrière des effets spéciaux (et spaciaux) très impressionnants et une animation de haut vol on trouve une histoire riche en rebondissements.Les personnages sont nuancés (pas forcément bons ou méchants), les paysages galactiques sont magnifiques et les Drejs vraiment photogéniques.Tout ça sur de la musique rock et à un train d'enfer.C'est en quelque sorte de la science-fiction jubilatoire!Après Matrix l'année dernière,en SF c'est mon coup de cour pour cette année. Attention les yeux,décollage immédiat!

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 5/10 Gabriel

20 octobre 2000

9, parce que l'image de synthèse des vaisseaux, galaxies, planètes est incroyable, belle, fluide, presque surréaliste. Par contre les graphismes des personnages sont mièvres et détonnent un peu. La patte Don Bluth qui convenait génialement il y a 15 ans dans les jeux d'arcade "Dragon's Lair" ou "Space Ace" est ici plutôt en porte-à-faux avec le reste du décor. Le scénario: Ouch! gros caca. Il collectionne les poncifs, il est décousu et même "Sankukai" est mieux scénarisé. Ouais, le film est plutot orienté vers les plus jeunes... M'enfin ce n'est pas une excuse pour les prendre pour des lobotomisés. Dommage, dommage...
Gabriel

Avatar choisi par le scifinaute