Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Sunshine

(Sunshine)

 Les critiques

Nombre de critiques : 11

Total des points : 79

Moyenne obtenue : 7.18/10

n°11 - 8/10 Fog Horn

30 décembre 2016

Avec SUNSHINE, Danny Boyle signe un space opera à la réalisation léchée et dont les images sont magnifiées par la musique inoubliable de John Murphy. Le script entretient un bon suspense et exploite de façon originale cette fascination quasi-mystique qu'exerce le Soleil au fur et à mesure que les protagonistes s'en approchent. Ainsi le Soleil devient un personnage à part entière, ce qui rend l'ambiance du film encore plus prenante. Bref, l'ensemble s'avère très efficace même si le dernier tiers déçoit un peu lorsqu'il prend une direction horrifique rappelant le genre slasher.

Avatar choisi par le scifinaute

n°10 - 7/10 KX69

01 novembre 2015

En revoyant le film, SUNSHINE m'a beaucoup fait penser à l'ultérieur INTERSTELLAR : même enjeu dramatique (la fin de la vie sur terre), même recherche de réalisme scientifique, même beauté de certaines images, même moments contemplatifs, même déformations dues à l'espace temps, même mélancolie, même musique planante. Bref, tout ce qui fait un bon film de SF adulte issu de la lignée de 2001 : L'ODYSSÉE DE L'ESPACE avec le ton personnel de Danny Boyle et d’Alex Garland. Dommage que la réussite de ce film soit sérieusement tempérée par un scénario qui se fourvoie en s’orientant vers le slasher avec cette histoire de capitaine homicide pas loin d'évoquer Freddy Krueger.

Avatar choisi par le scifinaute

n°9 - 7/10 Chris

01 décembre 2011

J'ai trouvé personnellement l'idée de ce film particulièrement bonne et sans aller au delà de ce qui a été dit très justement dans les critiques précédantes, je noterai que Danny Boyle a rendu une copie propre de cette histoire. L'idée du soleil qui s'éteint et d'un groupe d'astronautes qui cherche à libérer une bombe pour essayer de lui donner une seconde jeunesse fallait la développer. Ce scénario excellent et ses bons acteurs donnent de la tenue à cette fable distrayante.

Avatar choisi par le scifinaute

n°8 - 8/10 Sans nom

26 octobre 2011

Le soleil s'étéint, il faut sauver la vie sur terre, un seul moyen. Un vaisseau spatial habité équipé d'une bombe nucléaire de la taille de Manhattan est envoyé afin de faire exploser la méga-bombe sur la surface du soleil mourant... partant de cette idée qui me semblait vouloir justifier la présence d'armements atomiques sur notre petite planète perdue quelque part dans cet immense univers, je n'avais pas envie de voir ce film. Mais bon, je suis fan de science-fiction et la curiosité un jour vainquit. J'ai été agréablement surpris. L'esthétique du film est très réussie, la bande son et deux ou trois scènes valent à elles seules le visionnage. Mon moment préféré, et de loin: le passage de Mercure devant le soleil. J'aurais aimé un film avec moins de morts et moins de scènes d'action mais bon, faut vendre. Le dernier obstacle à surmonter pour accomplir la mission est à ch**r, ce besoin de finir avec un crescendo de violence et de la baston à gogo rabaisse la fin de ce film au rang de film d'action bidon. Mais rien que pour tout le reste ça vaut la peine. Je situerais SUNSHINE quelque part entre ALIEN et 2001. Je recommande la version V.O. le doublage est nul, comme toujours. Une des choses qui n'est expliquée dans aucun film de vaisseaux spatiaux est comment on crée l'élément gravité, et c'est un détail insignifiant mais qui est gonflant. Je crois que le seul à tenir en compte cet élément est "2001..."

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 9/10 Ask

17 mars 2009  Attention spoiler

Bonjour, Je mets 18/20 et je trouve que c'est une juste notation pour un film original et aux décors magnifiques. Le seul moment que je n'ai pas apprécié est le massacre de l'équipage (en partie) par le "cinquième membre d'équipage"... Ca ressemblait plus à un passage de film d'horreur surtout quand la biologiste asiatique se fait empaler par derrière... Bref, mis à part ces passages, le reste est du pain béni.
J'ai ressenti plusieurs choses que peut-être vous autres avez ressenti.
J'ai l'impression qu'il s'agit du thème de la Science. Oui cette Science qui nous permet de nous chauffer, de progresser (le progrès), de nous moderniser, et de survivre d'une certaine façon.
J'ai l'impression que c'est le combat des modernes (les scientifiques) contre les obscurantistes (devinez qui est-ce dans le film et dans la réalité) qui tentent de saboter à tout prix le progrès. Ca c'est l'analyse politique voire géopolitique (sans rentrer dans les détails).
Le Soleil c'est la quête de la vérité. Le Soleil est inaccessible, tout comme Icare s'est brûlé les ailes et à péri... C'est la symbolique du film à travers le Soleil.
L'espace c'est l'obscurantisme ambiant qui est tellement présent mais si dénué d'âme.
Et mon passage préféré est quand les 3 membres d'équipage bloqués sur Icarus I doivent faire 50 ou 100 mètres dans l'espace pour rejoindre Icarus II et sans combinaison spatiale (sauf pour Capa qui est le protégé de Dieu, ou Jésus si vous voulez...)
D'ailleurs à propos de Capa. Dans la scène ou il transmet un dernier message à sa famille (avec l'écran vert derrière). A un moment donné il lève les bras, et cela me fait penser à un tableau ou on voit Jésus lever les bras avec une auréole dorée qui plane au dessus de sa tête. En plus il a les cheveux longs :-)

Voila c'est tout. Je ne suis qu'un amateur de Sci-Fi mais j'ai adoré ce film.
Et je pense savoir ce que vois Keneda (le commandant, japonais) lorsqu'il se fait ignifuger à l'extérieur du vaisseau dans sa combinaison spatiale: il a vu la vérité. Capa la verra aussi au dernier moment du film quand il touche la "bombe stellaire" avant qu'elle explose. "La vérité est la même pour tous". Les obscurantiste sont des imbéciles.

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 5/10 Ludo

21 juillet 2008

Fabuleux!!!! Du scénario aux décors, en passant par les acteurs, un film totalement réussi. A voir absolument pour les amateurs de science fiction et de voyages spatiaux!!

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 9/10 Sans nom

14 juillet 2008

Le film est excellent sous deux point. Le 1er l'esthétique du film alternant lumière éblouissante liée au soleil et noirceur du vaisseau, le jeu d'image et de lumière est magnifique. Et 2ème point un scénario sur une mission de sauvetage comme tant d'autre mais où l'intérêt réside non pas dans la mission mais dans l'aspect psychologique des personnages joués par des acteurs saisissant. Un huit clos original bourré de clins d'oeil au classique du genre en offrant son propre style. A ne pas rater.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 7/10 BlackSmurf

04 novembre 2007

Ah enfin un film de SF à ce mettre sous la dent, m'étais-je dit. Un film de SF avec des vaisseaux spatiaux et tout et tout. Dans ces cas là je suis toujours près à excuser les invraisemblances, minorer les grossières entorses à la science et la fâdesse des acteurs, pour peu qu'on puisse enfin se reconnecter sur la beauté de l'univers. Cet ailleurs autant énigmatique qu'attirant, et pourtant si peu accueillant pour l'homme.

Bravo pour l'excellente analyse de Kitsune, je partage avec lui certaines déceptions comme le fait que systématiquement pour vendre de nos jours on soit obligé de cibler la tranche ado, et donc mettre en scène uniquement des acteurs super jeunes pour favoriser les identifications. Le résultat c'est bien sur des centaines de "ouais super génial ce film, j'ai jamais rien vu d'aussi beau 20/20".

Non, nous (amateur de "hard-science") on regrette. D'abord les astronautes sont des individus extrêmement expérimentés. Souvent proches de la quarantaine, et souvent d'anciens pilotes, plusieurs missions à la actif. Etc.. Ce sont des durs. Comme John Boon le héro mythique de Mars la rouge, super astronaute méga irradié par trop de sortie dans l'espace.

Ouala, bon alors je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec Sunshine, sinon que ça faisait un peu BD avec un thème pareil. Au visionnage on a en effet un peu l'impression de mollesse mais il est indéniable que l'ambiance fait l'objet d'un certain travail, on sent qu'il y a une sorte de constance dans l'esthétique du film et dans l'ambiance générale. On constate des effets de post prod, genre image subliminales de l'équipage massacré au moment de rentrer dans le vaisseau fantôme, ou des effets de caméra à la fin, tout reste assez suggéré.

D'ailleurs l'idée du vaisseau fantôme, l'intrigue qui s'y développe et de prime abord tout à fait intéressante même si très classique. C'est d'ailleurs à ce moment là qu'on plonge dans l'épouvante, et ce n'est pas le premier film à tenter de marier les genres. Event Horizon étant la référence radicale dans le genre.

Un film sans héro ? A part Capa, et encore, il s'agit d'une équipe, et l'histoire semble évoluer sans se focaliser trop sur un seul membre.

Perso dès le début j'ai été un peu dérouté car on est pas dans un film arrivant vraiment à convaincre sur l'aspect réel de la mission, cad on ne ressent pas assez le coté implacable de l'espace, même si certaines scènes sont sans équivoques (sortie dans l'espace sans scaphandre, oops ça ne pardonne pas). La réalité de la terre privée de soleil est volontairement gommée pour ne réapparaître que succinctement à la fin (plus un clin d'oeil).

Ensuite on essaye d'apprécier le style du film qui gagne en mystère voire en poésie ce qu'il perd en réalisme. Enfin on est surpris, ou déçu, par la résolution de l'énigme. Pour ma part je regrette qu'on soit revenu à des affaires humaines. J'aurais bien vu quelques petits aliens pour corser le tout. Car le soleil n'a pas prévu de s'éteindre avant un sacré bout de temps, et il devrait muter en géante rouge. Donc il aurait fallut une cause bien réelle.

La fin est un peu frustrante mais c'est l'optique du réalisateur de laisser à l'imagination du spectateur un certain nombre d'aspects. Ça en fait un film un peu édulcoré. Je dirais en conclusion c'est un film édulcoré mais parfois poétique et avec une certaine recherche, non sans efficacité mais néanmoins emmitouflé dans une torpeur hypnotique comme le font parfois (et avec beaucoupp plus de brio) les japonais (cf.Kurosawa avec Cure).

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 8/10 motoko

17 septembre 2007

J ai vu ce film hier après avoir entendu plusieurs critiques cinglantes et n'avoir vu aucune bande annonce. Et je dois dire que j'ai été plutôt agréablement surpris. Danny Boyle a du talent c'est un fait c'est un touche à tout de génie, mais malheureusement à trop explorer les genres on les mélange et la sauce ne prend pas vraiment. Je rejoindrai Kitsune qui cite Event Horizon qui lui aussi est un exemple de mélange de genre raté.
Ce film ne fait donc pas dans l'élitisme ou l'extrême. Point de réalisme outrancier (pouvant nuire au film) ou de profonde plongée initiatique, ici tout a sa place le thriller, la science fiction, le questionnement philosophique, le coté blockbuster... mais en plus nuancé. On se retrouve donc avec un film a plusieurs facettes et c'est ce qui déstabilise le plus car le film en devient schizophrène. Il alterne séquences oniriques, puissantes émotionnellement, et mystiques (mais bon c'est pas du Kubrick quand même ^^ )(la scène du : "qu'est ce que tu vois ?", le largage du cube, mercure, le rêve ) avec des séquences beaucoup plus convenues (le commandant ica1 -_-).
Contrairement a Kitsune je ne pense pas que Danny Boyle soit passé au travers des scènes rapprochant Sunshine d'Alien, ces scènes et ce thème ne correspondent pas du tout avec le reste et auraient du être supprimés pour laisser pleinement s'exprimer le personnage central, la véritable puissance de ce film : Le Soleil. Je ne parlerai donc pas ici des passages du films qui n'ont plus rien a voir avec la science fiction mais à un autre genre qui atténue complètement le charme du film.
Mais du charme ce film en est bourré. C'est une véritable ode au soleil, à sa divinité, à sa toute puissance... et ceci est superbement mis en image.Grace a cette vision alliée à un thème sonore magnifique (BO composé par 2 membres de underworld) certaines scènes font mouche.
Les personnages campés par de bons acteurs (mention spéciale pour Cillian Murphy, le physicien) ne sont peut être pas originaux et très fouillés mais on s'accroche a cette histoire, leur histoire, remplie de peurs, de fascination, de combats, de doutes et de sacrifices ; Même si pour cela, il faudra faire l'impasse sur certaines parties du scénario ne tenant pas trop la route.
C'est vrai que certains éléments du film n'atteignent pas la quintessence de ce qu'il aurait pu être. Par exemple le vaisseaux malgré des décors réussis et une voix tout en retenue n'arrive pas a la cheville de celui de 2001 loin de là... mais c'est tout le problème du film !! Qui dévoile lors de certaine scène le film qu'il aurait pu être. D'ailleurs un détail il n y a aucun black dans l'équipe mais plutôt un équilibre entre asiatique et "européen" et on sent une LEGERE tendance asiatique dans tout le matériel. Cela signifierait-t-il pour le scénariste que l'Asie se développera au contraire de l'Afrique ??

En résumé un bon film de science fiction ce qui est plutôt rare de nos jours. Mais malheureusement un potentiel gâché, certains éléments venant gâcher le film et d'autres n'ayant pas été suffisamment raffinés. Quel film cela aurait pu être !!!

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 5/10 Sans nom

13 mai 2007

Je viens tout juste de voire ce film au ciné (il y a à peine une petite 1/2 heure), et je dois dire que je suis un peu déçu car je m'attendais à autre chose.
Techniquement c'est un bon film: le scénario tient la route si on ne tient pas compte de certains détails comme cette histoire de bombe nucléaire devant redonner un nouveau souffle au Soleil... A mon avis les scénaristes de ce film n'y connaissent rien en astrophysique, sachant qu'une étoile carbure à l'hydrogène, et que c'est par la fusion des atomes d'hydrogène entre eux soumis à une gravité astronomique que se créent les réactions nucléaires et le dégagement de chaleur propre à un soleil comme le notre. Il fallait que ce soit dit pour qu'on arrête de nous prendre pour des idiots...

Comme je disais, le film n'est pas mauvais techniquement, mais malheureusement on a déjà vu plusieurs fois le concept. C'est la même chose que "Fusion the core", "Apollo XIII", ou "Planète rouge". On a un équipage qui part accomplir une mission périlleuse dans un environnement aussi envoûtant que dangereux où la moindre faute peut mettre leur vie en péril et compromettre une mission de la plus haute importance. On fait toujours intervenir les mêmes concepts: le sacrifice d'un seul pour sauver tous les autres, la "superbravoure" face à la mort, l'extrême résistance à la douleur etc. Je m'attendait à de l'aventure, je pensait en apprendre plus sur notre astre chaud ou même partir vers l'inconnu mais je suis resté sur ma faim...
D'autant que j'ai été séduit par le titre du film par rapport à l'histoire annoncée: "Sunshine", pas mal!C'est comme si on avait retitré des films comme "Twister" par "Alizés", ou bien "Baxter" et "Cujo" par "Puppy" ou "Toutou" :p

Bref je reste déçu. Les filles ou tous ceux qui ne sont pas forcément fan de SF risquent de s'ennuyer.Dommage, je mets 10, pas plus, pas moins.

Avatar choisi par le scifinaute