Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Je suis une légende

(I Am Legend)

 Les critiques

Nombre de critiques : 19

Total des points : 123

Moyenne obtenue : 6.47/10

n°19 - 5/10 KX69

03 octobre 2015

JE SUIS UNE LÉGENDE semble destiné à montrer au public médusé toute l'étendue des qualités dramatiques de Will Smith. L'acteur n'est pas mauvais - bien que son personnage de colonel et scientifique ne m'ait pas tout à fait apparu crédible - mais on a quand même parfois l'impression qu'il se regarde jouer. Il utilisera le même procédé d'auto promotion pour son fils avec AFTER EARTH. La première partie est plaisante : les déambulations dans la ville sont filmées avec une retenue bienvenue et un tempo presque contemplatif. La musique sait également se faire discrète. A partir de l'arrivée de la femme et de l'enfant jusqu'à la conclusion, le film tombe dans le blockbuster bâclé avec ses zombies sortis des jeux-vidéos et ses allusions chrétiennes pas très légères. La volonté de réaliser un film sombre et poignant tombe à plat et l'émotion est rare même dans les scènes de rêves quand le personnage de Will Smith revit la séparation et la mort de sa femme et sa fille, émotion un peu trop calculée et aseptisée pour paraître sincère.

Avatar choisi par le scifinaute

n°18 - 5/10 Fog Horn

03 juillet 2011

JE SUIS UNE LEGENDE, c'est un peu la version américaine light et grand public de 28 JOURS PLUS TARD. Point de sous-texte politique ici, encore moins de débordements gores et surtout une ambiance plus propre, plus lumineuse, moins craspec. Produit formaté à la gloire de sa star Will Smith, ce blockbuster souffre beaucoup trop des limites que se sont imposées les producteurs vis-à-vis du genre lui-même : autrement dit, un film de zombies sage a autant d'intérêt qu'un western sans fusillade. Et je ne réclame absolument pas de la violence à outrance, juste plus de folie dans la mise en scène mais il faut dire que le réalisateur n'est pas aidé par un scénario sans surprise et des choix techniques discutables (en terme d'impact, les zombies numériques ne remplaceront jamais des figurants bien maquillés). Restent quelques jolis plans d'un New York post apocalyptique rendu à la nature et des fragments de bonnes idées (les mannequins). Le reste n'a pas d'odeur, pas de saveur, pas de personnalité...

Avatar choisi par le scifinaute

n°17 - 9/10 Ronzeaud Mathias

07 janvier 2009

Désolé mais fan de Will Smith (pas pour tous ses films of course mais I Robot par ex) et de ce genre de scénarios, seul contre le néant j'ai adoré même si c'est vrai c'est parfois tiré par les cheveux... Mais je trouve que les détails de la vie en solo et le jeu de l'acteur valent le détour !

Avatar choisi par le scifinaute

n°16 - 3/10 lothar

03 novembre 2008

Le début du film effectivement est agréable, mais, comme à chaque fois que je regarde un film avec Will Smith, ça se dégrade très vite pour qu'il n'en reste plus qu'une grosse farce ... Il faut que je revois les versions antérieures, je ne suis pas sur que ce soit meilleur... Cette histoire de pseudo zombi fout tout en l'air selon moi :o/

Avatar choisi par le scifinaute

n°15 - 3/10 Jean Prevot

27 octobre 2008

La même recette que i Robot : prendre une histoire "classique" de la science-fiction des années 50 (excellent roman de Richard Matheson) où le background fantastique est sujet à une réflexion sur nous-même, ne garder de l'histoire d'origine que quelques éléments comme le nom du personnage principal, y ajouter Will Smith et beaucoup de scènes d'action, et enlever toute subtilité dans l'histoire. Au point que le titre du film ne veut plus rien dire.

Bref, film d'action efficace, des plans superbes, mais histoire creuse, massacre du roman et énorme déception.

Avatar choisi par le scifinaute

n°14 - 3/10 Sans nom

12 octobre 2008

Bin, non, là... Ok, le premier tiers du film est agréable, mais les deux autres tiers, non !!! C'est le scénario qui veut ça, peut être, ne peut on pas luter... Mais rien n'empêchait le réalisateur d'éviter le ridicule avec ces pseudos zombis qui gâchent le film d'une façon douloureuse. Ca aurait pu être le meilleur de Will Smith, mais non... toujours pas !!!

Avatar choisi par le scifinaute

n°13 - 4/10 noumayos

11 octobre 2008

Le début du film est de ce que l'on peut qualifier de vraiment pas mauvais à bon, mais tout se gâte à la moitié… moment à partir duquel le film perd tout son intérêt. Un beau gâchis. Dommage.... il y avait tant à faire sur ce thème, mal dépoussiéré...

Avatar choisi par le scifinaute

n°12 - 9/10 GUILLEMOT Christophe

07 septembre 2008

Un film qui devient automatiquement culte. Le décor d'un New York laissé à l'abandon, où la nature a repris ses droits, est époustouflant. On s'y croirait. Les morts vivants sont plus vrais que nature. Et d'un genre nouveau. Mais surtout, la fin du film est superbe.

Avatar choisi par le scifinaute

n°11 - 10/10 Sans nom

23 août 2008

Excellent, le genre de film où l'on se met facilement dans la peau du personnage. Flippant sur certains passage, vraiment trop bon acteur ce Will. Et Vive Bob Marley et honte à ceux qui ne connaissent pas!!! :)

Avatar choisi par le scifinaute

n°10 - 7/10 Sans nom

20 juin 2008

Bon film, d'autant plus qu'hormis les super-héros, les films de sf ne sont pas légion ces derniers temps. Je viens de le découvrir en DVD. Je ne connais pas le roman ni le film de 1950 ou 64, mais LE SURVIVANT de 1971 avec Charlton Heston reste un des films qui ont marqué ma génération. Ce remake ne me déçoit pas, il garde l'aspect sombre de la précédente mouture avec bien sûr le bénéfice des effets spéciaux actuels. Les mutants-contaminés sont terrifiants car hyper agressifs et rapides et la relation de Neville avec sa chienne est émouvante (elle représente sa seule compagne et dernier lien avec le passé). Alors on peut reprocher certains aspects matériels (d'où vient le courant ? Heston avait un groupe électrogène lui !, la nature peut-elle reprendre si vite le dessus sur le bitume en trois ans ? etc... mais on ne va couper les cheveux en quatre et tout simplement apprécier un film qui remplit très bien son contrat et la justesse de Will Smith dans son interprétation. (Jérôme Cazzulini)

Avatar choisi par le scifinaute