Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

La quatrième dimension

(The Twilight Zone)

 Saison 1

36 Episodes

Les épisodes de la première saison

1 - SOLITUDE

Note épisode
8.8
8 votes

Titre original : Where is Everybody
Première diffusion : 02.10.1959 (USA)
Réalisateur : Robert Stevens
Scénario : Rod Serling
Distribution : Earl Holliman (Mike Ferris), James Gregory (Général de l'Air Force), Paul Langton (Colonel de l'Air Force), Jay Overholts (Reporter 2), Garry Walberg, Carter Mullaly, Jim Johnson, John Conwell, James McCallion


L'histoire : Amnésique, un homme se réveille dans une ville inconnue et qui semble totalement déserte malgré des traces récentes de présence humaine. Comment est-il arrivé là ? Est-il vraiment seul ?
Note : Dans ce premier épisode, on retrouve déjà tout l'esprit de la série. Ici, un personnage lambda plongé dans une situation insolite et dans une ambiance pleine de mystère et de suspense. La qualité d'écriture va s'affiner au fil des épisodes mais ce démarrage est très honorable.

2 - POUR LES ANGES

Note épisode
7.7
3 votes

Titre original : One for the Angels
Première diffusion : 09.10.1959 (USA)
Réalisateur : Robert Parrish
Scénario : Rod Serling
Distribution : Ed Wynn (Lew Bookman), Murray Hamilton (La Mort), Dana Dillaway (Maggie), Mickey Maga (Ricky), Jay Overholts (Le médecin), Merritt Bohn (Le routier)


L'histoire : Un marchand ambulant déjoue les plans d'un mystérieux homme en noir (la Mort) qui voulait l'emporter. Furieux d'avoir été dupé, l'homme en noir provoque un accident qui blesse grièvement une petite fille. La Mort annonce que la fille mourra à minuit pour "prendre la place" du marchand. Ce dernier met tout en oeuvre pour que la Faucheuse rate une nouvelle fois son rendez-vous.
Note : Une fable sympathique.

3 - LA SECONDE CHANCE

Note épisode
6.3
3 votes

Titre original : Mr. Denton on Doomsday
Première diffusion : 16.10.1959 (USA)
Réalisateur : Allen Reisner
Scénario : Rod Serling
Distribution : Dan Duryea (Al Denton), Martin Landau (Hotaling), Doug McClure (Pete Grant), Bill Erwin (Homme), Robert Burton (Médecin), Arthur Batanides (Leader), Ken Lynch (Charlie), Jeanne Cooper (Liz), Malcolm Atterbury (Henry J. Fate)


L'histoire : Un cow-boy alcoolique, ancien spécialiste des duels, fait la rencontre d'un homme mystérieux. Ce dernier lui donne une potion lui permettant de redevenir un tireur rapide et précis.
Note : Un épisode assez moyen pour ma part, malgré la présence de Martin Landau. Le genre western est sympa, mais j'ai trouvé l'histoire brouillonne et le but de tout ça m'échappe encore.

4 - DU SUCCÈS AU DÉCLIN

Note épisode
7.3
3 votes

Titre original : The Sixteen-Millimeter Shrine
Première diffusion : 23.10.1959 (USA)
Réalisateur : Mitchell Leisen
Scénario : Rod Serling
Distribution : Ida Lupino (Barbara Jean Trenton), Martin Balsam (Danny Weiss), Ted de Corsia (Marty Sall), John Clarke (Hearndan en film), Jerome Cowan (Jerry Hearndan), Alice Frost (Sally)


L'histoire : Une ancienne star du cinéma refuse de vieillir et passe ses journées enfermées chez elle à visionner ses anciens films. Son agent tente de lui faire décrocher de nouveaux rôles mais l'actrice s'abandonne dans la nostalgie de sa beauté et sa jeunesse passées.
Note : Un épisode à l'élément fantastique discret mais qui n'en demeure pas moins intéressant avec cette description du star system qui n'a pas pris une ride (c'est le cas de le dire !).

5 - SOUVENIR D'ENFANCE

Note épisode
9.3
6 votes

Titre original : Walking Distance
Première diffusion : 30.10.1959 (USA)
Réalisateur : Robert Stevens
Scénario : Rod Serling
Distribution : Gig Young (Martin Sloan), Frank Overton (Le père de Martin), Michael Montgomery (Martin enfant), Ron Howard (Wilcox boy), Irene Tedrow (Mrs. Sloan), Byron Foulger (Charlie), Sheridan Comerate (Pompiste), Joseph Corey (The 1959 Counterman), Buzz Martin (L'adolescent), Pat O'Malley (Mr. Wilson), Nan Peterson (La femme dans le parc)


L'histoire : Le dirigeant d'une grande agence publicitaire fait un crochet dans son village natal qu'il n'avait pas revu depuis longtemps. A sa grande surprise, rien n'a changé. Peu à peu, il se rend compte qu'il est retourné à l'époque de son enfance. Il rencontre ses parents puis lui-même enfant...
Note : De loin le meilleur épisode de ce premier disque ! Comme l'épisode précédent, celui-ci traite de la nostalgie, mais cette fois c'est la nostalgie de l'enfance. L'intrigue est bien emmenée et le suspense est parfait. Excellent.

6 - IMMORTEL, MOI, JAMAIS !

Note épisode
6.7
3 votes

Titre original : Escape Clause
Première diffusion : 06.11.1959 (USA)
Réalisateur : Mitchell Leisen
Scénario : Rod Serling
Distribution : David Wayne (Walter Bedeker), Thomas Gomez (Mr. Cadwallader), Virginia Christine (Ethel Bedeker), Allan Lurie (Garde), Raymond Bailey (Le Médecin), Wendell Holmes (Mr. Cooper), Dick Wilson (Jack), Joe Flynn (Steve), Nesdon Booth (Le maton), George Baxter (Juge Cummings), Paul E. Burns (Concierge)


L'histoire : Walter Bedecker, un hypocondriaque, vend son âme au diable contre l'immortalité. Maintenant invincible, Bedecker a une idée pour se faire de l'argent facile : provoquer des accidents afin de toucher les indemnisations des compagnies d'assurance. Il dévoile la combine à sa femme mais les événement prennent une tournure inattendue...
Note : Cet épisode démarrait plutôt bien mais, outres sa chute assez facile, il véhicule surtout l'idée maintes fois entendue, mais très discutable, selon laquelle il faudrait vivre dangereusement pour pouvoir apprécier la vie (comme s'il fallait mourir de faim pour apprécier de manger...). La série a connu des épisodes plus fins.

7 - LE SOLITAIRE

Note épisode
8.8
4 votes

Titre original : Lonely
Première diffusion : 13.11.1959 (USA)
Réalisateur : Jack Smight
Scénario : Rod Serling
Distribution : Jack Warden (James A. Corry), Jean Marsh (Alicia), John Dehner (Capitaine Allenby), Ted Knight (Adams), James Turley (Carstairs)


L'histoire : Condamné pour un crime qu'il n'a pas commis, un prisonnier est envoyé en exil sur un astéroïde. Complètement seul, il ne reçoit la visite d'officiers que pour avoir les produits de première nécessité. Un jour, ces derniers lui amènent Alicia, une femme-robot capable de parler et d'agir comme une vraie femme…
Note : Un épisode dont l'idée de base est bonne mais ça met du temps à démarrer et je m’attendais à une tournure un peu plus originale…

8 - QUESTION DE TEMPS

Note épisode
8.4
5 votes

Titre original : Time Enough at Last
Première diffusion : 20.11.1959 (USA)
Réalisateur : John Brahm
Scénario : Rod Serling, Lynn Venable
Distribution : Burgess Meredith (Henry Bemis), Vaughn Taylor (Mr. Carsville), Jacqueline DeWit (Helen Bemis), Lela Bliss (Mrs. Chester)


L'histoire : Un modeste employé de banque n'a qu'une passion dans la vie : lire des livres, au grand désespoir de son employeur et de sa femme. Une guerre atomique éclate et il ne doit sa survie que par le fait qu'il lisait en cachette dans la salle des coffres quand une explosion a rasé sa ville. Maintenant, tous les livres de la bibliothèque municipale sont à lui...
Note : Pas le meilleur épisode de la saison : le personnage principal est caricatural et on voit venir la (cruelle) chute à des kilomètres.

9 - LA POURSUITE DU RÊVE

Note épisode
6.5
2 votes

Titre original : Perchance to Dream
Première diffusion : 11.27.1959 (USA)
Réalisateur : Robert Florey
Scénario : Charles Beaumont
Distribution : Richard Conte (Edward Hall), John Larch (Dr. Rathmann), Suzanne Lloyd (Maya/Miss Thomas), Eddie Marr (Girlie Barker), Russell Trent (Rifle Range Barker), Ted Stanhope (Homme dans la rue)


L'histoire : Edward Hall se rend chez son psychiatre et lui confie qu'il ne veut pas dormir de peur d'être tué par la femme qu'il voit dans ses rêves. Il est persuadé qu'il en mourrait réellement. Après une longue discussion avec le médecin, il s'aperçoit que la secrétaire médicale ressemble trait pour trait avec la femme qu'il voit dans ses rêves. Où est la réalité ? Où est le fantasme ?
Note : Un épisode classique.

10 - LA NUIT DU JUGEMENT

Note épisode
5.5
2 votes

Titre original : Judgment Night
Première diffusion : 04.12.1959 (USA)
Réalisateur : John Brahm
Scénario : Rod Serling
Distribution : Nehemiah Persoff (Lanser), Ben Wright (Capitaine Wilbur), Patrick Macnee (Premier officier), Deirdre Owne (Miss Stanley), Leslie Bradley (Major Devereaux), Kendrick Huxham (Le barman), Hugh Sanders (Jerry Potter), Richard Peel (Premier steward), Donald Journeaux (Deuxième steward), Barry Bernard (Mr. McCloud), James Franciscus (Lieutenant Mueller), Debbie Joyce (Petite fille)


L'histoire : En 1942, un passager d'origine allemande a embarqué dans un navire britannique. Un pressentiment le hante : il est persuadé que le navire sera torpillé par un sous-marin à 1h15.
Note : Un épisode qui se laisse suivre jusqu'à la chute que j'ai trouvé un brin naïve...

11 - LES TROIS FANTÔMES

Note épisode
9.0
3 votes

Titre original : And When the Sky Was Opened
Première diffusion : 11.12.1959 (USA)
Réalisateur : Douglas Heyes
Scénario : Rod Serling, Richard Matheson
Distribution : Rod Taylor (Col. Clegg Forbes), Charles Aidman (Col. Ed Harrington), Jim Hutton (Major William Gart), Maxine Cooper (Amy), Sue Randall (L'infirmière), Paul Bryar (Le barman), Joe Bassett (Officier médical), Gloria Pall (Fille au bar), Elizabeth Fielding (Infirmière blonde)


L'histoire : L'histoire de trois officiers qui, après être revenus d'un vol spatial historique, disparaissent chacun leur tour de l'histoire et des mémoires...
Note : Rien à dire, un épisode sympa.

12 - JE SAIS CE QU'IL VOUS FAUT

Note épisode
8.0
4 votes

Titre original : What You Need
Première diffusion : 25.12.1959 (USA)
Réalisateur : Alvin Ganzer
Scénario : Rod Serling, Henry Kuttner, C.L. Moore
Distribution : Steve Cochran (Fred Renard), Ernest Truex (Pedott), Arlene Martel (Fille au bar), Read Morgan (Lefty), William Edmonson (Marman), Judy Ellis (Femme dans la rue), Fred Kruger (Homme dans la rue), Norman Sturgis (Employé d'hotel), Frank Allocca (Serveur), Mark Sunday (Photographe)


L'histoire : Un vieux colporteur possède le don de savoir ce dont vous aurez besoin dans l'avenir. Son don est remarqué par un homme sans scrupule qui lui extorque ses prédictions sous la menace. Mais tous les objets que le colporteur va lui donner auront-ils l'effet qu'il imagine ?
Note : Voilà mon épisode préféré de ce deuxième disque avec une histoire originale et bien écrite.

13 - QUATRE D'ENTRE NOUS SONT MOURANTS

Note épisode
7.0
4 votes

Titre original : The Four of Us are Dying
Première diffusion : 01.01.1960 (USA)
Réalisateur : John Brahm
Scénario : Rod Serling, George Clayton Johnson
Distribution : Harry Townes (Arch Hammer), Ross Martin (Hammer dans le rôle de Foster), Phillip Pine (Hammer dans le rôle de Sterig), Don Gordon (Hammer dans le rôle de Marshak), Beverly Garland (Maggie), Peter Brocco (Pop Marshak), Bernard Fein (Penell), Milton Frome (Détective), Harry Jackson (Joueur de trompette), Bob Hopkins (Homme au bar), Pat Comiskey (Homme 2), Sam Rawlins (Ramon)


L'histoire : Un homme a le don incroyable de changer de visage et use de ce pouvoir pour tirer des avantages affectifs ou financiers jusqu'à la transformation de trop...
Note : Cet épisode plutôt sympa se caractérise par son ambiance qui rappele le film noir.

14 - LA TROISIÈME À PARTIR DU SOLEIL

Note épisode
8.5
4 votes

Titre original : Third From the Sun
Première diffusion : 08.01.1960 (USA)
Réalisateur : Richard L. Bare
Scénario : Rod Serling, Richard Matheson
Distribution : Fritz Weaver (William Sturka), Joe Maross (Jerry Riden), Edward Andrews (Carling), Lori March (Eve), Denise Alexander (Jody), Jeanne Evans (Ann), Will J. White (Garde), S. John Launer (Voix du haut-parleur)


L'histoire : Deux familles veulent fuir la planète menacée d’un holocauste nucléaire. Pour y parvenir, il leur faudra dérober une navette spatiale gouvernementale et ne pas éveiller les soupçons...
Note : Un bon épisode au suspense efficace et à la chute bien amenée. Le vaisseau spatial est d'une ressemblance frappante avec la soucoupe de PLANETE INTERDITE...

15 - LA FLÈCHE DANS LE CIEL

Note épisode
8.5
4 votes

Titre original : I Shot an Arrow into the Air
Première diffusion : 15.01.1960 (USA)
Réalisateur : Stuart Rosenberg
Scénario : Rod Serling, Madelon Champion
Distribution : Dewey Martin (Corey), Edward Binns (Col. Donlin), Ted Otis (Pierson), Leslie Barrett (Brandt), Harry Bartell (Langford)


L'histoire : Une navette spatiale transportant huit hommes s'écrase dans le désert d'une planète inconnue. Il n'y a que trois survivants et la tension monte vite à propos des maigres rations d'eau restantes...
Note : Un épisode assez moyen, la faute à une chute qu'on voit arriver à des kilomètres.

16 - L'AUTO-STOPPEUR

Note épisode
6.0
5 votes

Titre original : The Hitch-Hiker
Première diffusion : 22.01.1960 (USA)
Réalisateur : Alvin Ganzer
Scénario : Rod Serling, Lucille Fletcher
Distribution : Inger Stevens (Nan Adams), Leonard Strong (Auto-stoppeur), Adam Williams (Marin), Lew Gallo (Garçon pompiste), Russ Bender (Counterman), George Mitchell (Pompiste), Dwight Townsend (Homme au drapeau), Eleanor Audley (Mrs. Whitney)


L'histoire : Une jeune conductrice est prise de panique quand elle réalise que le même auto-stoppeur se trouve sans cesse sur sa route. Autre chose étrange : elle est la seule à le voir.
Note : Voilà un de mes épisodes préférés : le fantastique à l'état pur au fil d'un mini road movie cauchemardesque avec en prime la sublime Inger Stevens...

17 - LA FIÈVRE DU JEU

Note épisode
4.5
2 votes

Titre original : The Fever
Première diffusion : 29.01.1960 (USA)
Réalisateur : Robert Florey
Scénario : Rod Serling
Distribution : Everett Sloane (Franklin Gibbs), Vivi Janiss (Flora Gibbs), Art Lewis (Ivrogne), Lee Millar (Photographe), Bill Kendis (Mr. Henson), Lee Sands (Directeur), Marc Towers (Caissier), Arthur Peterson (Shérif), Carole Kent (Gagnant du Jackpot), Jeffrey Sayre (Croupier)


L'histoire : Un coupe de retraités passe ses vacances à Las Vegas. Bien que n'aimant pas le jeu, le mari se laisse tenter une fois et est aussitôt happé par le démon du jeu qui n'aura de cesse de le harceler...
Note : Un épisode assez faible : l'argument fantastique est bien mince et le traitement des ravages du jeu (qui est bien réels) est sans subtilité.

18 - LE DERNIER VOL

Note épisode
8.0
3 votes

Titre original : The Last Flight
Première diffusion : 05.02.1960 (USA)
Réalisateur : William F. Claxton
Scénario : Richard Matheson
Distribution : Kenneth Haigh (Flight Lt. Decker), Jack Perkins (Mécanicien), Jerry Catron (Garde), Harry Raybould (Caporal), Robert Warwick (Vice Marshal Alexander Mackaye), Alexander Scourby (Général Harper), Simon Scott (Major Wilson), Paul Baxley (Pilote de la Jeep)


L'histoire : Un pilote anglais de la Première guerre mondiale se retrouve accidentellement propulsé en 1959 à bord de son avion. Les officiers américains qui l'accueillent ont évidemment le plus grand mal à croire son histoire, d'autant qu'un élément de son récit semble inexact...
Note : Un bon petit épisode partant d'un postulat accrocheur.

19 - INFANTERIE PLATON

Note épisode
8.0
3 votes

Titre original : The Purple Testament
Première diffusion : 12.02.1960 (USA)
Réalisateur : Richard L. Bare
Scénario : Rod Serling
Distribution : William Reynolds (Lt. Fitzgerald), Dick York (Capitaine Riker), Barney Phillips (Capitaine Gunther), Ron Masak (Homme à l'armonica), William Phipps (Sergent), S. John Launer (Colonel), Michael Vandever (Smitty), Paul Mazursky (Veillard), Marc Cavell (Freeman), Warren Oates (Chauffeur de la Jeep)


L'histoire : Durant la guerre des Philippines, un lieutenant américain a la capacité de voir s'illuminer les visages des soldats qui mourront prochainement au combat. Un jour, il voit dans un miroir son propre reflet s'illuminer...
Note : Un bon épisode avec Dick York, le futur mari de MA SORCIERE BIEN AIMEE.

20 - REQUIEM

Note épisode
8.0
2 votes

Titre original : Elegy
Première diffusion : 19.02.1960 (USA)
Réalisateur : Douglas Heyes
Scénario : Charles Beaumont
Distribution : Cecil Kellaway (Jeremy Wickwire), Kevin Hagen (Capitaine James Webber), Jeff Morrow (Kurt Meyers), Don Dubbins (Peter Kirby)


L'histoire : Dans le futur, trois astronautes débarquent sur une planète inconnue qui ressemble à s'y méprendre à la Terre, à la seule différence que tous ses habitants semblent pétrifiés comme si le temps s'était arrêté...
Note : Une idée géniale, un bon petit suspense et une chute bien sympa font de cet épisode une réussite.

21 - IMAGE DANS UN MIROIR

Note épisode
8.3
3 votes

Titre original : Mirror Image
Première diffusion : 26.02.1960 (USA)
Réalisateur : John Brahm
Scénario : Rod Serling
Distribution : Vera Miles (Millicent Barnes), Martin Milner (Paul Grinstead), Joe Hamilton (Agent), Ferris Taylor (Vieil homme), Naomi Stevens (Surveillant baignoire), Terese Lyon (Veille femme), Edwin Rand (Chauffeur de bus)


L'histoire : Une jeune femme attendant son bus est persuadée qu'un double d'elle veut prendre sa place...
Note : Une histoire mystérieuse entre cauchemar et paranoïa malheureusement handicapée par son coté un peu trop bavard.

22 - LES MONSTRES DE MAPLE STREET

Note épisode
8.8
5 votes

Titre original : The Monsters are Due on Maple Street
Première diffusion : 04.03.1960 (USA)
Réalisateur : Ron Winston
Scénario : Rod Serling
Distribution : Claude Akins (Steve Brand), Jack Weston (Charlie), Barry Atwater (Mr. Goodman), Amzie Strickland (Femme), Anne Barton (Mrs. Brand), Jan Handzlik (Tommy), Burt Metcalfe (Don), Mary Gregory (Sally), Jason Johnson (Veil homme), Leah Waggner (Mrs. Goodman), Joan Sudlow (Veille femme), Ben Erway (Pete Van Horn), Lyn Guild (La femme de Charlie), Sheldon Allman (Premier Alien), William Walsh (Deuxième Alien)


L'histoire : A la suite d'un évènement inexpliqué, une rue est privée d'électricité et de toute source d'énergie. Un des habitants est accusé par ses voisins d'être un espion ou un extra-terrestre à l'origine de cette panne, car il est le seul dans la rue à pouvoir démarrer sa voiture. Au fur et à mesure des incidents, la suspicion grandit parmi les riverains et tout le monde soupçonne tout le monde dans une montée de violence inexorable...
Note : Attention ! Episode culte qui ne frotte pas le spectateur dans le sens du poil ! Certains y ont vu à l'époque une description de la folie engendrée par le McCarthysme mais on pourrait aussi bien l'appliquer à notre époque où, en ces jours de crise économique, on a tendance à trouver un bouc émissaire, de préférence celui qui ne nous ressemble pas ou qui a le malheur de dépasser sa tête de la file... La fin de l'épisode est dure mais ô combien réaliste.

23 - UN MONDE DIFFÉRENT

Note épisode
8.3
3 votes

Titre original : A World of Difference
Première diffusion : 11.03.1960 (USA)
Réalisateur : Ted Post
Scénario : Richard Matheson
Distribution : Howard Duff (Arthur Curtis), Frank Maxwell (Marty), Eileen Ryan (Nora), David White (Brinkley), Gail Kobe (Sally), Peter Walker (Sam), Susan Dorn (Marian Curtis), Bill Idelson (Machiniste de plateau)


L'histoire : Arthur Curtis est épanoui dans son travail. Il dicte un mémo pour sa secrétaire et s'aperçoit en se tournant... qu'une équipe de tournage le filme et que son bureau n'est qu'un décor de cinéma !
Note : Véritable personnage de fiction ou acteur devenu fou ? Un épisode original et accrocheur.

24 - LONGUE VIE, WALTER JAMESON

Note épisode
8.8
4 votes

Titre original : Long Live Walter Jameson
Première diffusion : 18.03.1960 (USA)
Réalisateur : Anton M. Leader
Scénario : Charles Beaumont
Distribution : Kevin McCarthy (Prof. Walter Jameson), Edgar Stehli (Prof. Samuel Kittridge), Estelle Winwood (Laurette Bowen), Dody Heath (Susanna Kittridge)


L'histoire : Walter Jameson, un professeur d'université s'apprête à se marier quand son futur beau-père émet des doutes quant à son véritable âge. Ce dernier a en effet retrouvé une photo datant de la guerre de Sécession dont l'un des soldats a une ressemblance étonnante avec Jameson. De plus, les années ne semblent pas avoir d'effets physiques sur lui...
Note : Un bon épisode qui rappelle par moment HIGHLANDER avec ce personnage qui traverse les siècles et voit les gens vieillir et mourir autour de lui. Dans le premier rôle, Kevin McCarthy vu dans le classique L'INVASION DES PROFANATEURS DE SEPULTURES.

25 - TOUS LES GENS SONT PARTOUT SEMBLABLES

Note épisode
9.3
3 votes

Titre original : People Are Alike All Over
Première diffusion : 25.03.1960 (USA)
Réalisateur : Mitchell Leisen
Scénario : Rod Serling, Paul Fairman
Distribution : Roddy McDowall (Sam Conrad), Paul Comi (Warren Marcusson), Susan Oliver (Teenya), Byron Morrow (1er Martien), Vic Perrin (2ème Martien), Vernon Gray (3ème Martien)


L'histoire : Un vaisseau spatial s'écrase sur Mars. L'unique survivant est accueilli par des habitants ressemblant traits pour traits aux humains. A une différence près : ceux-ci sont accueillants et extrêmement respectueux de leur hôte.
Note : Très bon épisode : si le début semble des plus classiques, la chute vaut son pesant de cacahuètes !

26 - EXÉCUTION

Note épisode
8.3
3 votes

Titre original : Execution
Première diffusion : 01.04.1960 (USA)
Réalisateur : David Orrick McDearmon
Scénario : Rod Serling, George Clayton Johnson
Distribution : Albert Salmi (Joe Caswell), Russell Johnson (George Manion), Than Wyenn (Johnson), George Mitchell (Cowboy), Jon Lormer (Révérand), Fay Roope (Juge), Richard Karlan (Barman), Joe Haworth (Cowboy à la télévision)


L'histoire : En 1880, un homme s'apprête à être pendu pour une série de meurtres lorsqu'il se voit accidentellement téléporté en 1960 par un scientifique travaillant sur le voyage dans le temps. Après avoir tué le scientifique, le meurtrier venu du passé découvre la vie au 20e siècle...
Note : Un bon épisode avec une fin ironique digne d’un épisode des CONTES DE LA CRYPTE.

27 - LE VŒU MAGIQUE

Note épisode
7.5
2 votes

Titre original : The Big Tall Wish
Première diffusion : 08.04.1960 (USA)
Réalisateur : Ron Winston
Scénario : Rod Serling
Distribution : Ivan Dixon (Bolie Jackson), Steven Perry (Henry), Kim Hamilton (Frances), Walter Burke (Joe), Henry Scott (Thomas), Charles Horvath (Joey Consiglio), Carl McIntire (Announceur), Frankie Van (Arbitre)


L'histoire : Bolie Jackson, un boxeur en fin de carrière, rempile pour un ultime combat. Alors qu'il est malmené durant toute la rencontre, il en sort finalement vainqueur sans se souvenir de ce qui s'est passé. Ce miracle est en fait le fruit d'un voeu formulé par son jeune voisin qui croyait en lui...
Note : Une gentille fable bien racontée sur l'importance de la volonté dans ce qu'on entreprend ainsi que sur la désillusion lors du passage à l'âge adulte.

28 - ENFER OU PARADIS

Note épisode
7.0
2 votes

Titre original : A Nice Place to Visit
Première diffusion : 15.04.1960 (USA)
Réalisateur : John Brahm
Scénario : Charles Beaumont
Distribution : Larry Blyden (Rocky Valentine), Sebastian Cabot (Mr. Pip), John Close (Policier), Wayne Tucker (Croupier), Sandra Warner (La femme brune), Barbara English (La danseuse blonde), Nels Nelson (Le policier nain), Bill Mullikin (Le surveillant de parking)


L'histoire : Un voleur est abattu au cours d'un de ses cambriolages. Un ange lui permet de vivre dans un monde où il peut faire et avoir tout ce qu'il désire. Mais quelle est la nature de ce monde : enfer ou paradis ?
Note : Une histoire amusante sur le désir et la cupidité.

29 - CAUCHEMAR

Note épisode
6.5
2 votes

Titre original : Nightmare as a Child
Première diffusion : 29.04.1960 (USA)
Réalisateur : Alvin Ganzer
Scénario : Rod Serling
Distribution : Janice Rule (Helen Foley), Terry Burnham (Markie), Shepperd Strudwick (Peter Selden), Michael Fox (Médecin), Joe Perry (Lieutenant de Police), Morgan Brittany (Fille à la poupée)


L'histoire : En rentrant chez elle, une institutrice rencontre une petite fille qui en sait énormément sur elle et sa vie privée. Au fil du temps, la femme se rend compte qu'elle est la seule à voir et entendre la fillette. Au fur et à mesure, des souvenirs enfouis d'un évènement terrible de son enfance lui reviennent...
Note : Un sujet original pour cet épisode : le processus de refoulement lors d'un trauma (enfantin dans ce cas). L'histoire aurait pu être un peu moins explicative mais ça reste un bon épisode.

30 - ARRÊT À WILLOUGHBY

Note épisode
8.8
4 votes

Titre original : A Stop at Willoughby
Première diffusion : 06.05.1960 (USA)
Réalisateur : Robert Parrish
Scénario : Rod Serling
Distribution : James Daly (Gart Williams), Patricia Donahue (Jane Williams), Howard Smith (Mr. Misrell), Jason Wingreen (Cheminot), Mavis Neal Palmer (Helen), James Maloney (Cheminot de 1888), Billy Booth (1er garçon), Butch Hengen (2ème garçon), Ryan Hayes (Ingénieur), Max Slaten (Homme sur le wagon)


L'histoire : Un homme d'affaire, atteint de ce l'on appelle aujourd'hui le burn-out professionnel, trouve dans ses rêves un village imaginaire idéal. Au fil de ses rêves, cette ville semble de plus en plus proche et de plus en plus réelle...
Note : Un épisode un poil décevant. Le thème est bon (comme quoi le problème de burn-out n'est pas nouveau) mais ça manque de subtilité avec une conclusion assez prévisible.

31 - LA POTION MAGIQUE

Note épisode
6.5
2 votes

Titre original : The Chaser
Première diffusion : 16.05.1960 (USA)
Réalisateur : Douglas Heyes
Scénario : Robert Presnell Jr., John Collier
Distribution : George Grizzard (Roger Shackleforth), John McIntire (Prof. Daemon), Patricia Barry (Leila), J. Pat O'Malley (Veil homme), Marjorie Bennett (Veille dame), Barbara Perry (Femme blonde), Rusty Westcoatt (Homme grand), Duane Grey (Barman)


L'histoire : Roger est fou amoureux de Leila mais celle-ci n'éprouve pour lui qu'une indifférence polie. Désespéré, Roger va voir un vieux professeur qui lui vend un filtre d'amour qui va s'avérer très efficace, voire trop !
Note : Un épisode amusant même si la chute est décevante. A noter qu'un remake non officiel intitulé UN AMOUR ETERNEL a été tourné pour LES CONTES DE LA CRYPTE (saison 3, épisode 1) avec une chute bien plus inspirée (et très drôle).

32 - COUP DE TROMPETTE

Note épisode
6.0
2 votes

Titre original : A Passage for Trumpet
Première diffusion : 20.05.1960 (USA)
Réalisateur : Don Medford
Scénario : Rod Serling
Distribution : Jack Klugman (Joey Crown), John Anderson (Gabe), Mary Webster (Nan), Frank Wolff (Baron), James Flavin (Routier), Ned Glass (Propriétaire du bureau de prêt sur gage), Diane Honodel (Piéton)


L'histoire : Un trompettiste doué mais alcoolique sombre dans la dépression et se jette sous les roues d'un camion. Il se réveille dans un monde où personne ne le voit ni l'entend excepté Joey, un autre trompettiste. Ce dernier lui révèle qu'il n'est pas mort et qu'il a une chance de reprendre sa vie en main…
Note : Mouais, un épisode plein de bon sentiments mais assez bancal et pas très palpitant.

33 - UN ORIGINAL

Note épisode
7.8
4 votes

Titre original : Mr. Bevis
Première diffusion : 03.06.1960 (USA)
Réalisateur : William Asher
Scénario : Rod Serling
Distribution : Orson Bean (James B.W. Bevis), Henry Jones (J. Hardy Hempstead), Charles Lane (Mr. Peckinpaugh), Horace McMahon (Barman), William Schallert (1er policier), Florence MacMichael (Margaret), Dorothy Neumann (Miss Chetfield), Vito Scotti (Tony), House Peters Jr. (2ème policier), Coleen O'Sullivan (Michelle), Timmy Cletro (Petit garçon)


L'histoire : James Bevis est un "original" : ses vêtements, ses goûts et sa façon de vivre sont plutôt surprenants pour un homme de son âge. Un jour, tout s'abat contre lui : il perd son travail, sa vieille voiture est détruite et il est expulsé de son logement... Son ange gardien lui propose d'améliorer sa vie à condition de dire adieu à son mode de vie original...
Note : Un épisode qui aborde la pression des conventions sociales. Le tout est traité dans le style comédie mais ça manque un peu de consistance pour que ce soit vraiment inoubliable.

34 - NEUVIÈME ÉTAGE

Note épisode
9.8
4 votes

Titre original : The After Hours
Première diffusion : 10.06.1960 (USA)
Réalisateur : Douglas Heyes
Scénario : Rod Serling
Distribution : Anne Francis (Marsha White), Elizabeth Allen (Vendeuse), James Millhollin (Armbruster), John Conwell (Opérateur d'ascenseur), Patrick Whyte (Mr. Sloan), Nancy Rennick (Miss Keevers)


L'histoire : Une jeune femme fait du shopping dans un grand magasin et se rend au neuvième étage pour s'apercevoir qu'il est désert. Seule une vendeuse l'y accueille et il n'y a qu'un seul objet en rayons : un dé à coudre, objet que la jeune femme venait justement chercher. Dans l'ascenseur, celle-ci s'aperçoit que le dé à coudre est endommagé et va se plaindre au directeur qui lui dit que le bâtiment ne comporte que huit étages...
Note : Attention ! Voilà un des meilleurs épisodes de cette première saison : un postulat génial, une ambiance flippante, c'est prenant de bout en bout et c’est très bien réalisé !

35 - LE CHAMPION

Note épisode
7.0
2 votes

Titre original : The Mighty Casey
Première diffusion : 17.06.1960 (USA)
Réalisateur : Robert Parrish, Alvin Ganzer
Scénario : Rod Serling
Distribution : Jack Warden (Mouth McGarry), Robert Sorrells (Casey), Abraham Sofaer (Dr. Stillman), Alan Dexter (Mr. Beasley), Don Kelly (Monk), Jonathan Hole (Physicien), Rusty Lane (Commissaire)


L'histoire : L'entraîneur d'un équipe de base-ball médiocre engage un robot humanoïde sans informer personne de la nature de ce joueur si puissant. A lui tout seul, le robot hisse son équipe au sommet du championnat mais lors d'une visite médicale après un accident, le médecin s'aperçoit qu'il n'a pas de pouls...
Note : Un épisode dont l'idée de départ est prometteuse mais le résultat final manque d'ambition et de subtilité.

36 - UN MONDE À SOI

Note épisode
9.3
4 votes

Titre original : A World of His Own
Première diffusion : 01.07.1960 (USA)
Réalisateur : Ralph Nelson
Scénario : Richard Matheson
Distribution : Keenan Wynn (Gregory West), Phyllis Kirk (Victoria West), Mary La Roche (Mary)


L'histoire : La femme de Gregory West surprend son mari dans les bras d'une autre femme. Celui-ci lui explique qu'il a la capacité rendre réel tout ce qu'il dicte dans son dictaphone...
Note : Un épisode à la fois amusant et surprenant. A noter qu'il s'agit du premier épisode où Rod Serling apparaît au coeur du décor en s'adressant directement au spectateur (avec un trait d’humour assez bien vu).