Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Lone Ranger, naissance d'un héros

(The Lone Ranger)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 18

Moyenne obtenue : 6.00/10

n°3 - 7/10 Lukaz

14 avril 2014

Démolit à sa sortie, ce film est pourtant très sympa a voir. C'est vrai cependant que Depp nous a JackSparro-isé le personnage de Tonto et qu'il surjoue le personnage, mais j'avoue avoir bien rigolé des gags qui rythment l'histoire et je me suis facilement laissé prendre par les tribulations de nos deux héros. Dommage cependant pour l'introduction et la conclusion avec le Tonto vieillit qui pourrit un peu l'image épique du Lone Ranger Immortel et Héroïque.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 4/10 Chris

24 mars 2014

Ce héros masqué ne m'a pas beaucoup emballé je dois dire. Dans un western fantastique de ce type qui ronronne parfaitement où tous les rebondissements sont à peu près prévus il n'y a rien de bien neuf. Un vieux monsieur qui raconte ses exploits à un jeune j'ai déjà vu cela plus d'une fois, quand au héros propre sur lui, ben comme ce film, je l'ai trouvé bien moyen et à part la grande scène du train assez géniale tout à la fin il n'y a pas grand chose qui ait retenu mon attention. Bof.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 KX69

09 septembre 2013

Le film n’a pas mérité la volée de bois vert qu’il a reçu. Pas de SF ici, mais un western qui fleure avec le fantastique ce qui en soit est un peu original alors que l'on nous abreuve de films de super-heros. Lone Ranger n’est pas plus con ni plus raté que ces derniers. On peut apprécier la touche volontairement (légèrement) désuète en remettant en selle un personnage créé il y a 80 ans. Une grande partie des qualités du film repose sur la performance de Depp qui loin du cabotinage propose une interprétation décalée, burlesque mais sensible de son personnage et également sur la créativité de la mise en scène qui n'est pas à mettre au seul compte des capacités d’un logiciel infographique. Par contre, le film est un peu long, le scénario manque de profondeur malgré quelques belles scènes et hésite constamment entre le spectacle familial et le western adulte. Et puis un budget de plus de 200 millions de dollars (sans compter la promo), ça laisse quand même songeur.

Avatar choisi par le scifinaute