Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

La cabane dans les bois

(The Cabin in the Woods)

 Les critiques

Nombre de critiques : 2

Total des points : 15

Moyenne obtenue : 7.50/10

n°2 - 7/10 Chris

10 mars 2014

Un film U.S. qui détonne dans le genre, franchement il y a un moment que je n'avais vu un film d'outre-Atlantique avec une aussi bonne histoire. L'idée de base est originale même si on est dans le pays du genre Slasher on se sentirait presque respirer les airs méphitiques et Jasoniques des bords du Cristal Lake. Les effets spéciaux sont bons et les forces du mal avec tous les représentants occultes de toutes religions, légendes et autres, donnent une grosse densité à cette histoire d'horreur/SF. Le film est parfaitement maitrisé et à contrario de certains autres trop longs je trouve celui-ci trop court il aurait mérité un métrage plus conséquent pour développer le scénario, ne boudons pas notre plaisir. Très bon.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 Ubik

23 mai 2012

Autant annoncer la couleur tout de suite : LA CABANE DANS LES BOIS est un film indispensable à tout fan de cinéma d'horreur qui se respecte. Voilà, ça c'est dit. Mais d'où me vient cet enthousiasme, moi qui suis plutôt du genre blasé ? En fait j'ai été épaté par l'intelligence du scénario. Alors que le film commence de la pire des manières avec ses personnages stéréotypés et inintéressants, quelques détails éveillent les soupçons et nous font dire : "Ah, c'est peut-être un film différent des slashers habituels". Et c'est bien le cas ! Je ne vais pas spoiler le concept terrible de LA CABANE DANS LES BOIS, juste souligner que le film est autant un divertissement total (qui vous en donne pour votre argent à travers des séquences mémorables) qu'une réflexion aboutie sur le genre horrifique. On pourrait d'ailleurs le rapprocher de SCREAM, même s'il est bien plus réussi que le film surestimé de Wes Craven. LA CABANE DANS LES BOIS nous interroge sur notre attirance pour le cinéma horrifique, avec malice et parfois ironie, mais jamais en se moquant du genre. Au contraire, il est surtout une véritable déclaration d'amour au cinéma d'horreur à travers son bestiaire hallucinant et ses références aux plus belles oeuvres du genre (HELLRAISER forever !!!). Et que dire du climax et de la conclusion qui en laisseront plus d'un sur le c** !

Avatar choisi par le scifinaute