Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Lost Destination

(Verbo)

 Les critiques

Nombre de critiques : 2

Total des points : 14

Moyenne obtenue : 7.00/10

n°2 - 7/10 KX69

04 avril 2014

Le sujet du film n’est pas facile : le mal être et le suicide des adolescents. Bien que fort différent, il y a un peu de MATRIX dans sa structure qui mélange des influences culturelles contemporaines (manga, hip hop) et classiques (lecture de passage de Don Quichotte) sans caricature, quête onirique où la limite est floue entre la réalité et le rêve, la vie et la mort . Verbo porte un message certes naïf mais précieux sur le fait qu’il faut toujours avancer et grandir et que quoiqu’il arrive, l’important est de vivre. La jeune actrice principale propose un personnage fragile et émouvant. Si le film n’est pas complètement emballant, cette tentative ambitieuse dans le forme et le fond est tout a fait digne d’intérêt.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 Chris

16 novembre 2011

Ce film nous emmène dans un monde situé entre la vie et la mort. Cet espace parallèle explore la possiblité des choix que nous faisons devant la mort volontaire, quel est le prix? quel est la rédemption pour l'humain confronté au suicide? Pour Sara il s'agit de trouver la beauté qui manque au monde et plonger dans les ténèbres à la recherche du pourquoi et d'un sens à sa vie. elle y sera aidé par une team dirigé par Liriko qui la guidera dans cette obcurité hantant les murs de cette cité. Ce film mèlant les effets-spéciaux avec les images animées, les décors et les costumes font surtout penser à un Manga Japonais. Les Espagnols nous prouvent encore une fois la vitalité de leur cinéma de genre, en l'occurence celui de la Science-Fiction. La fantasmagorie de l'imaginaire Ibérique est certainement l'un des tout meilleurs au monde tant dans le Fantastique (LE LABYRINTE DE PAN, L'ECHINE DU DIABLE, DARKNESS, HIERRO, L'ORPHELINAT, LES TEMOINS DU MAL etc...) que la SF (THE DARK HOUR, TIME CRIMES, TRES DIAS, REC et REC 2, EXTRATERRESTRE, EVA, etc.) Bref ce film un brin larmoyant à l'Américaine, est tout de même une bonne réussite.

Avatar choisi par le scifinaute