Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Eva

(Eva)

 Les critiques

Nombre de critiques : 4
Total des points : 30
Moyenne obtenue : 7.50/10

n°4 - 8/10 Fog Horn

05 mai 2016

Un joli film espagnol, sorte de mélodrame sentimental avec en filigrane le thème de la robotique. En rien le paysage du cinéma SF ne sera bouleversé mais le réalisateur a su faire preuve d'une réelle finesse doublée d'une sobriété salvatrice dans la description des personnages et dans la mise en place de ce futur proche. Il en résulte un récit attachant et accrocheur avec de très bons acteurs (mention spéciale à la jeune Claudia Vega qui crève l'écran). C'est intimiste sans être prétentieux, c'est du cinéma de genre européen qu'on aimerait voir plus souvent sur les écrans.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 6/10 PA

13 septembre 2012

Je serais un peu moins enthousiaste que mes autres critiques à l'égard de ce film; Si il est vrai que ce film ne manque pas d'indéniables qualités visuelles 3D je ne peux néanmoins lui accorder l'ingénuosité du script de A.I. INTELLIGENCE ARTIFICIELLE que Spielberg a su lui nous conter avec enchantement. Le jeu d'acteur est bon mais comme je l'ai dit précedemment cette fable qui nous est contée ici n'est qu'une pale copie non égalée. 11 pour la jeu d'acteurs.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 9/10 Alien

13 septembre 2012

Superbe, enfin un film SF qui ne se cache pas derrière les SFX! J'ai accroché du début à la fin car le scénario est extra, intelligent, subtile. c'est un beau film centré sur les personnages et leurs interactions. La BOF est vraiment à la hauteur des couleurs du film. Bravo les espagnols! A voir absolument et le bonus sur le making ok aussi! Et aussi un grand bravo à la jeune actrice EVA.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 Chris

18 novembre 2011

Un pur film de Science-Fiction à mi-chemin entre AI et L'HOMME BICENTENAIRE. Le scénario nous conte l'histoire d'Alex qui après un retour au pays souhaite faire un pas dans l'évolution d'un nouvelle lignée d'Androïdes plus à l'image du caractère humain. Le scénario intelligent et malin recycle pas mal d'idées déjà entrevues dans la SF, la vision de ce Gynoïde (en l'occurence une petite fille) le SI-9 en cours d'apprentissage de l'âme humaine donne une lisibilitée de l'intérieur de la machine. Les concepts matérialisés sous forme d'images numériques est une réussite. Les effets-spéciaux sont astucieux et de bien meilleure qualité que GLENN THE FLYING ROBOT, la chute inattendue (à défaut d'être neuve) donne du sel à cette fable de bonne tenue et qui a gagné (et ce n'est que justice) la compétition 2011 des 12ème Utopiales.

Avatar choisi par le scifinaute