Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

La stratégie Ender

(Ender's Game)

 Les critiques

Nombre de critiques : 4
Total des points : 25
Moyenne obtenue : 6.25/10

n°4 - 6/10 Chris

02 mai 2014

Pour Ender c'est une "stratégisation" de sa vie, on se croirait dans un film Japonais : les enfants sont "programmés pour combattre et devenir des héros mais aussi U.S. avec la tactique froide et impersonnelle. L'adaptation de cette très bonne trilogie de Card est très moyennent respectée. Ce blockbuster affirmé est plus un film pour ados qu'autre chose. On y montre une Terre idyllique et "sanctuarisée" loin d'un après guerre, la manipulation des images et de l'information est passée quasiment sous silence. On peut dire que c'est un bon divertissement au vu des effets spéciaux mais bon cette fable nous laisse un goût d'inachevé. Personnellement je l'est trouvée moyenne.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 6/10 Lukaz

14 avril 2014

La saga d'Ender écrite par Orson Scott Card est l'une des œuvre majeure de science fiction de la deuxième partie du 20eme siècle. L'univers imaginé par l’écrivain est sublime quand il n'est tout simplement pas spirituel. Là encore on a envie de dire : lisez les livres plutôt que d'aller voir le film. Certes on nous a offert une production plutôt propre et divertissante mais même sans avoir lu l'histoire on sent qu'il y a des omissions qui font que l'histoire manque de consistance. On n'y développe pas suffisamment pourquoi Ender a été choisit et le rôle de sa famille et de son frère en particulier est reléguée en arrière plan alors que c'est justement ce qui va définir le personnage principal. Dans le film La mort du cadet qui martyrise Ender est devenue un accident alors que dans le livre justement Ender le tue car c'est la seule stratégie possible, ce qui fait que notre héro,encore enfant, se transforme en son frère froid, calculateur et cruel ne sauvant sa conscience que dans les dernière ligne du premier livre. A la place on se retrouve avec une espèce d'Harry Potter dans l'espace ou Ender se retrouve victime des manigances des perfides adultes (bouh les vilains!) donc on s’éloigne du matériel initial, ce qui m’empêche d'imaginer que l'on puisse adapter le reste de la saga, puisqu'elle raconte la rédemption d'Ender. Le film n'en reste pas moins un bon moment popcorn, et peut-être que je le revisionnerais plus tard en essayant de faire abstraction de mes lecture.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 Yom

03 février 2014

Je suis assez d'accord avec le commentaire précèdent. Le film est assez beau, mais pas non plus éblouissant, bien fait, mais pas non plus parfait, avec un bon scénario bien que relativement prévisible... Bref, il est bien, mais sans plus. Et il est vrai que travailler la relation avec les ennemis aurait donné un film bien plus intéressant. Le film aurait du commencer à un demi de la fin pour enchaîner sur l'histoire surement bien plus sympa qui s'annonce au final.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 6/10 KX69

01 décembre 2013

Bon, j'avoue: je n'ai pas bien compris ce qui fait d'Ender un gamin exceptionnel mais si on nous le dit, je veux bien le croire. En fait de stratégie, j'ai plutôt l'impression qu'il s'agit de la manipulation finale. C'est d'ailleurs le principal intérêt du film un peu comme si l'intrigue était uniquement construite pour amener la chute finale. Quant au reste, j'ai eu l'impression de me retrouver dans une sorte de spin off de STARSHIP TROOPERS, orienté ado et sans l'humour décapant. Une partie du film se concentre sur l'entraînement militaire des jeunes recrues. Le mode SIR, YES SIR! n'est clairement pas ma tasse de thé. De bonnes idées auraient pu être développés: celle de la relation entre le héro et ses ennemis par exemple. Les effets spéciaux sont très beaux mais le design des décors est assez fadasse. La mise en scène également est assez plate tout comme les rôles d'Harrison Ford et de sa collègue. Asa Butterfield (Ender) est celui qui s'en sort le mieux.

Avatar choisi par le scifinaute