Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Space Battleship

(Space Battleship Yamato)

 Les critiques

Nombre de critiques : 5

Total des points : 36

Moyenne obtenue : 7.20/10

n°5 - 7/10 Fog Horn

30 janvier 2014

SPACE BATTLESHIP, c'est un peu STAR TREK qui rencontre ALBATOR. On pourra toujours trouver à redire sur le jeu outrancier des comédiens asiatiques, le coté pompier de la mise en scène et un certain problème de rythme (tout du moins pour le spectateur occidental). N'empêche, heureusement que les Japonais sont là pour nous proposer ce genre de production toute en premier degré dont la naïveté apporte un vent de fraîcheur dans un genre space opera pas toujours respecté. L'histoire est sympa avec quelques rebondissements sympathiques, les scène spatiales sont bien foutues, le cuirassé Yamato a un look d'enfer et Meisa Kuroki est super jolie. Dans la grande tradition du kamikaze, le film met en avant les vertus du sacrifice pour le grand nombre mais ça reste bon enfant et ça se regarde avec plaisir.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 10/10 Koyolite Tseila

30 mars 2012

J’attendais ce film avec impatience, et je n’ai pas été déçue, c’est le moins que je puisse dire. Ca c’est de la SF ! Avant Star Wars et avant BATTLESTAR GALACTICA, il y avait Yamato, le cuirassé de l’espace. Un monument de la culture japonaise ! J’avais donc prévu de vous pondre toute une critique mettant en rapport ce qui avait été fait dans les années 70 au niveau de l’animé, et ce film, qui reprend le tout en le condensant. Mais finalement, j’ai décidé de faire plus simple, en me concentrant sur ce petit bijou uniquement. Oui, ce film est pour moi une perle. J’ai adoré ! Alors bien sûr, il faut savoir que dans la culture japonaise, on interprète son rôle de manière théâtrale. Ainsi, certaines scènes peuvent paraître comiques, alors que ce n’est pas vraiment le cas. Et inversement, les scènes dramatiques y gagnent en intensité. Mais enfin cette exagération me plaît bien, car elle donne un certain dynamisme aux personnages, tout en accentuant de manière parfois caricaturale leurs défauts et qualités. Le jeu des acteurs est donc très vivant, et c’est quelque chose que j’aime assez, car cela m’a rappelée des séries TV que j’aimais bien, comme SAN KU KAÏ, ou encore X-OR. Ici le scénario – bien que compressé par rapport à l’œuvre originale – est très bien ficelé, avec une bonne intrigue, et des scènes spatiales à couper le souffle. C’est beau. On retrouve pour mon plus grand plaisir cette ambiance dramatique et mélancolique à souhait apportée par Leiji Matsumoto, le « papa » d’Albator, mais aussi celui de cette œuvre. Beaucoup d’émotion est véhiculée ici, et je dois dire que pour la première fois de ma vie, j’ai pleuré à chaudes larmes devant un film de SF. Cela ne m’était encore jamais arrivé. Donc beaucoup d’émotions, de belles scènes dans l’espace, une histoire intéressante et sombre, pour moi sont donc réunis ici tous les ingrédients d’un petit chef-d’œuvre très particulier.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 7/10 Chris

24 août 2011

Un pur film de Geeks aux accents très seventies. A mi-chemin entre ALBATOR et GALACTICA et bourré d’effets-spéciaux incroyables, SPACE BATTLESHIP réécrit les codes du space-opéra. Habits rétros (le col du capitaine est en tout point similaire à celui d’Albator), casques à fil et micros, blousons courts à la Galactica, coiffures 70. Très Japonais (parfois surjoué), mais plein de références, avec le vaisseau Cosmo Zéro et Whitelizer (le robot rouge en réf. au COSMOWARRIOR ZERO série de 2004 post-Albator - la jeunesse d’Albator) et son robot capitaine en second Batlizer, la médecin-chef et son chat(ALBATOR 78), la passerelle idem à l’Atlantis. Un très bon film qui change un peu. Les asiatiques donnent à la SF un ton frais. Avec plein d’idées nouvelles ou renouvelées des mangas papiers ou animés. Pas mal.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 5/10 Lukaz

14 août 2011

Je ne suis pas un fan du cinema de sf japonais et à quelques exceptions près (KASHERN, BATTLE ROYALE le 1er) je trouve que le genre nippon est soit d'un ennuis mortel ou d'un pompeux écœurant. Avec SPACE BATTLESHIP j'avoue cependant ne pas savoir sur quel pied danser, J'hésite entre le "Wow! Ca arrache!" ou le "RRRZZZZzzzzzz!". Rien à dire sur les fx, j'aime aussi le design des décors. Le scenario a de bonnes idées et grâce a lui, je n'ai pas décroche des le début, mais ce n'est pas grâce aux dialogues ni aux acteurs. Je vais y revenir car je veux d'abord souligner à quel point le doublage français est pourri. La traduction est de plus puérile pour ne pas dire ridicule et il est de loin préférable de voir une version du film avec les sous-titrages anglais. Tout d'abord parce que les intonations du japonais même sans le comprendre replace l'histoire et l'ambiance dans un certain contexte (limite fascisant). Puis pour les sous-titre, les américains étant fans de la série, ont apparemment eu une approche plus respectueuse de l'oeuvre avec une traduction bien moins gnian-gniante que la version française. Retour sur les acteurs qui jouent donc ... comme des japonais. Je sais que c'est le style nippon, mais franchement; l'application des techniques du Kabuki, théâtre japonais à l'écran rend mal, ça passe peut-être dans les anims mais en live ca alourdit le film au point d'en devenir pompeux et de perdre en fluidité. Il y en a qui aime, je ne suis pas de ceux là et je reste un peu hermétique aux oeuvres cinématographiques japonaise. A voir ce film, les fans de manga y prendront un plaisir certain et je ne suis pas négatif non plus mais j'ai du mal a dire que j'ai aime.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 Yom

05 août 2011

Un film correct de scifi, à la mode japonaise (la nation avant l'individu), plutôt bien réussi au niveau des effets spéciaux, et on pourra juste regretter que certaines batailles ne soient pas plus épiques. C'est bien fait, ça se laisse regarder (surtout pour tout ceux qui ont connu Albator et les mangas similaires) et il n'y a pas de fin à l'américaine. ^_^

Avatar choisi par le scifinaute