Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Woody et les robots

(Sleeper)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 23

Moyenne obtenue : 7.67/10

n°3 - 7/10 Chris

19 octobre 2015

Ce film est avant tout une satire sociale et une vision du début des années 70 de très bonne tenue. Woody Allen y campe un Harold Lloyd lunaire ou il n'épargne ni l'information ni le pouvoir. La société de consommation, le sexe, l'amour y sont traités dans le genre fable moderne avec cette pointe de piquant propre au réalisateur. Le scénario est superbe et la vision avant-gardiste (les véhicules et les bâtiments) nous plongent vraiment dans la SF seventies.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 8/10 KX69

15 mai 2007

Rares sont les bonnes comédies SF et celle ci en est une, même si l'univers décrit, une société totalitaire évoquant le meilleur des mondes de Huxley ou 1984 de Orwell est avant tout une toile de fond pour l'humour de Woody Allen, ici un cocktail réussi de bons mots, de satire de la société américaine et du microcosme artistique New-yorkais de l'époque et de burlesque à la Buster Keaton (on retiendra d'ailleurs une scène anthologique de glissade sur une peau de banane géante). Woody Allen ne recherche évidemment pas le réalisme pour décrire le monde futur mais utilise avec simplicité et efficacité des décors architecturaux avant-gardistes. On pense évidemment à fahrenheit 451 de Truffaut et même à THX 1138 réalisé deux ans avant. Il fait également un clin d'oeil au 2001 de Kubrick avec l'intervention d'un ordinateur, frère jumeau de HAL. Le film est très amusant, Woody Allen campant un personnage lunaire à la Charlie Chaplin, couard qui malgré lui devient un héros de la révolution alors qu'il ne cherche qu'à sauver sa vie et séduire la pétillante Diane Keaton. Le même type de personnage qu'il interprétera dans son film suivant « Guerre et Amour » également excellent.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 Yves

08 mars 2002

Woody plus Buster Keaton que jamais !!! Un scénario futuriste déjanté et kitsch, absurde comme on aime ! Les "Monty Pythons" auraient pû le faire, mais woody a été plus rapide. Tout est passé en revue dans ce monde futuriste, de la génétique à la politique,en passant par le sexe bien-entendu !!! Prennez "1984" de Orwel et "Le meilleur des mondes" de Huxley, ajoutez-y un clown et des peaux de bananes, vous obtiendrez "Woody et les robots".

Avatar choisi par le scifinaute