Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

V : premier contact

(V)

 Les critiques

Nombre de critiques : 7

Total des points : 58

Moyenne obtenue : 8.29/10

n°7 - 8/10 Fog Horn

30 août 2012

Cette première mini-série de 2 épisodes créée, écrite et produite par Kenneth Johnson mérite amplement son statut de classique. Plus que l'invasion elle-même, c'est son impact sur la population terrienne qui intéresse l'auteur et il traite le sujet de façon exemplaire en mettant en scène tous les points de vue à travers une série de personnages crédibles. La dimension politique est à ce titre étonnante et d'une sobriété appréciable, les éléments romanesques n'étant finalement pas si nombreux, l'intrigue se focalisant davantage sur toutes les facettes d'une population face à une occupation étrangère : les opportunistes, les "neutres", les résistants, les collabos... Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si toute l'imagerie alien rappelle les codes visuels nazis, la mini-série y fait implicitement référence. Elle en profite pour dépeindre tout ce qu'il y a de plus vil dans ce genre de situation : dénonciations entre voisins, collaboration des journalistes, propagande, désignation de boucs émissaires... En plus d'avoir écrit un excellent script, Kenneth Johnson signe aussi une réalisation soignée avec des effets spéciaux étonnants pour une production destinée à la télévision. Dommage qu'il ait quitté le navire juste après cette mini-série originelle, son départ s'en ressent hélas sur la suite.

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 9/10 Sans nom

23 février 2012

Très déçu qu'il n'y ai pas de saison 3, je trouve ça dommage la série n'a pas vraiment eu le temps de s'installer alors que ça paraissait très prometteur. Il faudrait peur être enfin tenir compte des téléspectateur européen et pas que des américain avant d’arrêter une série

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 8/10 Chris

21 octobre 2011

Effectivement ce premier opus de la série est évidement le meilleur, ce qui nous était promis lors de la diffusion de cette histoire n'a pas tenu toutes Ses promesses. Les visiteurs se comporteront après comme les SS pendant la guerre. Malgré tout l'idée est énorme.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 10/10 Sans nom

09 mai 2011

Cette minis série est vraiment géniale. Tout est bien dans cette mini série: les effets spéciaux; les décors la musique. Je n'oublie pas Diana, la méchante de la série.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 8/10 Sans nom

17 juin 2003

Après avoir vu V, on comprend l'origine du design d'INDEPENDENCE DAY... ce qui gage de la faible originalité (une fois de plus) du film. V à été une série très marquante pour ceux comme moi qui ont grandit dans les anées 80, cela à un peu vieillit notement à cause des costumes (le retour des pyjamas de COSMOS 1999) et des personnages (chemise à carreau de chantier et bottes pour le héros principal).
Le scénario et le thème sont bien traités, on est plongé dans l'ambiance, c'est le thème l'occupation de l'ennemi alien, qui se présente d'abord comme amicaux, mais dont on comprend peu à peu les sombres projets... inquiétant au début, effrayant à la fin.
Je profite d'ailleurs de cette critique pour mentionner une série qui ne figure pas sur ce site (pourquoi ?) mais qui me rappelle le plaisir que j'avais à regarder V (bien que ce ne soit pas du tout la même chose), c'est THE TRIPODS... série anglaise surprenante (sans trop d'effets, mais super scénario) où la population soumise à un recul technologique est conditionnée par des robots tripodes géants...voilà je l'ai fait !!!
V , c'est tout une époque, c'est le X-FILES des années 80 (pourtant je n'aime pas x-files...mais ça on s'en fiche non ?)
Bref... ni trop grotesque ni trop sérieuse, la série mérite un 15/20. A noter le design pitoyable des navettes de transport et des chasseurs alien... rattrapé par celui des vaisseaux mère. Les épisodes se suivent tout en racontant une histoire (avec début et fin) à chaque fois.

Note de DoctorSF : Bien noté Bali Balo, on va tâcher de remédier au problème!

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 kbaccam

24 janvier 2002

Cette série a vraiment beaucoup vieilli. Et M6 la diffuse tellement de fois que d'années en années je trouve que les effets spéciaux ont vieilli comparé aux autres série. Et est-ce qu'il y a eu une suite au dernier épisode (où la fille monde dans le vaisseau pour la planète des visiteurs et que son petit copain essai de la rejoindre) ? Et si oui, j'espère qu'elle n'est pas aussi mauvaise que celle de GALACTICA.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 BELMONT Frédéric

18 janvier 2001

S'il est un grand classique de la science-fiction des années 80, c'est bien le grand feuilleton V. Le premier épisode fut diffusé pour la première fois en septembre 1985 sur l'ancienne Antenne 2. Et je dois dire que sa première projection m'avait réellement fasciné.

Tout commence par une guerilla "traditionnelle" au Salvador dans laquelle le journaliste Mike Donovan risque sa peau à filmer des images aidé par son ami Sud-Coréen. Au début, on pense s'être trompé de chaîne car on nage en plein Rambo: seulement, l'arrivée dans le ciel d'une gigantesque soucoupe volante provoque aussitôt la stupeur, les bélligérants Terriens cessant de surcroît leurs luttes fratricides pour observer l'incroyable phénomène. Et l'on réalise alors la bêtise et l'absurdité des guerres traditionnelles.

Le soir même, la présence mystérieuse des 50 vaisseaux-mères qui flottent au-dessus des capitales du monde comme autant d'épées de Damoclès a de quoi dérouter. Le monde entier a les yeux rivés à ses fenêtres ou devant les postes de télévision. Rumeurs et communiqués de presse se succèdent jusqu'à ce que l'Emissaire du peuple des Visiteurs débarque sur le toit de l'immeuble des Nations Unies pour expliquer que son peuple est venu de Sirius pour contribuer au bien-être de l'Humanité. Aussi incroyable que cela puisse paraître, une coopération interplanétaire va se tisser, au grand dam des Terriens. Mais les Visiteurs sont-ils aussi amicaux qu'ils le prétendent? Leur mission n'est-elle pas autre?

La suite, nous la connaissons : "V", c'est une allégorie au fascisme avec des costumes et des symboles qui rappellent insidieusement la propagande d'occupation nazie. Son créateur, Kenneth Johnson, avoue s'être inspiré d'un roman des années 30 "It can't happen here" dans lequel l'auteur imaginait les Etats-Unis tombant sous la botte d'un régime totalitaire. D'où l'idée de faire intervenir des extra-terrestres. Ce qui fait la force de V, c'est le déroulement en profondeur (5 feuilletons de 2 heures chacun en 1985) qui permet une action soutenue ponctuée de nombreux rebondissments. Ce sont aussi les effets spéciaux excellents pour l'époque (style GUERRE DES ETOILES), la présence d'acteurs bien lookés (Marc Singer en résistant héroïque, Jane Balder en Cheftaine Implaccable ou Robert Englund en alien pacifique), le manichéisme refoulé mais politiquement correct (il y a des gentils et des méchants, des noirs et des blancs dans les deux camps)et le mensonge officiel s'effilochant ! lentement sans dénaturer le mystère.

Je me souviens avoir fait pas mal de cauchemars lors des scènes de torture de July ou de l'accouchement de Robin. Les scènes de vaisseaux-mère pompant des millions de litres à la seconde au-dessus des lacs artificieles méritent également une mention spéciale. Et nous, télespectateurs médusés, de nous demander COMMENT ce drame planétaire allait bien pouvoir se terminer.

Il est vraiemnt dommage que les producteurs aient proposé à ce chef-d'oeuvre de la SF une suite inutile de 19 épisodes complètement nuls et puérils, aussi bien du point de vue des effets visuels que des nouvelles idées. On avait jamais vu tel gâchis de pélicule depuis la 2ème saison de COSMOS 1999 (qui arriva en France en septembre 1987, juste après le 19° épisode de V)!

Avatar choisi par le scifinaute