Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Visiteurs extra-terrestres

(Fire in the Sky)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 21

Moyenne obtenue : 7.00/10

n°3 - 7/10 Chris

21 mai 2016

FIRE IN THE SKY reste dans les limites du mystère et c'est peut être cela son vrai point fort. Enlèvement, mythe où réalité ? Rien ici n'est véritablement tranché et on passe un bon moment, prenant, car le scénario est rondement mené avec une histoire habile et bien tenue par le réalisateur. Moi aussi j'ai aimé et je n'ai pas vu le temps passé dans cette fable actuelle qui nous parle d'un thème peu souvent abordé de la bonne manière mais qui foisonne dans l'univers de la science fiction moderne.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 KX69

10 novembre 2014

Un bon film qui s'intéresse plus aux conséquences sur la vie des témoins d'un soit disant enlèvement extraterrestre qu’à leur récit. Sans s’interdire une reconstitution supposée des événements (présentés comme les souvenirs cauchemardesques de la personne enlevée), il ne prend pas partie sur leur véracité. FIRE IN THE SKY insiste plutôt sur le climat de suspicion général de la population et des autorités face à l’incroyable histoire que rapporte le groupe d’ouvriers (ont-ils éliminés leur compagnon "enlevé" ? puis après la réapparition de ce dernier: s'agit il d'un canular pour se faire un peu de pub?) et qui va notamment chambouler la vie de l’un d’entre eux très justement interprété par Robert Patrick.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 Anthony Cobigo

10 juillet 2008

Ayant vu et entendu au préalable le récit dans un reportage du vrai Travis Walton, humble bûcheron, je constate que ce film sans prétention retrace fidèlement un des plus énigmatiques cas d'enlèvement par des extraterrestres (encore non élucidé à ce jour).Même si ce genre d'histoire laisse toujours à penser qu'il s'agit d'un canular, et bien que Walton et ses collègues n'ont jamais pu apporté de preuves à leur récit, un élément plutôt perturbant continue de laisser perplexes les autorités et les spécialistes qui ont étudié cette histoire. Après avoir soumis ces hommes au détecteur de mensonges au moment des faits en 1975 puis une seconde fois en 1993 soit 18 ans plus tard, il a été conclu que tous concordaient et disaient la vérité...
Un film avec peu d'effets spéciaux réussis qui viennent à point et ne sont pas outranciers.
A voir surtout pour le côté authentique de l'histoire, et non pas pour le côté Hollywoodien habituellement réservé au genre. Robert Patrick, ex-Terminator liquide, est convaincant dans sa volonté de démontrer à tous qu'il dit la vérité.

Avatar choisi par le scifinaute