Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Tron : l'héritage

(TRON: Legacy)

 Les critiques

Nombre de critiques : 7

Total des points : 45

Moyenne obtenue : 6.43/10

n°7 - 7/10 Sans nom

11 février 2015

Film pas mauvais, qui remets au gout du jour l'original ... Le visuel de l'univers colle bien, on est dans l'ambiance. Jeu d'acteur normal, fin un peu trop prévisible. A la limite de payer pour le voir au cinoche (je n'y vais pas souvent non plus).

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 7/10 Fog Horn

03 avril 2013

Ça fait une éternité que je n'ai pas vu TRON premier du nom, je vais donc avoir du mal à comparer les deux. Disons que cette pseudo-suite (ça ressemble plus à une version 1.5 du film de 1982) éblouit surtout par ses qualités visuelles assez incroyables. Visuellement, c'est la grosse claque avec un design de toute beauté que ce soit pour les costumes ou les véhicules, c'est à la fois fidèle au design original et en même temps modernisé avec goût. La réalisation est propre avec un coté clipesque sympa, impression renforcée par la musique synthétique de Daft Punk. L'histoire, elle, est un peu moins passionnante car un peu trop déconnectée du monde réèl à mon goût et avec quelques éléments invraisemblables qui nous rappellent que l'on regarde un film de SF grand public. Ceci dit, ne boudons pas notre plaisir, un film de SF grand public aussi soigné, on n'en voit pas tout les mois.

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 6/10 Yom

20 septembre 2011

Dommage. Le premier TRON a vraiment apporté quelque chose au cinema. Le concept était bon, et l'histoire tenait la route. Cette suite n'apportera rien. Le concept est le même, l'histoire est quasiment la même. Mais par contre, c'est joli... Mais joli, ca ne suffit pas pour rester dans les mémoires comme le premier. Donc, dommage.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 5/10 Chris

02 mars 2011

Je suis assez d'accord avec ce qui a été dit plus haut sur la beauté des images du film et sur certains manques (le visage numérisé, le côté ténébreux...). Personnellement je suis sceptique sur l'attrait du scénario. Pour être honnête ce film c'est surtout la 3D et sortit de là, on ne saura rien sur les ISO, ce peuple qui est finalement la pierre angulaire de ce (nouveau?) synopsis. Pourquoi appeler ce film TRON, on le voit à peine? Le clin d'oeil à Daft Punk a quoi à voir avec le film ? Des petites choses qui accumulent tout au long du film et qui pour moi n'apportent rien d'original à la SF. Cette sorte de remake déguisé n'est pas neuf et tout est ici du réchauffé malgré les belles images.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 6/10 Ubik

27 février 2011

Malgré ses imperfections, TRON (l'original) était un film gonflé, ambitieux et révolutionnaire qui n'a pas volé son statut de film culte. TRON : L'HERITAGE n'a rien de gonflé et de révolutionnaire. Voilà, c'est dit. Ce qui n'empêche pas le film d'être très sympathique en ce sens qu'il est fidèle au matériau d'origine et qu'il respecte le public. C'est déjà un bon point. Et visuellement le résultat est assez bluffant. Grâce aux progrès technologiques (que de chemin parcouru depuis les animations CG du premier film) cette suite offre des séquences souvent impressionnantes. Petit bémol en revanche concernant le rajeunissement de Jeff Bridges que je trouve très artificiel.
Le gros point faible de TRON L'HERITAGE demeure son scenario, peu ambitieux, qui se concentre surtout sur la relation père-fils entre Bridges et Hedlund. Pourtant le potentiel était là, avec cette grille et son univers qui permettaient d'aller beaucoup plus loin que ce qui est finalement proposé. Finalement le film est très basique, presque banal. C'est dommage, malgré l'implication du réalisateur et des acteurs (mention spéciale à Michael Sheen, formidable dans le rôle de Castor). Du coup on peut se demander si cette suite était bien nécessaire.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 Alien

09 février 2011

Je suis remonté dans le temps et me suis retrouvé en 1982 mais avec un son et une image impressionnante! 30 ans plus tard c'est la même histoire donc rien de nouveau pour ceux qui ont vu la première version. En revanche très belle découverte pour ceux qui ne connaissent pas le premier épisode. La b.o. est a la hauteur des couleurs et effets visuels. un film qui ira rejoindre ma dvdtheque de s.f.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 Jotunheim

27 janvier 2011

Apres une longue attente, j'ai enfin vu Tron a l'Imax de Sydney. Au générique on retrouve à la production Steve Lisberger le réalisateur du premier opus, ce qui pouvait être rassurant mais pas de trace de notre cher Moebius national. Comme certain d'entre vous, j'avais vu le premier TRON au cinéma, un merveilleux souvenir d'enfance !

Qu'en est-il de ce nouveau Tron ? Le scenario reprend la trame du premier film mais ici avec le fils de Flynn, héros du précédent film et qui se retrouve comme son père intégré a un univers digital. La réalisation et le design général sont particulièrement soignés avec des constructions aux lignes épurés, des paysages numériques ténébreux, des véhicules illuminées aux courbes dynamiques et des costumes sexy dignes de Jean-Paul Gaultier. Les scènes d'actions sont vraiment magnifiques et nous laisse le temps d'admirer les moindres détails et le mélange lumineux des couleurs numériques. Pour le fond, les considérations religieuses du premier film (confrontation entre polythéisme : les programmeurs sont des dieux ! et monothéisme : un seul programme central qui intègre tout) font place aux aspects philosophiques de la perfection et de la nécessité du chaos. Mouais. Propos intéressants si le film n'accumulait pas certaines maladresses et certaines fautes de gout: comme le porc sur la table, les discussions carrément téléportées entre le père et le fils, la scène du bar qui parait artificielle dans l'histoire. Par ailleurs, on ne retrouve plus l'amitié chaleureuse entre les programmes ce qui confère au film une impression plus glaciale et plus agressive. Enfin, la bande son de Daft Punk s'intègre vraiment bien au film, un bonus bien sympa. Donc un bon film dans l'ensemble, a voir en 3D of course !

Avatar choisi par le scifinaute