Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Tremors 2 : les dents de la terre

(Tremors II: Aftershocks)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 21

Moyenne obtenue : 7.00/10

n°3 - 6/10 Chris

25 décembre 2017

Après 45 premières minutes assez moyennes, survient la mutation des Graboïdes en énormes bipèdes aveugles et bien laids. Le scénario est simple et par moment limité même si les effets spéciaux deviennent vraiment intéressants .

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 8/10 Fog Horn

30 janvier 2014

Généralement, les suites direct-to-video n'augurent rien de bon alors pour une fois qu'on en a une de qualité, il faut le souligner ! Certes, cette suite tardive du chef d'oeuvre de Ron Underwood ne l'égale à aucun moment mais elle reste un excellent divertissement surpassant allégrement en terme de fun de nombreux films sortis en salles. Kevin Bacon n'ayant pas rempilé, c'est le personnage de Burt Gumner (joué par le toujours excellent Michael Gross) qui prend du galon et devient l'attraction principal de ce film avec ses pitreries involontaires et ses techniques de chasse bien particulières. Et il en aura besoin pour venir à bout d'une nouvelle évolution de Graboids (qui ressemblent maintenant à une sorte de poulets géants). La réalisation est moins inspirée que sur le premier film mais heureusement le rythme est enlevé et les rebondissements et autres idées crétines fusent, ne laissant pas aux spectateur le temps de s'ennuyer. On peut aussi noter la qualité des effets spéciaux pour ce type de production : des CGI limites mais des animatronics très réussis signés Phil Tippet. En résumé, TREMORS 2, c'est du fun en barres à consommer sans modération.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 KX69

27 juillet 2006

Réalisé six ans après le premier opus par un des co-scénariste, S.S. Wilson, et sorti directement en vidéo, Tremors 2 est une série B toute à fait sympathique malgré un budget en baisse. Si l'effet de surprise n'est plus vraiment de mise et les scènes parfois répétitives, le film, sans temps mort est servi par des acteurs attachants : en premier lieu Fred Ward ( Kevin Bacon n'a pas rempilé ) en cow-boy désabusé et Michael Gross en dingue des armes défenseur de la liberté individuelle. On en apprend un peu plus sur l'origine des graboïds et l'on découvre qu'ils peuvent muter. L'humour est présent tout au long du métrage et une fois de plus les effets spéciaux sont réussis.

Avatar choisi par le scifinaute