Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Supernova

(Supernova)

 Les critiques

Nombre de critiques : 11

Total des points : 64

Moyenne obtenue : 5.82/10

n°11 - 4/10 Chris

01 juin 2012

Bien moyen tout de même que cette production, que je la qualifierais de série B. Tout n'est pas à jeter, mais la fin est loin d'être haletante et, à mon propre avis, plombe un peu le film à la finale. Le scénario n'a rien d'extraordinaire. Bon cela se regarde tout de même (surtout pour Angela Bassett !)

Avatar choisi par le scifinaute

n°10 - 6/10 Lukaz

25 août 2010

Comme dit plus haut Supernova ce n'est pas un film à casser la baraque. Cependant il fait partie des films que je me plais a revoir régulièrement. Une image très propre, des fx soignés et un scénario sur l'immortalité simple, parfois un peu trop prévisible (mais non ce n'est pas son fils ...) mais exploité a fond et servit par des acteurs plus que corrects. On rentre bien dans l'histoire et on la vit. Vraiment un bon B+ divertissant

Avatar choisi par le scifinaute

n°9 - 3/10 Fog Horn

01 avril 2006

Tout comme pour la première, la seconde trilogie Star Wars a relancé la mode du Space Opera dans les années 1999/2000 entraînant dans son sillon cosmique une multitude de sous-produits opportunistes tels ce (cala)miteux Supernova afin de ramasser peut-être quelques miettes d'étoiles laissées derrière Anakin et toute sa clique. Dans ce genre d'entreprise (notez le jeu de mot involontaire), il est rare que l'originalité et la prise de risque soient de rigueur, on va donc revisionner les grands classiques du genre et on va faire une soupe de tout ça, un poil de Star Trek par-ci, un zeste d'Alien par-là, une pincée de Terminator, et puis les jeunes aiment philosopher (Matrix l'a prouvé), on va donc mettre une cuillerée de 2001, mettez-y de beaux effets spéciaux, une louche de sexe inutile pour l'histoire (comme très souvent) mais indispensable pour garder l'attention de l'ado boutonneux, cuire à feu doux... Voilà un bon jus de navet. Le film est court mais on trouve quand même le temps de s'ennuyer à cause d'un scénario déjà vu et revu, bancale, et bourré d'invraisemblances.

Avatar choisi par le scifinaute

n°8 - 7/10 KhorsKan

19 février 2004

Voilà le genre de "petit" film que j'adore ! Situé entre les films à gros budget et les films de série B, Supernova n'apporte rien de nouveau si ce n'est un moment de détente agréable ...

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 6/10 Sans nom

23 juin 2003

Combien de films pour lesquels je me suis dit "ça aurait pu être un super film de SF " ??? je ne sais plus tellement Blade Runner et Alien sont loin.
Avec Supernova (qui n'a rien de cet évènement stellaire unique), on tombe une fois de plus dans le gros navet insipide bien habillé par un très beau vaisseau et des décors interstellaires réussis. C'est très frustrant pour l'amateur de SF que je suis. Mais quelle est donc la cible marketing de ce type de film mi-figue mi-raisin ?
Malgré quelques scènes de SF, le reste ressemble à un huit clos médiocre dans un studio plus petit que ma salle de bain, acteurs très mauvais, très très mauvais, un objet sensé être mystérieux, mais que tout le monde peut toucher sans problème, et qui n'impressionne pas vraiment le spectateur, juste un peu de fluo et de résine... Film visible, mais pas revisionnable.
Je met 11/20, car en bon fan de SF de mauvaise foi, je ne peut donner moins à un film de "space-opéra", bien que là il faut le dire vite.

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 6/10 Sans nom

19 mars 2002

Incompréhensible ! Lorsqu'on regarde ce film on voit que rien ne va, que c'est ratage sur ratage, que toutes les occasions d'en faire un bon film sont ratées ... Et puis on regarde les bonus sur le DVD et là ... ô surprise, ce qui manquait pour en faire un film tout à fait correct y est !!! Tout ce qui était nécessaire a minima a été coupé au montage ! Pas étonnant que l'on obtienne quelque chose d'aussi plat, déjà vu, sans relief. C'est donc incompréhensible ! Evidemment qu'il y a des calculs marketing derrière cela, et qu'à force de couper de ci, de là, on finit par tout gâcher. C'est du massacre organisé.

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 7/10 noumayos

30 octobre 2001

film sympa, c'est vrais qu'il y a des effets sympa, mais c'est vrais aussi qu'il aurait pu developper le scenario un peu plus au niveau de l'artefact, cela dit, c un objet laisse là, au cas ou un idiot s'en saisirait, c'est tout... moi, je l'ai vu en dvd, et les scennes coupees n'auraient pas du l'etre... ils se sont peut etre dit que le mechant qu'on arrive pas à tuer c'etait vraiment trop gros ( comme dans hollow man) sinon, j'ai passe un bon moment, c'est pas si deplorable que ça ( peut etre un peu trop de "fesse" en apesanteur, pas specialement justifiable...mais bon... c'est la categorie qui veut ça...

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 7/10 Sans nom

03 juin 2001

C'est un bon film de SF (surtout pour les fans !) qui aurait pu être encore mieux si des scènes importantes n'avaient pas été supprimées ou changées (4 scènes concernant le fils de Karl et de la fin). Du coup le film a été sacrifié !

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 6/10 Fabien Tournel

19 mai 2001

Supernova est avant tout un divertissement. Toute critique négligeant ce fait serait injuste et tiendrait plus de l’avis personnel que de la mise en contact d’un film avec le public qui lui correspond. Il n’y a certes pas d’innovation foudroyante, ni de réflexion très poussée dans Supernova, mais aux côtés des clichés empruntés à divers genre (action, space opéra, suspense, thriller...), on retrouve une certaine fraîcheur, fort appréciable et capable de divertir de bout en bout. Ce film est visuellement très agréable, avec le bleu en couleur dominante, et riche de remarquables effets spéciaux. Mais son atout principal est probablement le découpage très enjoué de Thomas Lee. Il y a toujours du rythme, et le récit progresse avec facilité, emporté par un élan perpétuel. Même les gros plans sont privés de leur fixité habituelle, et soumis à une légère oscillation (ce qui est d’ailleurs un peu étonnant ; nous ne sommes pourtant pas à bord d’un navire tanguant sur les flots...). Certains dialogues sont un peu trop rigides et pontifiants, en particulier les explications scientifiques. Mais le principal point noir du film - si l’on accepte de rentrer dans le jeu du divertissement - est son héros : un militaire à l’esprit carré, au sens de l’humour néantissime, et à la peau dure bien sûr. C’est tout le contraire d’un rôle de composition pour James Spader (Stargate, Crash), qui ne fait visiblement aucun effort, totalement apathique. Le seul rôle intéressant est - comme bien souvent dans ce genre de film - celui du méchant, et Peter Facinelli s’en tire avec les honneurs. Supernova n’est donc pas, selon toute probabilité, un film qui fera date. Mais il n’a jamais cherché à tromper quiconque sur la marchandise, et mérite largement son label de distraction grand spectacle.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 5/10 Sans nom

19 janvier 2001

Suberbes effets, belles images, bon bruitages, mais c'est tout. 10/10 pour l'image/son donc. Bien que très court (même pas 1h30), on s'ennuie du début à la fin, c'est linéaire et sans suspens, ni rebondissement, pire qu'un épisode de série sf lambda. Aucune émotion dans la voix des acteurs. Cela aurait pû être un film interressant s'ils avaient ajouté le 2 ème personnage ainsi que la fin alternative et le début alternatif qui sont présents sur le DVD, excellents. On aurait eu droit à une NON-happy-end, bien meilleure... 0/10 donc pour le scénario et le montage happy-end à l'américaine... Louez le DVD mais ne l'achetez pas.

Avatar choisi par le scifinaute