Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Superman 3

(Superman III)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 14

Moyenne obtenue : 4.67/10

n°3 - 4/10 Chris

22 octobre 2012

Un film sur SUPERMAN qui tombe dans la comédie (voir un peu parodique) des 2 premiers de bonne qualité scénaristique. Le climat est un sujet pourtant bien choisi par la production mais très mal traité par le scénario moyen. Brouillon et mauvais.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 KX69

05 mai 2012

Le film exploite la fascination du public de l’époque de l’arrivée de la micro-informatique domestique au début des années 1980 et du piratage naissant (voir WARGAMES sorti en 1983). Dans ce 3ème opus, Superman/Christopher Reeve s’efface au profit de Richard Pryor, acteur comique trop peu connu en France pour que l’on apprécie sa performance envahissante (dans un registre proche d’Eddie Murphy dont il était le précurseur). Margot Kidder fait deux apparitions et est remplacé dans le coeur de Superman par une plutôt mignonne Lana (Annette 0’Toole). Exit Lex Luthor, bonjour Ross Wester/Robert Vaughn qui s’en sort avec les honneurs. Si la tentative de renouvellement n’est pas complètement convaincante, SUPERMAN 3 reste une comédie tout à fait plaisante.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 3/10 Fog Horn

20 janvier 2012

Victime du succès commercial de ses 2 précédents exploits cinématographiques, Superman revient dans une aventure encore plus grand public et donc plus caricaturale et infantilisante (les bad guys lourdauds en sont un parfaits exemple). La comédie semble prendre le pas sur tout le reste. Richard Pryor et ses bouffonneries se taillent la part du gâteau en ayant pratiquement plus de scènes que notre super héros devenu transparent (malgré une vaine tentative de psychologie avec un combat contre son coté sombre). L'idée de confronter le héros mythique à des pirates informatiques n'est pas mauvaise sur le papier mais on sent que le film est formaté pour un public familial peu regardant (même les effets spéciaux ont été torchés).

Avatar choisi par le scifinaute