Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Star Trek

(Star Trek)

 Les critiques

Nombre de critiques : 14
Total des points : 123
Moyenne obtenue : 8.79/10

n°14 - 6/10 Sans nom

20 août 2013

Bien que je sois d'accord avec la plupart des critiques positives, je viens de revoir plusieurs épisodes de la saison 1, et un défaut énorme me saute aux yeux : les épisodes sont inutilement long, et un grand nombre de scènes existent ou se prolongent, uniquement pour faire du remplissage. Je pense que la série aurait été idéale avec des épisodes de 30 minutes maximum, afin de conserver un bon rythme et de rester focalisé sur l'histoire, et les scènes et dialogues intéressants. A titre d'analogie, c'est comme si un épisode de la quatrième dimension était "allongé" en 50 minutes, imaginez le résultat. C'est ce que je ressent lors de ce re-visionnage partiel de cette série, dont je ne remet pas en cause le coté mythique, les qualités avant-gardistes, le travail de pure SF, et le charisme des personnages.

Avatar choisi par le scifinaute

n°13 - 9/10 Chris

26 novembre 2011

Une série que j'ai pu suivre plusieurs fois et que j'adore. Bien sûr tout à un peu mal vieilli, mais bon cette série a frappé les esprits et marqué les plus anciens et fait découvrir la SF à bon nombre d'entre nous. Les épisodes sont presque tous excellents et je me rappelle d'un seul que je n'ai pas aimé, quand Spock se fait voler son cerveau! Les trois saisons sont pour moi un grand bonheur à visionner.

Avatar choisi par le scifinaute

n°12 - 9/10 Yom

16 novembre 2010

Quand on regarde cette série originale, et qu'on regarde ensuite les "suites" plus récentes, on se dit que c'est quand même la première qui a le plus de charme. Un peu kitch, certes. Effets spéciaux plus que dépassés, certes. Mais scenarii plutôt réussis (bien que les dénouements soient souvent un peu expéditifs). Sans oublier que beaucoup de série s'en sont inspiré.
Et comme Star Trek est inspiré de Planete Interdite, ce chef d'oeuvre adoré ^_^ je ne peux pas en dire du mal. lol
A voir au moins une fois dans sa vie (et plus si affinités).

Avatar choisi par le scifinaute

n°11 - 10/10 Roro Thermidor

10 novembre 2010

La série originelle qui a donné naissance à tout un pan de la SF aujourd'hui se basait sur des projets d'étude de l'époque concernant la théorie des courbes, les déplacements plus rapides que la lumière etc... A part quelques invraisemblances, cette série colle totalement aux sujets scientifiques les plus avancés de l'époque. Série incontournable, la bonne note est de mise.

Avatar choisi par le scifinaute

n°10 - 8/10 DANTAN Ghislaine

01 octobre 2010

Toujours aussi agréable de revoir l'équipage de l'Enterprise. Cette série est devenue un modèle d'ailleurs on retrouve certaines idées dans stargate SG 1.

Avatar choisi par le scifinaute

n°9 - 10/10 noumayos

11 octobre 2008

Une référence de la SF, la vraie. Toujours novateur et en avance sur son temps, kitch mais qui assume de la vraie SF intelligente. Quelques épisodes vraiment trop moches, mais qui ne représentent pas la qualité et l'inventivité générale de l'oeuvre... La base pour moi.

Avatar choisi par le scifinaute

n°8 - 9/10 Anan 7

22 août 2003

Une série qui aura fait date dans l'histoire de la SF. Les qualités de cette série ne sont bien évidemment pas ses effets spéciaux surannés ou ses costumes ultra kitch mais le niveau des histoires proposées. En effet star trek est la seule série de SF que je connaisse ou les histoires sont réellement variées et intéressantes comparés aux séries ou films actuels qui manquent cruellement d'originalité. Même si les personnage (surtout kirk) sont très très caricaturaux (genre boy scout du minnesota), on éprouve un certain plaisir à suivre les histoires et l'action des épisodes. Bon point également pour les dialogues plutôt intelligents en comparaison des niaiseries qu'on entend aujourd'hui dans les séries. Une série classique et différente.

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 6/10 Sans nom

17 juin 2003

Il y à tellement de fans inconditionnels de STAR TREK qu'il est difficile de ne pas les heurter. Star trek est regardable, c'est même une série tout à fait honnête comparée aux pâles copies de ces dernières années.. En bref on à pas fait mieux et c'est bien dommage...
Oui dommage, car en effet on ne peut pas nier le fait qu'il s'agit d'une série Z, même les films Star-Trek n'évitent pas cet aspect série Z......je m'explique...le spectateur est tout d'abord noyé d'un flot de laïus pseudo-scientifique, ou le n'importe quoi fait office de vérité scientifique (ce qui à certainement gentiment convaincu les fans les plus indécrottables), mais qui est tout à fait distrayant tant on ne cherche même plus à comprendre à la fin....Ensuite on est pas épargné par les costumes type "Pyjamas en lycra" , très en vogue dans les années 70...pas très sexy bien que moulant, vous voyez de quoi je veut parler?
Enfin, les thèmes sont un peu Neu-neu, le discours soit disant écologique et pacificateur n'est pas spécialement crédible , il n'y à pas énormément de réflexion sur le postulat de base "nous les gentils, eux les méchants , on peut aller jusqu'à dire qu'on prend un peu le téléspectateur pour un débile...ce qui n'est pas très grave après tout....Etre fan inconditionnel de Star-Trek se soigne, si si...on peut apprécier les épisodes sans trop baver après un entraînement spécial, en commençant par regarder les bons films de SF par exemple, comme Alien, Odyssée 2001, Blade Runner....etc etc etc
Je donne 12/20 seulement , essentiellement à cause du Design du vaisseau (c'est tout ?). 12/20 car tout en appréciant la série, je souhaite faire baisser un peu la note globale qui me semble un peu élevée... Désolé les fans...(une fois de plus)

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 9/10 Alain Doinet

17 février 2003

Je me souviens d'une assez longue période de convalescence. Obligé de rester cloîtré chez moi, adolescent que j'étais, je dévorais les séries télévisées de la 5. Je suis alors tombé sur un épisode bizarroïde qui contait les aventures étranges de l'équipage multiracial du vaisseau Enterprise. Décors minimalistes, petites lumières clignotantes un peu partout, bruitages inusités, doublage de qualité médiocre, uniformes colorés, extraterrestres très terrestres, effets spéciaux très spéciaux... tout ceci me semblait plutôt ridicule. C'était donc ça, le GRAND Star Trek ? Une légende, ce machin kitsch ? Un phénomène de la science-fiction, vraiment ? Le lendemain, j'hésitais encore à visionner un autre épisode. Pourtant, j'ai allumé mon téléviseur, et suivi une nouvelle fois le Capitaine Kirk, Mr Spock et le Docteur Mc Coy dans une aventure multicolore. Petit à petit, jour après jour, je me suis aperçu que j'attendais avec une impatience grandissante le Star Trek de 19h00, comme l'on attend sur le quai de la gare un train qui va vous emmener à coup sûr vers une destination merveilleuse. J'ai même commencé à enregistrer les épisodes afin de me les repasser dans le journée ! Au bout de deux semaines, j'étais désespérément accroc à l'univers Star Trek. J'y suis toujours, d'ailleurs, qu'il s'agisse de l'ancienne ou de la nouvelle génération.
Star Trek, c’est cette possibilité d’être un pionnier dans son salon, de satisfaire une curiosité sans faille pour l’inconnu, et la possibilité de croire en l’humanité, qu’elle soit paradoxalement extra-terrestre ou non. Star Trek montre, au-delà de nos erreurs, le meilleur de nous-mêmes. Merci, Mr Roddenberry, d’avoir un jour créé Star Trek. Longue vie et prospérité.

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 8/10 BELMONT Frédéric

26 février 2002

Alors moi, j'adore la série classique de Star Trek depuis que je les ai découverts en 1986-87 sur l'ancienne 5 chaque soir à 19 heures! Tournés de 1966 à 1969, les 79 épisodes de cette merveilleuse saga nous plongent 300 ans dans le futur! D'après la chronologie officielle, nous navigons entre 2064 et 2069 dans le cadre "d'une mission de 5 ans". Chaque épisode est un pur moment de délice, d'exploration d'un monde ou d'un système inconnu au fin fond de la galaxie. Les effets spéciaux appartiennent à un autre âge mais demeurent délicieusement kitsch aux yeux des fans (les décors en carton-pâte, les aliens bleus ou verts maquillés au spray argenté, le déplacement saccadé des vaisseaux avec les fils presque voyants et j'en passe des plus amusantes). L'entreprise a une forme unique que l'on ne peut confondre, on s'y déplace comme dans un paquebot interstellaire et les uniformes-pyjamas ont des couleurs qui correspondent à différentes fonctions (jaune pour le commandement, bleu pour le scientifique ou le médical et rouge pour le technique). La téléportation est également un autre aspect inoubliable de la série avec son bruitage si caractéristique. Et que dire des communicateurs bricolés sur de vieux rasoirs américains? L'idée d'une pax americana propagée de monde en monde fut souvent reprochée, mais beaucoup moins que l'apparente égalité des diverses races présentées à l'intérieur de la Fédération. C'était la première fois que les Américains découvraient un équipage réellement international, avec les 5 continents représentés. Mon personnage préféré est évidemment l'énigmatique Monsieur Spock et sa logique vulcaine est efficace devant l'épreuve. Star Trek est aussi l'une des rares séries à puiser à fond le filon des univers parallèles ("Miroir") ou des paradoxes temporels (Voyages dans les années 1960). La Terre du 23° siècle est bannie de la doctrine Trek, elle demeure volontairement mystérieuse et on ne revient sur la planète bleue qu'à l'occasion de retours dans le passé. Depuis quelques jours, je revisionne un lot de cassettes offert par un ami et de merveilleux souvenirs me reviennent quand je me visionne les épisodes chaque soir. Quel bonheur de redécouvrir le futur! Je serais tenté de dire que je préfère largement la Série Classique aux 6 grands films (souvent trop sombres et pessimistes) et même à la Nouvelle Génération à laquelle je parviens difficilement à m'habituer malgré 5 années de diffusion en France sur Canal Jimmy.

Aux Etats-Unis, Star Trek fait l'objet d'une adulation illimitée et ce sont systématiquement des dizaines de milliers de fans qui se bousculent aux Conventions ou aux Supermachés du Trekkers. A Las Vegas, c'est carrément un musée qui lui est dédié avec reconstitution de la passerelle du nouvel Entreprise. J'ai même un couple d'amis qui s'y est remarié en présence d'un témoin Klingon (vu sur photos). J'ai déjà vu des documentaires sur la Trekkermania et je dois vous avouer que l'on en sort complètement sidéré. On ne se rend pas compte de l'ampleur qu'a pris le phénomène Outre-Atlantique, d'autant plus que la série n'a jamais percé en France (pas plus que le base-ball ou le football américain, d'ailleurs).

Avatar choisi par le scifinaute