Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Starship Troopers

(Starship Troopers)

 Les critiques

Nombre de critiques : 39

Total des points : 295

Moyenne obtenue : 7.56/10

n°39 - 2/10 Sans nom

11 février 2015

Film décevant, car au delà des effets spéciaux, le scénar est trop limité, avec une récurrence des même personnages qui se croisent "par hasard" tout au long du film ... c'est peut-être un effet artistique, mais trop simpliste à mon gout. Originalité moyenne, humour sympa par contre. Je vous déconseille plus encore la suite ...

Avatar choisi par le scifinaute

n°38 - 9/10 KX69

16 août 2014

STARSHIP TROOPERS est l' un des meilleurs films de SF des années 90 et sans doute le meilleur space-opera depuis L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE. Sous une apparence fun de film pop-corn, il permet un deuxième niveau de lecture. Les personnages, naïfs et enthousiastes, sont des jeunes gens idéalistes manipulés par la propagande va-t’en-guerre d’une société néo-fasciste (droite continuation de celle présentée par Verhoeven dans ROBOCOP) qui nécessite toujours plus de chair à canon. Les acteurs (Casper van Dien, Dina Meyer et Denise Richards) font passer l’émotion et rendent crédibles le triangle amoureux. Le film reste plaisamment ambiguë et au final, on en vient presque à plaindre les insectes face à une humanité qui en manque cruellement. Peut-être qu’une vision moins lisse du combat, de la souffrance et de la mort aurait pu lui apporter une profondeur supplémentaire. Verhoeven parvient à éviter ce qui est pour moi l’ennui de la description de l’ambiance militaire et du casernement (cf ces dernières années: WORLD INVASION : BATTLE LOS ANGELES et LA STRATÉGIE ENDER). Les effets spéciaux signés Phil Tippett (futur réalisateur du décevant STARSHIP TROOPERS 2) ont très bien vieilli, mieux en tout cas que ceux de la prélogie STAR WARS. Peut être d’ailleurs grâce à l'utilisation de maquettes et non du 100% numérique. La musique de Poledouris est excellente. Le film donne envie de se plonger dans le roman de Robert Heinlein. Il me fait aussi beaucoup penser à celui de Joe Haldeman « la guerre éternelle » qui est également un excellent space–opera.

Avatar choisi par le scifinaute

n°37 - 8/10 Leminihi Laurent

24 mai 2014

Voici un film qu'on se repasse avec plaisir. L'action est présente, les scènes sont réussie. On est happé par l’atmosphère du film et le jeu des acteurs. Bravo et merci Mr Verhoeven. Voulez vous en savoir plus ?

Avatar choisi par le scifinaute

n°36 - 10/10 Sandrine Callejon

18 mai 2014

Tiré d'un roman de SF de Robert Heinlein ("Etoiles, garde à vous !), STARSHIP TROOPERS est à mon sens un film vraiment très esthétique ; la manière dont l'image est traitée, la modernité affichée (on est pas loin d'un meilleur des mondes possible, tout à fait crédible dans pas mal des scènes), et des acteurs ... woaw : Casper Van Dien, alors au faite de sa carrière, beau comme un Dieu, et propre comme un bon citoyen, Denise Richards toute pimpante (mais ça, c'était avant ses problèmes avec Charlie Sheen ! ), Neil Patrick Harris, et Monsieur Michael Ironside dans le rôle du vieux briscard un peu brisé par la vie. Les personnages étant posés, survient un problème : les extra-terrestres (des arachnides), détruisent Buenos Aires. On envoie donc un contingent de jeunes à peine sortis du lycée combattre ses arachnides, qu'ils finissent, bien entendu, par vaincre. La qualité du film réside également dans la candeur de ses personnages, auxquels néanmoins rien n'est épargné (aaaah, l'arachnide qui pompe la cervelle du capitaine de vaisseau - et accessoirement rival du héros !), et la certitude toute américaine que malgré tout, tout finira bien, que le mauvais E.T s'aplatira gentiment en demandant pardon. Paul Verhoeven a su, à cette époque, transcender le roman de Heinlein, et donc, anticiper un peu sur l'évolution de l'humanité. Il y a un côté très "real TV" dans ce film, bien avant les premières émissions du genre. Parfois taxé de film "pop-corn", c'est un aspect à revendiquer. STARSHIP TROOPERS se regarde tranquillou, et en DVD, et plusieurs années après, c'est encore meilleur."

Avatar choisi par le scifinaute

n°35 - 4/10 Sans nom

23 août 2012

...ou le massacre d'un classique de la science-fiction. STARSHIP TROOPERS est à l'origine un roman de Robert Heinlein, esprit non-conformiste et féru d'histoire, généralement considéré comme un des auteurs de science fiction les plus importants de son époque. A première vue c'est un simple roman de "guerre dans le futur", où l'on suit le parcours d'un jeune homme (engagement, entraînement, opérations), qui s'est engagé dans les forces armées de la Terre (unifiée dans un gouvernement mondial). L'humanité est en effet engagée dans un conflit sans merci avec une espèce extra-terrestre intelligente d'insectes sociaux. Mais très vite (et même si les "scènes d'actions" ne manquent pas), on comprend rapidement que le propos d'Heinlein est une réflexion sur plusieurs thèmes relatif à la guerre, le rapport de l'individu à la société en état de guerre, la discipline militaire, la responsabilité individuelle et collective, le poids du commandement etc.. Il ne fait guère de doute que ce roman est profondément influencé par la guerre du Viet-Nam, et en réaction par rapport à elle. Ainsi, Heinlein imagine une armée fondée sur le strict volontariat, y compris la liberté de démissionner à tout moment. Mais la contrepartie de l'accomplissement du "temps de service", est que les "vétérans" sont les seuls citoyens habilités à voter et à être élu ; l'idée étant que ceux qui ont accepté (ne serai-ce qu'en principe) de risquer leur vie pour le bien commun, ont fait, par là-même,la démonstration qu'ils pouvaient placer l'intérêt général au dessus de leur propre intérêt. Bref, Starphip Troopers est autant un "roman d'idées" qu'un roman d'action, et bien sûr, les concepteurs du film se sont employés à soigneusement le vider de sa substance. Les quelques traces qui en subsiste sont évidemment tournées en dérision, pour ne laisser qu'un banal film d'action où les clichés succèdent aux clichés. Et même du strict point de vue d'un pur film d'action, les scénaristes se sont débrouillé pour louper quelques scènes du roman qui, à l'écran, auraient donné de véritables morceaux d'anthologie. Mais pour être juste, il s'agit probablement d'un effet de limitation imposé par le budget, car le film est en fait un gros B movie, avec notamment des décors en carton pâte. A l'époque les technologies digitales étaient sans doute encore trop chères pour permettre de restituer les scènes imaginées par Heinlein, et l'essentiel du "bugdet" effets spéciaux est probablement passé dans les "aliens", plutôt réussis soit dit en passant. Bref, d'un roman très réussi alliant avec bonheur introspection et action, Hollywood a fait une grosse bouze décérébrée pour teenagers american (mâle) en goguette au cinoche avec leurs copines, sur le thème "ha que ce serait fun d'avoir un gros flingue et de buter des tas d'Aliens". Mission accomplie. Je donne 7 à ce film uniquement pour la plastique "stratosphérique" des actrices du film. Sur ce plan ce gros obsédé de Verhoven ne déçoit jamais. Mais bon ça ne suffit pas à faire un bon film. Conclusion : Si vous avez deux neurones connectés, lisez, lisez, Starphip Troopers, ça vous les stimulera agréablement. Pour le film, passez votre chemin en attendant qu'un jour peut-être, quelqu'un fasse un remake qui ait un rapport avec le bouquin. On peut toujours rêver

Avatar choisi par le scifinaute

n°34 - 7/10 Chris

02 juin 2012

Je trouve ce film plutôt bon et je n'ai pas lu le livre du très militariste Heinlein. Franchement c'est original et l'on découvre la manipulation des images et des êtres en tant de guerre ce qui fait finalement réfléchir (très Propagandastaffel!), un film tout à fait distrayant!

Avatar choisi par le scifinaute

n°33 - 8/10 Yom

31 mai 2012

Un bon film, malgré un côté gore relativement rare à l'époque, avec de bons effets spéciaux, et un bestiaire bien travaillé. Saupoudrez le tout de second degré, et cela donne un spectacle fort agréable.

Avatar choisi par le scifinaute

n°32 - 9/10 kitano3

14 août 2011

Prêcher le faux pour obtenir le vrai. Film fasciste par excellence, Verhoeven filme le pire de l'humanité pour mieux la disséquer. Avec beaucoup d'humour et de 28ème degré, ce film comico-philosophico-débile parvient pourtant à atteindre une qualité égale à celle d'un prétentieux APOCALYPSE NOW ou VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER. Pas de discours. De l'action, des effets spéciaux, des beaux et bons acteurs, et au final, une oeuvre au noir, aussi terrible et monstrueuse qu'elle est proche de nous. Si l'humanité est si cruelle, égoïste et inculte, c'est bien que nous le sommes. Un classique du film de guerre.

Avatar choisi par le scifinaute

n°31 - 8/10 PIERRE

12 mars 2011

Une bonne bouffée d'air frais dans l'univers assez cadré de la sf au cinéma.
Vous voulez en savoir plus ?
Le second degré est de mise dans cet excellente interprétation de la nouvelle "étoile garde à vous" d'Heinlein. Je suis fan de cet auteur de SF et pourtant j'ai trouvé cette nouvelle sans intérêt et fade.
Vous voulez en savoir plus ?
J'ai donc eu une excellente surprise en découvrant ce film qui s'est approprié le cadre de la nouvelle mais en y apportant une liberté et une fantaisie dont la nouvelle est dépourvue.
Vous voulez en savoir plus ?
ben... allez le voir.

Avatar choisi par le scifinaute

n°30 - 8/10 nostromo

08 octobre 2010

Un film de sf ou on se rend compte que c'est pas toujours les gros insecte moche et vicelards qui sont les plus méchants. On se demanderait presque à la fin lesquelles des 2 sont les envahisseurs. Sinon à part ça c'est un bon film avec surtout de bon effet spéciaux même pour maintenant et un bon jeux d'acteur.

Avatar choisi par le scifinaute