Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Spider-Man 2

(Spider-Man 2)

 Les critiques

Nombre de critiques : 5

Total des points : 39

Moyenne obtenue : 7.80/10

n°5 - 8/10 Yom

30 mai 2012

Un bon opus des aventures du monte-en-l'air, avec un Dr Octopus assez réussi, et quelques moments héroïques dignes de notre célèbre tisseur de toile, notamment avec la scène du métro. A voir.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 9/10 Gizmil

13 novembre 2006

La note est un peu élevée mais je trouve que ça les vaut. Bien sûr, le film est tiré d'un comics et on pourrait s'attendre à ce que les choses y soient abordées de manière superficielle, avec un but de divertissement et non de réflexion. Eh bien ce n'est pas le cas ou du moins, le film n'est pas que ça! C'est en effet exploité de manière intelligente, des questions de fond sont soulevées dont les réponses ne sont pas toujours évidentes pour le héros qui se rongera souvent l'esprit avant de les trouver. Il y a en effet deux dimensions dans le film: l'histoire personnelle et commune d'un jeune homme issu d'une classe modeste puis, il y a son histoire en tant que héros. Cette histoire ressemblerait fort à celle de monsieur tout-le-monde si ce monsieur tout-le-monde ne disposait pas de grands pouvoirs. Le travail de héros a ici une incidence désastreuse sur la vie personnelle de Spiderman. C'est sur ce genre de points que le film est intelligent car il est nuancé et ne montre pas la vie du héros comme quelque chose d'idéal, on retombe souvent face à certaines réalités que le commun des mortels ne connaît que trop bien. Par ailleurs, ses sentiments par rapport à Mary-Jean sont présentés avec beaucoup de finesse, sans tomber dans l'eau de rose, on parvient à attacher beaucoup de crédibilité à ceux-ci et au tiraillement qui ne cesse de déchirer le coeur de Spiderman.Oui, je recommande ce film sans conditions! Il s'agit pour moi d'une adaptation d'un comics réalisée avec intelligence voire de finesse. Je vous laisse donc toutes latitudes pour le visionner.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 8/10 Fog Horn

11 janvier 2006

Peter Parker n'est pas un ado comme les autres... Passe encore qu'il fasse 15 ans de plus que son age, qu'il perçoive son environnement en 50 dimensions, qu'il se balance de buildings en buildings en faisant des pirouettes cacahouètes ou encore qu'il sauve New York 3 fois par an... Non ! Peter Parker n'est pas de ce monde, comment hésite-t-il une seconde à sortir avec Kirsten Dunst ? Franchement ! Blagues à part, on suit toujours avec grand plaisir la suite des "déboires" de notre héros. On sent Sam Raimi très respectueux et très attaché à ce personnage. C'est sympa, sans prétention, jamais racoleur, du bon cinoche, point !
PS : Petit bonus pour les fans, Peter déclarant sa flamme à MJ : moteur... action ! "MJ... voilà, je t'ai invitée pour te parler de quelque-chose... euh... bon, je devais te le dire... voilà... euh... je voulais... euh... tu me promets de ne pas rire, hein... bon... euh... je voulais te dire... euh... c'est pas facile... euh... [3 bonnes heures passent]... écoute-moi bien... euh... voilà... je... euh... euh... réveille-toi MJ ! C'est dur pour moi... bon... euh... je reprends... donc... je... il fait beau dehors, hein ?... bon... je... euh... excuse-moi, je trouve pas mes mots... allez... je m'lance... euh..."

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 5/10 BlackSmurf

02 janvier 2005

Je viens de le voir hier, et je dois dire que je suis un peu déçu. Le premier non plus ne m'avait pas tellement emballé, mais au moins l'histoire était plus intéressante, ou se déroulait à un meilleur rythme. Ici dans ce deuxième volet, on se perd en longueurs épouvantables sur les doutes de Peter qui se refuse à aimer MJ. D'ailleurs même si ce dilemme est un peu présent dans les comics originaux de 1967-69 (la crise de conscience ou Spidey en perd ses pouvoirs est effectivement un épisode BD), on a pas autant de "psychotisation" dans l'original. Ici sa devient un peu lourd, d'autant plus que les scènes d'actions se font bien rares dans cet assez film.

Par ailleurs, comme certains, j'avais loué la fidélité du premier volet, pourtant a la réflexion, et cela est patent dans celui-ci, des libertés ont bel et bien été prises. Déjà MJ devrait être brune :) Et puis, si ce n'était que ça, Marie-Jeanne est un personnage introduit par le nouveau scénariste qui remplaça Steve Dikto en 69-70. Le nouveau scénariste était beaucoup plus en phase avec son temps (MJ=flower power, majijuana). Bref elle est une jeune fille très libérée et Parker est nettement plus mur lui-même.Hors dans ce film Parker est encore une sorte de nabot ridicule aux yeux globuleux hypnotiques qui d'ailleurs a un peu de mal a être crédible dans son costume face a MJ. Jamais MJ n'a flirté avec le fils de J.Jameson, me semble-t-il non plus (?) Quand à Octopus, bon il y aurait sûrement à dire aussi, mais bon....

Bref ce SM2 est trop long a mon goût, et les scènes par ordinateur nous donnent a voir une curieuse marionnette caoutchouteuse en guise du tisseur. Voila, et j'ai même pensé qu'aujourd'hui les navets étaient super bien fait !!! =)

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 9/10 Gary Alexander

29 décembre 2004

Un film tout bonnement extraordinaire !!! Autant le premier ne m'avait pas du tout impressionné et même lassé à plusieurs instants (je regardais sans cesse l'heure durant la projection), ce deuxième volet m'a tout simplement coupé le souffle. En seulement deux heures de temps, on ne peux qu'être surpris par la facilité avec laquelle Sam Raimi conjugue humour, "psychologie" (sous-entendre le choix de double vie pour Peter Parker) et action, débauche d'effets spéciaux spectaculaires à l'appui, mis en valeur avec savoir-faire par une mise en scène inventive et jamais statique. Un pur régal, et on n'en redemande.....

Avatar choisi par le scifinaute