Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Sleep Dealer

(Sleep Dealer)

 Les critiques

Nombre de critiques : 9

Total des points : 70

Moyenne obtenue : 7.78/10

n°9 - 8/10 KX69

12 décembre 2014

Sleep Dealer est un film d'anticipation proche de l'esprit de BIENVENUE À GATTACA qui malgré un budget probablement serré fait preuve d'ambition. Le scénario propose une vision du futur vu par les pays du sud : l'utilisation des réseaux sociaux avec l’interconnexion des individus, la vente des souvenirs, le travail à distance (en pilotant des robots) permettant aux états riches de profiter d'une main d'oeuvre bon marché sans "l'inconvénient" de l'immigration, l'eau comme richesse que les grands groupes s'accaparent aux détriments des populations, "l'aqua-terrorisme" qui en résulte et les réponses sécuritaires aussi brutales qu'aveugles. Les acteurs donnent chair avec sensibilité à ce cauchemar. Le dénouement n'évite pas une certaine naïveté mais les auteurs ne prennent pas les spectateurs pour des idiots et font passer leur message tout en divertissant.

Avatar choisi par le scifinaute

n°8 - 8/10 Sans nom

15 novembre 2011

Une bonne note pour des efforts qui avec un budget plus conséquent aurait pus faire un film d'une grande ampleur! Un film d'anticipation trés proche de notre réalité, se posant sur tous les fronts du questionnement sur les hautes technologies neuronales d'une façon trés juste. Trés actuel!

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 5/10 Gathaka

11 juin 2010

Voilà un film dont j'attendais beaucoup, et qui a été une très grande déception. Le film repose sur une (et une seule) bonne, très bonne, idée: celle des ouvriers délocalisés mais travaillant aux USA en étant connecté à des robots. Peut-être aussi la fille qui enregistre ses souvenirs pour les vendre sur internet, mais cela me rappelle quelque chose.... Le contrôle de l'eau? Ouvrons un journal ou regardons un James Bond, cela n'a rien de bien nouveau.

Et après, reste la réalisation... Et il ne reste pas grand chose hélas. On dirait le travail d'un étudiant en cinéma pas doué, qui a pris les novelas comme modèle. Les acteurs sont inexpressifs, jouent mal, et la VF n'arrange rien: je n'ai jamais, je crois, entendu quelque chose d'aussi pitoyable.

J'ai quand même réussi à aller au bout, ce qui ne le classe pas dans la catégorie des navets absolus. C'est déjà ça, mais il ne va pas rester dans les mémoires, et probablement pas dans mon stock...

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 6/10 Sans nom

16 mars 2010

Un film d'anticipation avec de réelles bonnes idées...mais malheureusement un traitement qui me semble peu réaliste ( pour ne pas dire stupide ). En effet même dans un futur sombre dystopique je ne crois pas qu'un Etat ( même les grands méchants ricains :) ) permettent qu'on filme l'exécution d'un humain en direct à la TV sur le simple soupçon d'acte terroriste ( surtout que l'acte terroriste en question est l'écoute d'une communication militaire sans importance ). C'est profondément idiot et pas réaliste de risquer d'indigner l'opinion publique ainsi. Je veux dire je peux accepter qu'un Etat exécute quelqu'un pour telle ou telle raison mais de façon discrète...pas la peine de faire de vague. Bon des invraisemblances dans de ce type il y en d'autres dans ce film et tout aussi énorme...comme le militaire qui a des remords tout d'un coup, ce qui est compréhensible hein mais de là à faire ce qu'il fait à la fin du film...et qu'il puisse le faire aussi simplement ( vous sécuriseriez aussi peu l'accès à votre armement vous... )

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 9/10 Sans nom

12 septembre 2009

Je voulais absolument voir ce film, qui avait été primé au festival de Sundance, c'est magique! Mémo pourrait très bien exister, on dirait de l'anticipation, super.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 9/10 Lukaz

03 juillet 2009

AH oui, Super film. Je ne m'attendais pas à ça. Il a un côté qui fait froid dans le dos, tellement il très (trop) proche de notre réalité. L'Eau potable est effectivement en train de devenir l'une des ressource les plus précieuses de notre planète et la lutte économique qui a déjà commencé pour le contrôle des ressources n'a déjà plus rien a envier à celle de l'or noir.
Les conséquences de cette lutte décrite dans ce film, c'est a dire les individus qui fuient les zones asséchées par la surexploitations des ressources aquifère c'est du déjà vu avec la mer d'Aral. L'eau fait aussi partie de la pomme de discorde en Israel et la Palestine et ajoute aux tensions dans la région. Bien plus que le pétrole, l'eau fait l'objet de nombreux traités sensibles entre pays, soulignant ainsi l'importance stratégique que cette matière première possède déjà dans notre monde.
De même que le travail à distance n'est pas non plus du domaine de la science fiction. Dans mon domaine, le design graphique et industriel, on fait de plus en plus appel à des indiens ou des phillipins pour créer logos et site web. Pas besoins de les faire venir, un simple email et une poignée d'Euros transfèrés sur leur compte suffit. Comme ils disent dans le film, "the work without the workers", pas de papier d'immigration à remplir, pas de taxe, pas de sécu, pas de fiche de paye.
Donc Sleep Dealer est a peine un film d'anticipation, même lorsqu'il décrit l'usage des media, du blog Truenode qui existe déjà à la télé réalité sécuritaire, qui n'a pas déjà vus des extraits de l'émission "Cops"?

Sleep Dealer est un film de SF qui n'en est pas vraiment un. Justement on aimerait que cela ne puisse pas être la réalité.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 10/10 Sans nom

17 juin 2009

Ce film vient de sortir en DVD et j'en suis folle. La formidable imagination de ce film me fait rêver. J'avais jamais vu ça ! Dommage de l'avoir loupé au ciné, et merci à ce site d'avoir parlé de ce film, autrement je l'aurais jamais connu.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 Ubik

01 février 2009

Voici un "petit" film qui, mine de rien, en dit bien plus que la grande majorité des grosses productions. SLEEP DEALER bénéficie d'un scénario original sur un futur humainement et socialement effrayant, et pourtant si proche de nous. Car le film ne fait qu'amplifier les maux de notre société où la mondialisation et ses excès (l'exploitation des richesses des pays émergents au détriment des populations) fait déjà des ravages. Voici un film engagé et pertinent, certes handicapé par un budget qu'on devine faible (les effets spéciaux sont assez amateurs) mais qui aide à prendre conscience des dérives d'un système économique injuste. A voir.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 Chris

10 novembre 2008

Véritablement un grand film, je l'ai vu la semaine dernière aux Utopiales le festival international de SF de Nantes, il était projeté Hors compétition et a été très applaudi. Une histoire simple mais avec d'innombrables idées, notamment les barrages Mexicains surveillés par des systèmes de sécurité et qui vendent l'eau à des prix prohibitifs aux habitants dont les rivières ont été captées par des consortiums Américains. Où bien les drones qui passent la frontière pour abattre les habitations de soi-disant terroristes de l'eau ; ou encore les ouvriers branchés à des machines au Mexique et reliés à des robots qui font le travail aux USA. Un fourmillement de bonnes idées qui font de cette fable, une anticipation sociologique et informatique au ton très juste.

Avatar choisi par le scifinaute