Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Le secret de la planète des singes

(Beneath the Planet of the Apes)

 Les critiques

Nombre de critiques : 5

Total des points : 35

Moyenne obtenue : 7.00/10

n°5 - 5/10 Fog Horn

06 décembre 2015

Une suite pas du tout à la hauteur du film culte de Franklin J. Schaffner. Toute la poésie du récit original s'évanouit, la faute à une réalisation poussive et surtout une histoire tendant plus vers la série B avec l'introduction de ces mutants télépathes aux intentions aussi floues que la portée de leurs pouvoirs. Entre la narration laborieuse, le script pas fôlichon et les effets visuels ratés, il est un peu difficile de trouver quelque chose à sauver, hormis quelques décors pas trop vilains et la conclusion d'une noirceur absolue.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 8/10 Chris

27 novembre 2011

Forcément, pour moi, il se trouve que ce film est le second meilleur de la série LA PLANÈTE DES SINGES. En découvrant la zone interdite une nouvelle étape est franchie et l'endroit à explorer encore plus intéressant. A noter que l'acteur Britannique Roddy McDowall n'apparait pas dans ce film alors qu'il a tourné dans les quatre autres et la série éponyme.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 7/10 Anan 7

17 juin 2007

Gros morceau que ce film, suite de l'excellent premier de la série, il est loin d'être aussi percutant que ce dernier, mais est tout de même de bonne facture. En effet on retrouve les personnages la ou on les avaient laissés a la fin du film précèdent se qui ne peut que ravir les fans. Néanmoins Le secret de la Planète Des Singes est un film inégal ou les scénaristes semblent avoir voulu se hisser au niveau du premier épisode en faisant de la surenchère, a ce titre la fin du film pourrai se résumer ainsi : lorsque l'on manque d'idée originale on fait tout exploser et on tue tout le monde.
C'est bien dommage car l'idée de base du scénario (la quête du héros pour comprendre se qui est arrivé sur la Terre et sa rencontre avec les derniers survivants humains) était plutôt alléchante. A voir tout de même pour les fans de la série.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 8/10 JP

06 décembre 2005

Fan depuis toujours de La Planète Des Singes, ce volet est la suite logique et attendue du film. Certains estiment que seul le premier volet de 1968 mérite le détour, je crois plutôt que toute la série mérite une attention certaine, au moins cette suite. Il est vrai que l'histoire prend un goût de réchauffé au fil des volets 3 à 5 (encore qu'ayant découvert l'intégralité de l'histoire il y a bien des années à la télé, cela rappelle d'excellents souvenirs) mais puisque chronologiquement l'histoire finit ici il serait dommage de s'en passer.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 BELMONT Frédéric

10 décembre 2004

Je n'ai pas revu la série depuis sa diffusion sur l'ancienne 5 en 1989 mais j'ai des souvenirs très précis du deuxième épisode, je veux parler du « Secret de la Planète des Singes ». Enfant, j'avais été frappé par la scène finale du premier film (l'astronaute Taylor désespéré et agenouillé devant les vestiges de la Statue de la Liberté) mais j'ignorais complètement que 4 suites avaient vu le jour au cinéma. La séquelle qui nous est proposée n'est pas qu'un simple remake. En effet, de nouveaux ingrédients viennent agrémenter l'histoire de cette Terre du 4ème Millénaire dominée par des singes doués de parole et de raisonnement. On découvre avec plaisir qu'une seconde mission spatiale (le sistership de la première) vient de se poser dans la même région, à la suite du vaisseau de Taylor : la communauté des anciens astronautes est dispersée, tout espoir de retrouver l'équipe de Taylor serait perdu si John Brent ne croisait pas la route d'une certaine Nova. La grande force du second film n'est pas d'organiser des retrouvailles poignantes mais de présenter un nouveau groupe : une secte d'humains parlants adorateurs d'un idole effrayante (un Missile Nucléaire Tactique chargé, qu'ils vénèrent comme un Dieu). L'apparition de cette communauté religieuse tranche singulièrement avec l'hégémonie apparente des Singes dans le premier film : c'est la preuve que plusieurs types de tribus ont survécu à l'Apocalypse. De nouveau, les producteurs américains puisent leur inspiration dans le contexte de guerre froide d'alors avec l'URSS. Pardonnez ma mémoire chancelante mais je suis persuadé que ce peuple troglodyte était connu du Docteur Zaïus, spécialiste des secrets en abyme. Même si le film ne contient aucune scène explicite, je mets ma main à couper que l'Orang-Outang a usé de tout son savoir et son héritage pour cacher la vérité aux guerriers gorilles.

Avatar choisi par le scifinaute