Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

[REC]

([REC])

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 24

Moyenne obtenue : 8.00/10

n°3 - 9/10 PONS Jean-Claude

19 octobre 2012

D'accord avec KX69 et Chris mais je suis plus enthousiaste qu'eux, notamment parce que les personnages sont attachants (même quand ils crispent). La mise en scène est extrêmement efficace. Il y a des séquences inoubliables, celle par exemple où la caméra s'attarde sur le couloir avec, au fond, une folle ensanglantée dont on se demande ce qu'elle fait et va faire. Idem de la scène avec la gamine, dans le couloir aussi. Et le personnage mortel qui vit recluse et qu'on découvre à la fin est une créature comme on en a rarement vue, et surtout qu'on a rarement filmée comme ça. L'internaute Chris semble regretter la lenteur du début. Mais les bons films d'horreur (comme tout bon film d'ailleurs) sont ceux où la situation est exposée lentement, l'exemple parfait et extrême étant le très long début d'ALIEN de Ridley Scott. Si le metteur en scène ne prend pas le temps de nous installer, l'horreur qui va suivre sera mécanique, ne jouera que sur nos nerfs.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 8/10 KX69

05 mai 2009

Le scénario de [Rec] ne révolutionne pas le film de zombie, la plupart des événements ont été vus et revus et l'explication finale serait même presque décevante. Mais en choisissant un point de vue subjectif, via l'objectif de la camera du cameramen qui est toujours justifié, les réalisateurs plongent très vite le spectateur en immersion totale, vivant les situations en temps réel avec les personnages : leur désarroi, leur incompréhension, l'angoisse, la peur et la panique. Le procédé est très réussi, ménageant quelques moments de pause avant de repartir de plus bel pour des scènes stressantes et flippantes. Le film est bien plus efficace qu'un « Blair Witch Project » que j'aime bien pourtant. C'est simple, après les quelques minutes d'exposition, on se trouve embarqué à bord d'un train de montagne russe pendant plus d'une heure, le cour battant, les mains serrées sur les bras du fauteuil attendant la prochaine descente à toute blinde et la montée d'adrénaline qui va avec. Comme quoi, avec de bonnes idées et du talent, on peut faire des films très jouissifs pour des budgets réduits. Pour l'anecdote, après avoir vu [Rec], j'ai enchaîné avec « Iron Man » qui m'a pour le coup semblé bien inoffensif pour ne pas dire fade.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 Chris

03 mai 2009

Un film sur le mode du virus qui transforme les humains en zombies cannibales, construit comme LE PROJET BLAIR WITCH ou encore plus récemment CLOVERFIELD, dans le style caméra à l'épaule. Cette histoire est plutôt haletante, sans temps mort, même si le début commence lentement par la visite de nuit d'une caserne de pompiers. On sent qu'après la mise en quarantaine la fin semble inéluctable. Pas mal!

Avatar choisi par le scifinaute