Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

La prophétie des ombres

(The Mothman Prophecies)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 16

Moyenne obtenue : 5.33/10

n°3 - 7/10 Chris

24 mars 2014

Un film qui m'a fait penser à une "légende urbaine" quand je l'ai visionné, l'histoire de l'homme-papillon (comme au Japon, LA FEMME A LA BOUCHE FENDUE, où l'homme qui vit dans les murs THE WALL MAN, 2 films fantastiques asiatiques) est plutôt un bon scénario et joue sur les ressorts effrayants notamment le final avec la scène du pont, de bons acteurs pour un film horrifique somme toute distrayant.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 8/10 Alien 32

25 janvier 2009

C'est vraiment dommage que ce film n'ait pas fait énormément parler de lui car il le méritait vraiment. Ce film, qui reprend les témoignages de personnes sur le Fameux Homme papillon (The mothman), est vraiment effrayant car le réalisateur a imaginé la créature sous une forme diabolique. D'ailleurs on le voit peu, ce qui le rend encore plus effrayant, sans parler des bruits terrifiants que le "héros", interprété par un excellent Richard Gere, entend. Tout au long du film, on sait qu'on a pas affaire à une créature normale, non c'est tout à fait autre chose, on dirait même que c'est un extraterrestre et comme c'est à partir de fait réel, ça fait encore plus froid dans le dos. Un moment il parle à l'homme papillon et c'est une scène très réussie. On arrive pas à trouver d'explication car il arrive à tout savoir de vous ce "mothman". Bon je sais que j'ai souvent utiliser le mot effrayant, mais c'est bien ce qu'on retient de ce film si on réfléchie bien et qu'on regarde les choses en face. Et en plus il est annonciateur de catastrophes d'ou le titre "la prophétie des ombres".

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 1/10 Sébastien

17 janvier 2006

Ennuyeux, stérile et franchement douteux, ce film est une grosse entourloupe, surfant sur la vague "new age", il y a des "forces" qu'on ne s'explique pas, et qui donnent lieu à des "phénomènes" inexpliqués ET des comportements étranges, même quand on est le héros... Dans un film fantastique, souvent le héros, au début, ne comprend pas ce qui lui arrive. Puis il comprend de moins en moins tandis que nous on comprend de mieux en mieux, et à la fin il doit bien admettre qu'il se passe quelque chose d'inexpliqué et mystérieux auquel il n'a rien compris mais bon, si t'es dans le "mood", les "vibes" s'occuperont de toi. Comme ça on ne fâche personne. Mauvais casting, réal fatigué, scénariste à tiers-temps : c'est le genre de film qu'on a toujours envie de louer au vidéo-club, et qui nous laisse toujours avec l'impression qu'on a passé une soirée pourrie...

Avatar choisi par le scifinaute