Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Predator 2

(Predator 2)

 Les critiques

Nombre de critiques : 15

Total des points : 103

Moyenne obtenue : 6.87/10

n°15 - 4/10 Esposito Joe

13 février 2011

Ce film est super comique! Les situations et les personnages sont extrêmement caricaturaux. J'ai failli mourir de rire pendant la séquence du témoignage de la victime Mexicaine "el diablo! el diablo!". Du pur nanar.

Avatar choisi par le scifinaute

n°14 - 7/10 nostromo

08 octobre 2010

C'est vrai que voir les prédators se balader en ville c'est pas mal, et charcuter tout les vilains c'est pas mal aussi mais car il y a toujours un MAIS l'intrigue et quasi inexistante et on voit pas beaucoup de nouvelles choses par rapport au premier. La fin et par contre plutôt surprenante

Avatar choisi par le scifinaute

n°13 - 2/10 Alien

02 août 2009

J'ai vu Predator 1, puis les deux alien versus Predator, et en dernier Predator 2. Je crois qu'aucun de ces films ne m'a semblé réussi.A contrario, j'ai adoré la quadrilogie Alien, très bonne aussi bien pour le scenario, les trucages, et le jeu des acteurs.
Predator est un sous-produit qui mélange effets spéciaux aujourd'hui dépassés, un scénario creux, un jeu d'acteur ultrastéréotypé. A regarder comme une série B, quand on a envie de tromper l'ennuie.

Avatar choisi par le scifinaute

n°12 - 7/10 Chris

08 février 2009

Une suite particulièrement réussie avec un Kevin Peter Hall malheureusement décédé du sida suite à une transfusion sanguine peu de temps après ce film. Un acteur imposant de 2m14 dont le déplacement et la gestuelle font tout l'art du Predator dans la série. Un très bon Danny Glover comme acteur en second, les idées du film sont là, ça se tient et ça marche, parfait!

Avatar choisi par le scifinaute

n°11 - 7/10 Fog Horn

01 avril 2006

Vu tout le mal qu'on m'en avait dit, j'avais longuement hésité à voir cette suite par peur d'être déçu ; finalement, celle-ci se révèle plutôt agréable même si elle est loin d'égaler le premier opus qui, il faut l'admettre, est un chef d'oeuvre. On remarquera l'effort d'innover un peu en changeant de décors et en y mêlant assez bien une intrigue secondaire (la guerre des gangs). L'ennui, c'est que l'architecture urbaine n'a pas la densité de la jungle touffue, et la "fusion" quasi-mystique entre le Predator et son nouvel environnement (qui donnait l'esprit du premier film) n'opère plus ici. Le manque de stress s'est donc vu corrigé par une avalanche d'action bien balancée. En définitive, une série B distrayante.

Avatar choisi par le scifinaute

n°10 - 7/10 BELMONT Frédéric

30 mars 2003

"Predator 2" est vraiment ce que l'on pourrait appeler une suite croustillante. Gardant une excellente impression du premier volet tropical, je trouve que la transposition des combats dans un milieu urbain est une grande réussite. Bon, d'accord, tout est stéréotypé dans l'histoire mais reconnaissez qu'on passe un bon moment! L'idée d'attribuer les crimes inexpliqués aux gangs de Mexicains & de Haïtiens est ingénieuse car elle permet à la créature d'agir doublement masquée. Le film regorge de vannes désopilantes ("Tu veux un bonbon?") et le jargon plus que familier des policiers est tellement caricatural qu'il est à pleurer de rire (entre autres "il me les a tellement brisées que je crois que je vais mettre deux semaines pour m'en remettre"). Certes, Schwarzenegger n'est plus de la partie mais la prestation remarquable de Dany Glover nous fait oublier qu'il fut jadis le faire-valoir de Mel Gibson. Il y a tellement de scènes de carnage que le film en devient burlesque et attachant à la fois! Je suis d'accord avec toutes les autres critiques qui soulignent que les Prédators sont doués d'un sens de l'honneur en épargnant la vie du policier malmené dans sa chair! En plus, la remise du pistolet de conquistador en guise de trophée est une allusion directe à la Théorie de Carl Sagan des premiers astronautes (les aliens seraient déjà venus sur Terre quelques siècles auparavant, quand nous étions sous-peuplés et sous-développés).

Avatar choisi par le scifinaute

n°9 - 9/10 rom1

04 mars 2002

Vraiment je ne comprends pas pourquoi il y en a qui disent que c'est un navet.
Attribuer 9/20 à un tel film relève plutôt de l'ineptie que d'une réelle critique. Attribuer moins de 15/20 à ce film prouve le manque totale de compétence cinématographique. Peut être fallait il mettre Leonardo di caprio pour que le film soit à la hauteur pour certains. Ces 2 films sont une prouesse à mes yeux, le 2 je l'avoue n'égalant en aucune façon le 1 mais tres appreciable toutefois. J'attends avec impatience un troisieme volet ou pourquoi pas mélanger les 2 aliens les plus terrifiants du cinéma. Alien et Prédator avec comme arbitre les humains serait réellement palpitant et entrainant à voir. En résumé ceux qui n'aime pas un tel film, feraient bien de stopper leur délire, car c'est un film presque parfait.

Note de DoctorSF : tous les gout sont dans la nature... sachons les respecter.

Avatar choisi par le scifinaute

n°8 - 8/10 bertrand

14 juillet 2001

Pas mal pour 1 suite ! Stephen Hopkins C bien debrouillé avec plusieurs scene indelibile : scene de King Willis, combat final et d'ouverture, le metro... et la bande son ! D'accord pour le scenar', il est court, mais faut se rappeler ke Predator 1 aussi.
Niveau action, chaleur, etouffement ressentit mieux rendu ke le 1er (sauf la confrontation finale, mais la fin est superbe). 1 des derniers films encore gore et ultra violent, rien que pour ca, a ne pas rater ou a redecouvrir.

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 8/10 bertrand

14 juillet 2001

Pas mal pour 1 suite ! Stephen Hopkins c'est bien debrouillé avec plusieurs scène indélibile : scène de King Willis, combat final et d'ouverture, le metro... et la bande son ! D'accord pour le scenar', il est court, mais faut se rappeler ke Predator 1 aussi. Niveau action, chaleur, etouffement ressentit mieux rendu ke le 1er (sauf la confrontation finale, mais la fin est superbe). 1 des derniers films encore gore et ultra violent, rien ke pour ca, a ne pas rater ou a redecouvrir.

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 9/10 Sans nom

09 mars 2001  Attention spoiler

depuis que j'ai vu le film predator 2 , je suis devenu fan des predators (yautja dans leur langue). Ils ont laissé partir le flic a la fin car les yautjas ont un grand sens de l'honneur (ex. ils n'ont pas le droit de tuer leur proie en etant invisible, ça ignore toutes les regles du combat loyal, ils préfèrent tuer leurs proies avec leur lames de poignet plutôt qu'avec leurs canons à plasma ou autres, et enfin lorsque un chasseur est vaincu il va si possible activer son auto-destruction car ils ne peuvent supporter d'etre vaincu.

Avatar choisi par le scifinaute