Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Phase IV

(Phase IV)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 19

Moyenne obtenue : 6.33/10

n°3 - 8/10 Fog Horn

30 août 2012

Je m'attendais à un film d'agression animale classique et je me suis pris au final une belle baffe ! La façon dont est traitée cette attaque de fourmis est vraiment surprenante et le réalisateur réussit à installer un vrai suspense grâce à un script original laissant certes peu de place à l'action pure mais d'une réelle efficacité dans son cheminement. La réalisation, elle, est impressionnante avec des prises de vue et une mise en scène des insectes à la fois fascinantes et effrayantes ce qui confère encore plus de réalisme au récit et fait augmenter au passage le trouillomètre. Loin des standards esthétiques et narratifs des séries B, PHASE IV se veut plus ambitieux et plus subtil, et on peut dire que c'est réussi.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 6/10 Chris

06 novembre 2008

Un film plutôt fantastique, assez étrange de Saül Bass et qui s'interroge sur les forces de l'esprit chez des créatures en devenir qui pourraient nous supplanter un jour. On reste quand même sur notre faim après l'entrée dans la termitière. Belles images à voir.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 5/10 Sy Phy

03 octobre 2003

Enorme déception. J'ai attendu 30 ans pour voir enfin ce film rare dont mon père m'avait tant parlé. Et puis le nom de Saul Bass est un nom magique pour qui s'intéresse un tant soit peu au cinoche. Résultat : passé l'intro très post-psychédélisme (lumière orangée-ocre sur fond d'ambiant-music planante), un ennui profond. C'est lent, bavard, anonymement interprété. Ce sont encore les fourmis qui s'en sortent le mieux mais ça reste difficile de s'y passionner. Sans doute Bass a-t-il du composer avec de tout petits moyens. En fait, l'histoire aurait été idéale pour un format plus court comme par exemple en épisode de la « Twilight Zone ».
Moi qui m'attendais à découvrir l'équivalent sur écran d'une fantastique nouvelle de SF dont j'ai oublié le nom et l'auteur, basée sur concept proche : des savants y inventaient une espèce de casque qui permettait de visionner l'avenir en le coiffant. Après l'avoir essayé avec succès, ils le posaient sur la table et soudain l'écran affichait les scènes terrifiantes d'un monde où d'énormes insectes exterminaient les humains. Ils croient à un disfonctionnement, soulèvent le casque. et une minuscule fourmi s'en échappe !
Je mets la moyenne à « Phase IV » uniquement par respect pour le génie de graphiste et de créateur de génériques que fut Saul Bass (son style n'a jamais autant été pompé que ces dernières années, que ce soit dans les clips ou les pochettes de CD). Et j'invite ceux qui ne le connaissent pas à jeter un oil sur http://www.saulbass.net/.

Avatar choisi par le scifinaute