Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Pandorum

(Pandorum)

 Les critiques

Nombre de critiques : 7
Total des points : 45
Moyenne obtenue : 6.43/10

n°7 - 8/10 Sans nom

20 décembre 2010

Très bon film. Un scénario très bien ficelé, une réalisation et un jeu d'acteur de bon niveau. Certes, l'apparence des créatures est un peu risible, mais leur mise en scène est telle qu'on se prend complètement à l'angoisse du film. Le meilleur film de SF que j'ai vu depuis longtemps.

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 6/10 Xavier Lejeune

01 mai 2010

Pandorum est un film où l'on mange ses ongles. On connait le principe, de la noirceur, de l'attente, de l'angoisse, de l'action... mais on se fait toujours un peu emporter, surtout dans une salle à moitié vide. La soupe ne prend, à mes yeux qu'à moitié. Après avoir vu Eden Log, le vaisseau de l'angoisse, Supenova... On devine très vite la nature de l'intrigue et la construction du scénario. A voir les créatures on se mord la langue pour ne pas rire... On rêve d'un montage moins explicite, de créatures moins "Madmaxiennes" et d'une fin moins "magique"... Cependant, au final, je reste marqué par les quelques bonnes idées du film. Les détails (déjà cités) qui seront sans doute, à leur tour, repris dans d'autres films. Ce film ne marquera pas l'histoire de la science fiction. Il aura le mérite d'apporter sa petite contribution à la construction globale du genre Sci-Fi Huit Clos Angoissant.

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 7/10 Lukaz

27 décembre 2009

Pas déçu du tout avec ce Pandorum. Un film qui me fait penser à "Event Horizon", "Supernova" ou "Equilibrium" pour son côté film qui ne reçoit pas un bon accueil mais qui se laisse tout même bien regarder. Je vais sans doute rapidement l'ajouter à ma collection de DVD.
Retour au film; il n'y a pas grand chose d'original dans ce scénario un peu déjà vue malgré quelques petit effets scénaristiques intéressant (Payton qui est en fait Gallo...). L'image est parfois brouillonne et sombre, sans doute pour masquer les défauts. L'atmosphère glauque est pressente, mais ne me donne pas envie de me sentir sale pour autant. L'aiguille du trouillomètre frissonne sans vraiment passer dans le rouge, on s'attend à se faire sursauter, mais on s'y attend tellement que la surprise disparait quand elle arrive (en comparaison, il y a quelques années une saloperie de chat planqué au fond d'un vaisseau tout aussi glauque avait réussis a me faire bondir derrière mon fauteuil. Époque lointaine). Le thème de l'histoire me fait aussi vaguement pensée à la BD Druuna, en moins érotique cependant (dommage). Les scène sont parfois saccadées et ne permettent pas d'apprécier l'atmosphère très funéraire du vaisseau aux allures de squelette (l'humanité en décomposition).
Le film se termine tout de même sur une fin fermée, ce que personnellement j'apprécie, tellement il y en a marre de ce besoin surtout marketing de ménager un petit suspens à la fin, histoire que si le film dispose d'un peu de succès on ait de quoi pondre un scénario facile pour la suite. Donc pour conclure. Un film où je n'ai pas eu l'impression de me faire voler le prix du billet tout en ayant espéré un coté trouille un peu plus poussé.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 7/10 Yom

30 novembre 2009

Un petit film de SF correct. Dommage que les idées aient déjà été utilisées de ci de là dans d'autres films, mais il faut avouer que je n'ai pas vu venir pour la vraie victime du Pandorum. Un passage du final, est filmé de manière assez "énervante", pour essayer de nous faire croire que l'intrigue est plus complexe qu'elle ne l'est vraiment. Mais bon, ca passe vite. ;-)
Et moi aussi j'ai bien aimé le système de dynamo. Un petit détail, mais une brillante idée jamais vue avant. :-)

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 3/10 Michel LAMPLE

25 novembre 2009  Attention spoiler

Et bien non, j'ai été très déçu et je me suis même senti un alien en sortant de la salle. C'est ainsi le cinéma de nos jours ? C'est ainsi un scénario ? Une musique de film ? Mais c'est du jeux vidéo même pas bien rendu, un son inaudible et une histoire... ah oui on sent bien vers la fin qu'il fallait mettre un peu l'histoire, mais vite : vous avez 30 secondes pour nous expliquer.
Non, je n'aime pas cette manière saccadée de filmer, une musique de casseroles, un son détestable. C'est du agressif du violent voilà tout. Je n'aime pas non plus la noirceur (en plus de l'image) du scénario... Même à la toute fin, lui et elle tous seuls dans un nouveau monde, on attend une petite note optimiste, ben non, ils n'ont pas osé.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 KX69

15 octobre 2009

Comme Chris, j'ai vu le film dans une salle vide. Si le film est un échec commercial, il pourrait tout de même bien trouver son public en DVD car sans être inoubliable, le film est une série B sympathique. Le scénario SF/Horreur (spatiale) n'est pas franchement original - mix entre « Event Horizon » (Paul Anderson est ici producteur) et donc par filiation « Alien » et surtout « The Descent » dont il reprend les mécanismes de l'angoisse (cannibalisme et claustrophobie) ainsi que l'aspect général des mutants (croisés avec les guerriers martiens de « Ghost of Mars »)- mais est assez malin pour tenir en haleine pendant 1h50 et contient quelques idées intéressantes (la dynamo manuelle pour refaire partir les ordis entre autres) et surtout une belle et assez vertigineuse révélation finale (malgré des SFX limites). Et puis, j'ai beaucoup apprécié la poitr..la performance de Antje TRAUE :-)). Un bémol concernant une image souvent un peu sombre (qui justifie d'ailleurs sa vision en salle obscure) et un montage des scènes d'action un peu trop cut et donc parfois peu lisibles. Malgré ses imperfections, je me disais que c'était rassurant de voir une telle production arriver en salle. Malheureusement, ça risque d'être de plus en plus rare si le public ne se déplace pas (même si c'est très confortable pour la seule personne dans la salle).

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 Chris

07 octobre 2009

Un film dans le genre de SUNSHINE, sauf que là c'est plus loin, Tanis, une exo planète qui n'est pas la porte à côté. Plutôt pas mal comme fable les idées sont bonnes (comme le rasoir laser), c'est assez haletant et le visuel est bon. Juste qu'au départ on est 60000 et à l'arrivé 1213, les humains sont transformés pendant le voyage on ne sait pas trop comment, une fuite de réacteur ou la bouillie que l'on donne au corps quand celui-ci est en animation suspendue. Craignez de ne pas devenir fous et de ne pas attraper le Pandorum, la maladie de l'espace profond. J'ai trouvé ce film assez bien, même si c'est très anxiogène et claustrophobique, je m'en fiche car la salle de 82 places était vide, un grand salon pour moi tout seul en somme!

Avatar choisi par le scifinaute