Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Orange mécanique

(A Clockwork Orange)

 Les critiques

Nombre de critiques : 15

Total des points : 124

Moyenne obtenue : 8.27/10

n°15 - 4/10 Yom

22 mars 2012

Film décevant (et je l'ai pensé dès que je l'ai vu, il y a des années de celà). Il vieillit en plus très mal, car il est kitch. La "violence" n'est franchement pas insoutenable comme il a pu être dit (regardez C'EST ARRIVE PRES DE CHEZ VOUS, et on en reparle) et ressemble plus à un espèce de numéro de clowns. Le coté anticipation n'est pas des plus crédibles (SOLEIL VERT est un nettement meilleur film), et surtout le film est long pour pas grand chose... Bref, encore un Kubrick auquel j'ai du mal à adhérer... :-(

Avatar choisi par le scifinaute

n°14 - 9/10 Chris

21 mars 2012

Un film de Science-Fiction sociétal particulièrement violent. La violence explique (dans le film) et surtout dénonce le côté décadent de cette société de consommation futuriste. A l'image de notre avenir la lucidité de kubrick (dont à mon avis c'est le meilleur film!) s'exprime d'une façon très clairvoyante dans ce chef d'oeuvre adapté d'un livre lui aussi superbe et en même temps très dur. J'ai lu plus bas "nihilisme" c'est exactement une fable nihiliste (entre réalisme, décadentisme, avec une grosse louche de lautréamont, Huysmans, Mirbeau, Fante, Bukowski, Ballard, Bret Easton Ellis, Palahniuk, etc...) société désabusée, meurtrie ou domine parfois le mal, sans avenir à la NO FUTURE qui préfigure le mouvement Punk (voire Skin, Grunge etc...) je trouve cette production largement bien faite et ô combien prémonitoire!

Avatar choisi par le scifinaute

n°13 - 6/10 LAURENT

23 avril 2011

La première partie du film est parfaite KUBRICK maitrise totalement le style narratif. J'adore le premier plan Malcolm MCDOWELL avec son chapeau--- pourtant comme toujours chez KUBRICK hélas son film est trop long et surtout inégal quand ALEX sort de prison.ORANGE MECANIQUE est un film marquant qu'on le veuille ou non ---

Avatar choisi par le scifinaute

n°12 - 9/10 Anan 7

17 juin 2007

Un film très bien fait sur la violence et le nihilisme d'une certaine jeunesse désoeuvrée, mais qui n'est que le reflet en définitive de celle de notre société. Le Héros du film est un jeune abruti qui fait souffrir les autres jusqu'a se que la roue tourne et que toute la société se venge contre lui avec bien plus de cruauté qu'il ne pourrait lui-même en avoir. Une oeuvre qui fait partie des films intellectuels, un spectacle spéculatif sur notre société, avec une morale implacable : la violence attire la violence qui attire elle-même plus de violence et ainsi de suite a l'infini. Sans conteste un grand classique.

Avatar choisi par le scifinaute

n°11 - 10/10 Sans nom

19 septembre 2004

Une foule de sentiments : c'est jouissif, c'est malsain, c'est léger et c'est glauque à la fois, ça me fait penser à "Tommy", la décadence de la société de consommation, de l'ordre établi, de la bonne conscience prise à son propre jeu, mais à remplacer par quoi ? Magnifique tableau sans alternative ni échappatoire.

Avatar choisi par le scifinaute

n°10 - 9/10 Sans nom

19 avril 2004

Si Alex est à la fois le héros repoussoir comme le héros fascinant, c'est que Kubrick a su trouver un moyen de "mettre à nu" la violence et de montrer dans sa splendeur une esthétique qui pourrait presque être du fanatisme. La musique, les mouvements en plongée et contre-plongée et les images chocs: Tout contribue à une sorte d'excellence et de délice dans le fait de voir une jeunesse puissante et un institution sociale dérisoire. Stanley!Sur ce coup là, t'as fais fort!

Avatar choisi par le scifinaute

n°9 - 10/10 Alex

11 août 2003

Oui, je mets 20/20 car c'est vraiment un film que j'adore... je l'ai vu 114000 fois, ce film m'a toujours fasciné!! Pourtant, je l'ai vu au milieu des années 90, quand il est (enfin) sorti à la vente et à la location, on peut donc dire que je ne l'ai pas vu dans son contexte de l'époque... Les scènes de violence ne m'ont pas choquées plus que ça (on a un peu tout vu aujourd'hui), ce serait plutôt l'accumulation des différentes formes de violence, qui nous sont proposées en introduction, qui pourrait donner un léger malaise!!! Je pense que c'est le genre de film qui ne peut laisser personne indifférent... on aime ou on aime pas... moi j'adore!!!

Avatar choisi par le scifinaute

n°8 - 2/10 BELMONT Frédéric

29 mars 2003

Je garde une impression cauchemardesque de cette production cinématographique. J'en avais énormément entendu parler mais depuis que je suis tombé dessus, je tombe de très haut! Il n'est absolument pas question d'aimer tout et n'importe quoi sous prétexte que c'est signé tel ou tel auteur! Comme beaucoup, je connaissais Stanley Kubrick par rapport au remarquable "2001 L'ODYSSEE DE L'ESPACE" mais, en découvrant cette horreur ambulante qu'est "ORANGE MECANIQUE", je me demande si le réalisateur n'est pas un illuminé aux idées tordues. En fait, j'aurais dû m'en douter dès que l'astronaute David Bowman débarque dans la chambre de style Louis XVI : il parait que Kubrick se met toujours à délirer au cours de ses films. D'ailleurs, l'auteur fait un clin d'oeil à son chef-d'oeuvre de science-fiction en insérant discrètement une maquette du célèbre vaisseau interplanétaire Discovery. Attention, "Orange Mécanique" vous surprendra (mais pas dans le bon sens). Dans une ambiance Cinéma Porno de Picadilly Circus, l'auteur nous raconte les déboires de 4 jeunes voyous appartenant à une société décadente dans un futur indéterminé. Tout, absolument tout dans ce film est atroce : couleurs criardes, décorum de mauvais goût, graffiti muraux avant l'heure, ambiance électrique nauséabonde, apologie du crime de sang, symboles phalliques provocants et homosexualité pénitentiaire sur fond de musique d'opérette. Avec leurs longs cheveux, les quatre jeunes semblent provenir d'un groupe de Rock comme il y en avait tant dans les années 70 mais on déchante bien vite lorsqu'on découvre le contenu du film. Les scènes de violence, de viol, de torture et de meurtre sont plus choquantes les unes que les autres, à la limite du supportable pour un public non-averti. La ruse fait partie intégrante des voyous : leurs méthodes sanguinaires ne manqueront pas d'inspirer nos jeunes de banlieue. Telles que les scènes sont filmées, l'histoire s'apparente plutôt à une succession de sketches psychédéliques mais passons. Si le but du film est de nous offusquer, le pari est réussi. Certes, "Orange Mécanique", c'est baroque. Un pareil long-métrage ne laisse pas indifférent mais était-ce bien la peine de dénoncer les problèmes sociaux d'une façon aussi grand-guignolesque? Que va-t-on dire de l'Angleterre? Qu'il s'agit à la fois d'un pays de fofolles et de néo-nazis? Pourquoi faut-il absolument aimer Kubrick comme on nous force, de nos jours, à aimer Luc Besson? Je note 3 car j'estime qu'il ne faut pas se moquer du monde! Les années 70 sont suffisamment riches en matière de chefs-d'oeuvre de la SF pour éviter de nous attarder sur cette production de mauvais goût. Je préfère largement me replonger dans les merveilleux épisodes de "COSMOS 1999" ou "CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR" : ces productions britanniques-là ont tout de même une autre classe!

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 10/10 Sans nom

07 juillet 2002

Très bon film, très songé. Chef d'oeuvre brillant par Kubrick. Le film est hyper violent, mais Kubrick a réussi à montrer la violence d'une certaine façon bien à lui qu'elle en est devenue esthétique. La musique symbolise la violence, à remarquer dans les scènes. Tout est très bien pensé, Kubrick est très brillant.

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 10/10 Sans nom

02 juillet 2002

Contrairement à certaines critiques, Je pense qu'ORANGE MECANIQUE est un chef d'oeuvre, pour la simple et bonne raison que ce film pose un grand problème fondamental. En effet, il ne fait pas qu'exposer un univers de violence débridée, un monde d'insécurité ou le viol et le meurtre nous apparaissent banals. Ce film ne présente pas qu'une série de scènes de violence en cohésion totale avec un univers "glauque" et dérangeant. Certes ce film est dérangeant de prime abord, mais il possède un fond réfléchi et intelligent. Ce film veut nous faire comprendre que si un homme est mauvais, rien ne sert de le lobotomisé pour un faire un agneau, car, bien que cela soit bénéfique à la société (moins de délinquance etc...), le fait de transformer la vraie nature d'un homme pose le plus grand problème éthique. Nous ne pouvons retirer à un individu son libres choix, son libre arbitre qui fais de lui un homme. Un homme capable de décider s'il sera bon ou mauvais. Ce film ne fait pas l'éloge de l'ultra violence gratuite, mais dénonce ce qui pourrait arriver. C'est à dire une société ou l'on enlèverait l'humanité aux "méchants", aux "ennemis" entre autre un état totalitaire (NB: Les nazis envoyait les juifs dans les camp afin de les déshumaniser). C'est pour cela qu'a la fin du film on peut comprendre qu'il vaut mieux qu'un être choisisse d'être un méchant plutôt que d'en faire un gentil sans liberté. Ce film a donc pour ma part une grande dimension philosophiques, et par conséquent je le considère comme un chef d'oeuvre. NOUS SOMMES TOUS JETES DANS CE MONDE SEULS ET SANS EXCUSES...

Avatar choisi par le scifinaute