Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

L'oeil du mal

(Eagle Eye)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 22

Moyenne obtenue : 7.33/10

n°3 - 7/10 KX69

07 décembre 2009

Le film est assez prenant dans sa première partie mais perd beaucoup de son intérêt lorsque le voile est levé sur l'identité du manipulateur. Le scénario, sans surprise ne fait pas montre de beaucoup d'imagination ni de réflexion. On a droit au traditionnel « déluge pyrotechnique » comme il est écrit sur la jaquette du DVD, pas désagréable mais décevant au regard des promesses de la première moitié. Un film à ranger au côté de « 2001 » et « Génération Proteüs » dans la catégorie des ordinateurs qui pétent les plombs mais qualitativement quelques crans au dessous de ses prédécesseurs.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 Chris

12 août 2009

Effectivement la théorie du complot a de beaux jours devant elle, certains pensent encore que les hommes n'ont pas atterris et marchés sur la Lune, que le 11 septembre n'a pas eu lieu et j'en passe. C'est oublier un peu vite qu'un secret surtout chez les Américains très pragmatiques, ne résisterait pas longtemps aux fuites (surtout monnayables). Beaucoup parlerait à leur échelle, (aux USA on est très patriote mais on ne mégote pas avec ceux qui veulent retirer les libertés). Si la théorie du complot existait (tout le monde sait maintenant que c'est l'homme à la cigarette qui à tué Kennedy!) on n'aurait pas parlé de l'idée de complot au commun des mortels (mais faut toujours que les gens réfléchissent, que voulez-vous!) sauf si, on veux faire croire qu'il ne faut pas croire (aie! un noeud au cerveau!). Enfin tous cela pour dire que ce film vaut surtout par son double thème du panthéon SF basé sur l'AI Aria et le "mensonge organisé", un goût de Cyberpunk que ne démentirait pas Gibson, cette fable haletante est originale et intéressante, dans la lignée de CYPHER et CORTEX CONTROL. A voir surtout pour le côté sociétal du complot machiavélique. Pour ma part ne coupez pas vos portables, de toute façon, c'est déjà trop tard!

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 Sans nom

29 janvier 2009

Alors ce film emprunte beaucoup à son désormais ancêtre mais désormais culte Ennemi d'Etat avec Will Smith, qui avait déjà fait psychoter toute une génération il y'a déjà 10 ans. Et alors attention avec L'oeil du mal c'est puissance 10000.

DJ Caruso mène le récit d'une cadence infernale passant de courses poursuites à des révélations effrayantes.

Un tempo d'enfer qui permet au spectateur de ne pas trop remettre en cause les quelques failles scénaristiques et les retournements de situation ainsi que les coïncidences qui permettent au récit de fonctionner mais nous sommes dans un film. et dans un film tout est possible.

Que dire du film ? Bon d'accord c'est une grosse production hollywoodienne, avec Papa Spielberg dans les parages et les méandres obscurs de la production, on sent évidement comme tout bon film d'action américain les effets encore présents du post 11 Septembre. Et on se demande ou veut en venir le film. Sommes nous devant une énième production qui a peur du terrorisme ? Oui mais non. Je m'explique le message est peut être en arrière plan mais le film ne s'intéresse qu'a un type particulier de terrorisme et c'est le terrorisme informatique. Quand on ressort du film on se dit que L'univers de 1984 et de Big Brother n'a jamais été aussi ancré dans la réalité.

Un bon film de complot, d'espionnage, de super technologies informatique capable de tout, de jolie fille désespérée, d'action, d'explosion, de suspens, de course poursuites, de bastons, de flip, de crise de parano aiguë, mais que demander de plus franchement ? Le film verse dans la veine américaine de la Hollywood parano… et c'est un bon représentant du genre !! Paranoiak ?? OUI

Un bon film d'action qui déménage avec des scènes tout bonnement hallucinantes. Bon j'en fait peut être un peu trop ? Mais c'est vrai j'admets ce film m'a plus parce que le sujet fait réfléchir. Jusqu'où l'homme peut il aller dans la surveillance de la population pour la soit disante protection nationale ? On n'est pas loin de ce que le film cherche à dénoncer.

Et puis le film tient la route, d'accord pendant on se dit rohhh quand même c'est un peu gros. Mais on ne peut s'empêcher de se dire oui mais et si c'était possible ? Et la on commence à baliser sérieux et on se dit dès que je rentre chez moi je débranche tout et j'enlève la batterie de mon téléphone portable pour pas que le FBI entende ce que je dis et ne découvre pas mon vice (oui je regarde les films avec Jason Statham !!! Mais j'ai droit à ma vie privée !!) Donc éteignez tous vos portable mais n'éteignez pas vos cerveaux !! La société et les avancées technologique que décrit l'oeil du mal sont peut être de la science fiction mais il y'a certainement une part de vérité.

Avatar choisi par le scifinaute