Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Les naufragés de l'espace

(Marooned)

 Les critiques

Nombre de critiques : 2

Total des points : 12

Moyenne obtenue : 6.00/10

n°2 - 4/10 Chris

07 novembre 2015

Ce film U.S. avec une grosse brochette d'acteurs, sur un hypothétique sauvetage en orbite est a mon avis beaucoup trop clinique avec un scénario qui tient sur un timbre poste. L'histoire est lente, moyenne, inégale, les effets spéciaux si ils ont mal vieilli ne compensent pas leur médiocrité surtout au vue d'un 2001 : L'ODYSSÉE DE L'ESPACE. Non selon moi cette fable rébarbative avec des Astronautes d'Ironman 1 qui se comportent plus comme des robots que des humains est un film de SF franchement limite même pour l'époque. Bien moyen.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 KX69

17 mars 2007

Adaptation d'un roman datant de 1964 de Martin Caidin (auteur entre autres de la novelization de " Nimitz retour vers l'enfer "), mis en chantier à partir de 66 et achevé en 69 alors que la course à la lune battait son plein et la conquête de l'espace captivait le monde entier, " les naufragés de l'espace " recherche avant tout le réalisme et tente de décrire le plus précisément possible comment une situation de crise peut être traitée par la Nasa.
La trame scénaristique, l'organisation improbable d'une mission de secours en un temps record est servie par des effets spéciaux de qualité et s'appuie sur une légère anticipation du programme spatial d'alors, ainsi l'engin expérimental utilisé pour partir au secours des trois astronautes préfigure la navette spatiale américaine mise en chantier quelques années plus tard.
Cette approche quasi-documentaire laisse les personnages en retrait, n'approfondissant guère leur psychologie. Gregory Peck joue un responsable de la Nasa qui, si il est concerné par le sort des astronautes, analyse froidement la situation désespérée et dont le principal souci est la poursuite du programme spatial. Gene Hackman campe un des astronautes bien plus nerveux que ces compagnons d'infortune. Le film ne joue pas la carte du spectaculaire, ni du patriotisme mais rend hommage au courage des acteurs de la conquête spatiale. Dans l'espace, le soviétique n'est plus un ennemi mais le membre d'une fraternité n'hésitant pas à se porter au secours d'un des siens.
Evoquant évidemment l'accident de 1967 dans lequel périrent les astronautes Grissom, White et Chaffee au cours d'une mission d'entraînement et anticipant l'incident de la mission Apollo 13 quelques mois après sa sortie sur les écrans, " les naufragés de l'espace " est un spectacle tout à fait intéressant et un suspense ouaté mais prenant.

Avatar choisi par le scifinaute