Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

La mouche noire

(The Fly)

 Les critiques

Nombre de critiques : 7

Total des points : 54

Moyenne obtenue : 7.71/10

n°7 - 8/10 Chris

27 octobre 2015

J'avoue avoir préféré ce film que le remake de Cronenberg, dont j'ai vu tous les films, sauf... LA MOUCHE que j'ai vu très récemment. Finalement celui de 1958 après revisionnage récent est largement aussi bon, de par l'histoire mais le scénario aussi bien amené jusqu'à cette fin avec cette mouche à tête humaine. Brrrr un classique qui fait froid dans le dos et excellentissime !

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 9/10 Fog Horn

09 septembre 2012

Un classique du film d'épouvante qui a gardé toute son efficacité grâce à son histoire pleine de suspense, son ambiance mystérieuse et ses qualités esthétiques intemporelles. Comme beaucoup, j'ai vu le remake "charnel" de Cronenberg en premier, ce qui ne m'a pas empêché de craquer pour cet opus original qui est sans doute un des meilleurs films de genre des années 50 que j'ai pu voir. La mise en scène est remarquable, les éclairages et les couleurs sont magnifiques (notamment dans les scènes du laboratoire), ce film est un pur bijou qui entretient une atmosphère de mystère et d'angoisse d'une façon vraiment étonnante.

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 8/10 Sans nom

16 février 2004

J'avais vu La mouche dans les années 80 et j'avais une irrésistible envie de voir La mouche Noire. Je l'ai vu et l'histoire m'a emballé. Par rapport au remake de Cronenberg, ce film est plus simple plus frais et même si il date des années 50, cette mouche noire est un pur joyau de l'époque. Les effets spéciaux sont bien comme il faut, et cela ressemble bien à une tête de mouche contrairement à celle de Cronenberg, bref l'un des film de science fiction des années 50 à voir absolument

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 8/10 Sy Phy

19 décembre 2001

Un petit bijou de cette série B où l'économie de moyen (malgré quelques effets spéciaux limités mais efficaces - en se replaçant dans l'époque, les salles ont du crier) dope l'imagination des réalisateurs. Bien plus intéressant et fidèle à la nouvelle originelle que le remake de Cronenberg... et puis un film avec Vincent Price ne peut jamais laisser indifférent (la carrière de cet acteur hors norme est "bigger than life" comme disent les Américains). Séquence finale terrifiante, pas dans le sens "Waouh ! Fais-moi peur !" mais parce que mélange d'horrible et de logique (pseudo) scientifique menée jusqu'au bout.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 7/10 Sans nom

19 juin 2001

A cette époque, il fallait plus de talent que d'argent pour faire un bon film fantastique, et c'est là l'essence du cinéma des années 50 : une bonne idée de départ, du soin dans la réalisation, et peu ou pas de fioriture. La conséquence de tout cela est bien sûr une ambiance à toute épreuve emprunte de simplicité et de sincérité. On est bien loin du cinéma fantastique post-70. La mouche noire ne fait pas exception à la régle, et malgré des faiblesses dues principalement aux lacunes scientifiques ou aux comportements de l'époque , ce film nous livre une expérience raisonnablement angoissante et dramatique car, autre règle des années 50 : les happy-ends sont rares, et même quand on se débarasse des vilains de tout crin, le héros ou sa douce y laisse généralement sa peau (L'invasion des profanateurs (...), Le village des damnés, l'homme qui rétrécit...). Cette mouche là parait donc plus honnète et plus dérangeante que le ratage malheureux de Cronenberg qui aurait du confier la réalisation de la deuxième heure à un pote. C'est un classique du genre même si certaines scènes (la mort du chat notamment) ne manqueront pas de faire sourire.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 5/10 PIERRE

05 janvier 2001

Je me souviens parfaitement où j'ai "entendu" ce film pour la première fois: 1965, mes parents sont au salon (la mouche passait ce soir-là vers 23.00 h, je crois) et moi à 9 ans dans mon lit j'entend Hélène demander à André de lui répondre, mais il donne plutôt des coups contre la porte. Je l'ai "écouté" jusqu'à la fin. J'étais terrorisé. Lorsque j'ai vu le film, je l'ai trouvé bon dans le genre, mais sans plus. Très beau site en passant, très intéressant!

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 9/10 Loup-garou

10 novembre 2000

Je crois qu'il s'agit là d'une petite curiosité qui mérite d'être vu. Certains pourraient trouver "La mouche noire" vieillot et mal fait si on le compare aux films d'horreurs contemporains (surtout au remake de David Cronenberg de 1986)mais je trouve que son aspect "année cinquante" lui donne plutôt un aspect séduisant. Tout est théâtral, en dialogues, et, ce qui est plaisant, le scénario favorise nettement le mystère et le suspense à l'instar de l'horreur dégoulinante. Celle-ci, lorsque bien utilisée (comme dans le remake de Cronenberg ou Alien ) peut donner un cachet particulier à une intrigue mais la plupart du temps, on en met tellement que ça devient ridicule. Mais dans "La mouche noire", pas besoin de cela : tout est dans l'intrigue.

Avatar choisi par le scifinaute