Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Le monde, la chair et le diable

(The World, the Flesh and the Devil)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 20

Moyenne obtenue : 6.67/10

n°3 - 7/10 Chris

25 novembre 2015

Plutôt impressionnant toutes ces voitures abandonnées, on se doute que ce film est tourné en partie a New York ou le matin ou le dimanche pour les scènes de rues et bien sûr en studio pour les autres plans. Ils n'en reste pas moins que cette œuvre géniale d'un autre temps nous démontre que la vision post-apocalyptique du monde futur n'est pas récente. New York vide donne le sentiment que le réalisateur maîtrise parfaitement son scénario. Seul bémol pour notre époque le racisme latent, toujours présent dans l'esprit du blanc mais surtout dans celui du noir difficile à comprendre dans son infériorité alors qu'il n'y a plus que trois personnes dans tous les USA, heureusement près de 60 ans plus tard çà a bougé ! Un très bon film post-apocalyptique qui contrairement à beaucoup de suivants sent l'espoir et l'optimisme.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 8/10 P A

25 juillet 2007

Je ne sais pas si ce fut le premier film d'inspiration post apocalyptique, mais ce que je peux vous dire, c'est qu'il en surpasse encore plus d'un dans le genre, beaucoup plus récents. Le scénario, bien ficelé, nous prend vite aux tripes, surtout avec l'évolution de la situation autour des trois protagonistes. Il faut quand même se remettre dans le contexte de l'époque, avec une ségrégation des noirs encore assez présente aux États-unis, ce qui donne au film un petit côté provocateur.Bref, à voir absolument si vous en avez l'occasion, c'est un véritable retour aux sources de la SF. Comme quoi il ne sert à rien de mettre des millions en effets spéciaux, une bonne mise en scène et vous obtenez un excellent huis clos !

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 5/10 Sans nom

10 janvier 2007

Un film percutant, je l'ai vu au cinéma de minuit il y'a plus d'une vingtaine d'année... la fin du monde : deux hommes, une femme... un homme noir, un homme blanc une femme blanche : une fin très franchement magnifique! A voir.

Avatar choisi par le scifinaute