Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Les maîtres de l'univers

(Masters of the Universe)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 13

Moyenne obtenue : 4.33/10

n°3 - 3/10 Chris

21 mai 2016

Totalement raté ce film, avec un scénario beaucoup trop léger et des effets spéciaux un peu limite. On est ici dans une série B qui surf sur la vague de la série animée. Délocalisé dans une ville de nuit on sent le ridicule de la situation d'une cité assez vide sans personne aux fenêtres. Thor où Musclor, Dolph Lundgren ne fait guère illusion sur ses qualités d'acteurs hors Rocky IV.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 6/10 Fog Horn

28 août 2015

"22 millions de dollars ont été nécessaires pour donner vie aux stars mondiales des jouets que sont les Maîtres de l'Univers. Le résultat est sur l'écran : des décors comme on n'en avait pas vus depuis longtemps, des centaines de figurants, des combats grandioses... Dolph Lundgren, adversaire de Stallone dans ROCKY IV, prête ses traits à Musclor dans cette super-production où chaque seconde vous apporte son lot de monstres sanguinaires et de surprises choc." Ca, c'était le texte complètement délirant, mais bien réel, qu'on peut lire au verso de la jaquette de la VHS. Je vous propose une correction de ce texte en y retirant les hyperboles, approximations et autres mensonges éhontés : 22 millions de dollars ont été dilapidés dans on ne sait trop quoi (la licence sans doute) pour bricoler un film rappelant vaguement les stars mondiales des jouets que furent les Maîtres de l'Univers. Pas de miracle, le résultat est malheureusement sur l'écran : une histoire qui se déroule au 2/3 dans un bled paumé du New Jersey au XXe siècle, une vingtaine de figurants, des combats dans des lieux aussi grandioses qu'une salle des fêtes ou un magasin de musique... Dolph Lundgren, adversaire de Stallone dans ROCKY IV, prête ses traits (trahissant la résignation) à Musclor tandis que Frank Langella, pensant passer inaperçu sous son masque en caoutchouc, cabotine comme un dératé en tant que Skeletor dans cette pure production Cannon où chaque scène vous apporte son lot de rebondissements faciles, d'humour puéril (mention à Gwildor, side-kick aussi horripilant que pas drôle, même pour un enfant de 6 ans), de monstres aux maquillages foireux et de surprises choc (ben quoi, voir Musclor conduire une Cadillac rose, c'est pas de la surprise choc ça ?).

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 4/10 slymus2000

08 décembre 2008

Par la puissance du crâne ancestral je détient le nanard tout puissant!!!! vraiment pas terrible... A savoir que le dessin animé d'ou est tiré ce film n'était a l'origine qu'un produit marketing dans le but de vendre les jouets qui on fait le bonheur de la progéniture eighties. Alors de la à en faire un film...

Avatar choisi par le scifinaute