Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Mad Max 3 : au-delà du dôme du tonerre

(Mad Max Beyond Thunderdome)

 Les critiques

Nombre de critiques : 6

Total des points : 33

Moyenne obtenue : 5.50/10

n°6 - 4/10 KX69

18 septembre 2015

Je n'avais pas revu ce film depuis 30 ans, séance de ciné dont j'étais sorti déçu. 30 ans après le film est toujours aussi décevant. Ce troisième opus signe la fin de la folie et de l'indépendance des deux premiers. MAD MAX rentre dans le rang des blockbusters de l'époque. Les producteurs (Merci à Lucas et Spielberg au passage) ayant ciblés pour public une clientèle de gosses en dessous de 13 ans, il est donc impératif qu'ils puissent s'identifier d'où la mode des bandes de gosses (ou assimilés) qui font des blagues pour leur âge : LE RETOUR DU JEDI (qui visait les moins de 10 ans), INDIANA JONES ET LE TEMPLE MAUDIT, LES GOONIES...mettant fin à une parenthèse «enchantée » qui nous a donné LA GUERRE DES ÉTOILES et L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE, ALIEN - LE 8ÈME PASSAGER et BLADE RUNNER, EXCALIBUR et MAD MAX 2. En 1985, j'étais déjà trop vieux pour apprécier cette nouvelle direction du cinéma hollywoodien. Ce film est donc un MAD MAX pour les enfants, sans violence qui puisse heurter le bambin. La scène de poursuite finale s'inscrit dans cette optique tout en tentant maladroitement de faire pardonner ce revirement auprès du public conquis par MAD MAX 2. Une poursuite totalement gratuite comme d'ailleurs le souligne un personnage : « quel plan? Il n'y a pas de plan!". En plus, je n'ai jamais compris le recours à Tina Turner pour jouer Entity, ne lui trouvant aucun charisme (J'aurai préférer voir Grace Jones !). Un choix imposé par les producteurs. Max perd donc son statut mythique. Dommage, car l'idée centrale du film -une reconstruction de la société (aussi imparfaite soit-elle) après le chaos- était bonne et le film laisse quelques images mémorables: la première, un véhicule tiré par de chameau et cette épave d'avion dans le désert. Heureusement, FURY ROAD vient d'apporter une nouvelle et hurlante conclusion (temporaire peut-être) à cette série.

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 8/10 Sans nom

03 décembre 2008

Ce troisième opus de la saga est -même si ce n'est pas flagrant au premier abord- dans la continuité des deux premiers épisodes. Le rythme n'est effectivement pas le même, mais cela correspond à une évolution logique de la saga.Il faut savoir que Mad Max n'est pas une saga de "baston et de bagnoles de la mort qui tuent", il y d'autres films plus efficaces dans le genre.
C'est un film qui, malgré les apparences, recèle de la poésie, de l'anthropologie surtout et une scénographie très travaillée (et un peu de philo).
Quelques mémoires d'étudiant de fac' analysent cet opus en profondeur, et ces études sont très instructives.Pour finir en bref, je dirais que ce film est un chef d'oeuvre du genre. Il fait partie de mes références (Blade Runner, 2001, Alien (trilogie only), Equilibrium, Cube (le premier only), Les Ailes d'Onamnise, ...).
Si vous souhaitez un film d'ACTION pur et dur, passez votre chemin. Essayez "La course à la mort de l'an 2000" (1975) :-)

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 4/10 Chris

29 novembre 2008

Un troisième opus malheureusement le plus faible de la série, et qui vaut uniquement par la prestation de Tina Turner. Ce film est tenu à bout de bras par Mel Gibson, il n'y à aucun doute la dessus!

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 4/10 Fog Horn

27 décembre 2006

L'épisode de trop (et dire qu'on nous annonce depuis des lustres un quatrième... aïe !). Ca démarrait déjà mal avec, en 1983, la disparition tragique du producteur Byron Kennedy crashé en faisant des repérages aériens en pré-production. Le film s'est fait quand même, un film commercial tout simplement (comment expliquer autrement la présence de Tina Turner ?) : on reconnaît çà et là la touche de George Miller mais à aucun moment on ne retrouve la folie furieuse de Mad Max 2. Pire, il y a même un flagrant manque de rythme et d'idées, je me suis ennuyé les 3/4 du temps. Où sont passées les voitures ? Elles étaient quand même les symboles des deux premiers opus ! La catastrophe ne s'est pas arrêtée au tournage puisqu'il paraîtrait même que le dessinateur de l'affiche serait décédé lui aussi peu après avoir terminé son travail (à vérifier tout de même) !

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 5/10 KhorsKan

27 mai 2005

Ce 3e volet n'est pas à la hauteur des 2 premiers ! L'histoire s'essouffle, aucune originalité ou presque, la prestation de Tina Turner est somme toute moyenne, et le passage avec les enfants/adolescents est grotesque ... ; en bref, pas de quoi casser la baraque. Le film oscille malheureusement entre la grosse production et un nanar de série B ...

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 Sans nom

27 juin 2002

Sans doute le meilleur de la saga, même si le héros est moins torturé qu'avant, le film est plus beau, on découvre un univers en constante reconstruction mais avec sa violence quotidienne. Une fois de plus les cascades sont violentes et les "méchants" encore plus méchants.

Avatar choisi par le scifinaute