Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Jumper

(Jumper)

 Les critiques

Nombre de critiques : 7

Total des points : 43

Moyenne obtenue : 6.14/10

n°7 - 5/10 Fog Horn

19 juillet 2011

Malgré son pitch de départ accrocheur, JUMPER ne tient pas ses promesses. Doter du pouvoir de téléportation un jeune un peu paumé aurait sans doute pu ouvrir une multitudes de pistes scénaristiques mais hélas, après un début prometteur, l'intrigue prend rapidement la direction "film pour ados" et évite par là même toute prise de risque pour un résultat final propre (le réalisateur n'est pas un tâcheron) mais sans grande personnalité.

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 6/10 slymus2000

31 mai 2010

Un petit film sympathique lorgnant du coté "effet papillon"beaucoup moins poussé dans la psychologie... pas de quoi sauter de joie, juste un chti divertissement pour ados boutonneux.

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 9/10 Sans nom

17 juin 2009

Moi j'ai trouvée ça génial, quand il passe d'un endroit à l'autre. Fallait l'inventer. Je met une bonne note parce que je ne me suis pas ennuyée faite en d'autre comme ça +.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 7/10 KX69

06 février 2009

Jumper est un honnête divertissement mais je n'ai pu m'empêcher de songer qu'un tel sujet aurait pu donner un film beaucoup plus riche que ce qui nous est proposé. Se téléporter instantanément d'un point à l'autre du globe doit être (au moins dans un premier temps) exaltant, grisant, or le personnage, David Rice, a plutôt l'air de s'ennuyer dés le départ : il va manger un morceau sur la tête de sphinx puis va faire un peu de surf dans le pacifique puis finit sa soirée dans un pub de Londres. Les paladins apparaissent comme un élément scénaristique assez peu convaincant destiné à introduire de l'action et palier le manque d'inventivité du traitement de l'histoire. Et je ne parle pas du background familial de Rice qui est un peu « too much », ouvrant une autoroute peu palpitante pour le « Jumper 2 » (annoncé pour 2011). « Jumper » donne l'impression d'un épisode pilote de luxe d'une série TV qui part d'une bonne idée à développer mais qui, pour l'heure, cherche ses marques.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 9/10 Sans nom

12 octobre 2008

Un maximum de gens ont boudé ce film... Chacun à le droit de préférer Godzila, le retour des tomates tueuses, l'attrape rêve, ou je ne sais quel autre super film, chacun ses goûts ;)
En ce qui me concerne, même si je suis un peu frustré par le manque d'ambition des gars qui on fait le film, il est vrai qu'on avait la base pour faire un film très intéressant. Je reste quand même sur ma position : ce film met sur la toile un vieux fantasme, ça bouge pas mal, les effets spéciaux sont digne... les acteurs il est vrais un peu plats.... "billie elioth" un peu sous exploité. Un teen age movie qui aurait pu donner quelque chose de grand, mais certainement pas à sa place en bas du classement, ça reste divertissant, et j'assume ma note un peu forte peut être... Mais je veut défendre ce film.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 3/10 Aïe Grutfrud

14 mars 2008

En un mot: Néant. Pas de scénario, Pas de profondeur, Rien, que dalle. Les acteurs sont à la hauteur de l'histoire. Pas de psychologie des personnages, aucune innovation scénaristique, et même pas d'action pour sauver le tout. Ce film est une mauvaise bande annonce, rien de plus.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 4/10 motoko

03 mars 2008

je vais faire bref :
Ce film nous montre la vie d une adolescent/jeune homme qui découvre qu il a un pouvoir : "jumper" (la teleportation quoi :p)
le scénario tient en 2 lignes :
_héros amour jeune fille
_méchant chassé héros et enlève jeune fille

voila tout est dit ... a non il y a aussi une vague histoire de famille aussi c'est super vous verrez.

Le réalisateur n'a pas fait un film intimiste ou philosophique et je comprendrai que le héros ne se pose pas de questions existentielles sur son don, sa manière de l'exploiter et sa manière de vivre.Je ferai aussi l'impasse sur les nombreux arrondis du scénario (par exemple les paladins chassent les jumpers depuis le moyen age avec efficacité apprend on, comment alors qu'au XXI siècle ils ont déjà du mal avec des armes modernes, ont ils pu arrêter des personnes qui se teleportent instantanément? avec de la moutarde dans les yeux?)

Bref je ferai l impasse sur tout ça si on me livrait un film divertissant. Hé bien non, pas de héros qui apprend à dominer ses pouvoirs pour sauver le monde ou autre, pas de grandes batailles, pas de frissons ...rien
Ce héros à certes une belle gueule mais il est totalement creux, et, tenté maladroitement de rajouté un drame familiale pour lui donner de l'épaisseur achève de le rendre totalement artificiel.
Donc hormis sa famille le héros a une vie très plate, les méchants sont méchants et le tout est plutôt mal ficelés et arrangés.

Conclusion : L'ambition et la démesure semblent absentes de ce film que je trouve vide et fade, les scènes d actions sont honnêtes et plutôt bien faite mais il n y a aucune progression on a l'impression de rester toujours au même point sans compter le fait qu'on ne s'identifie pas du tout au héros (si on peu appeler ça un héros).A voir pour la coiffure et le bouc camouflage neige de Samuel Jackson.

Avatar choisi par le scifinaute