Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

I, Robot

(I, Robot)

 Les critiques

Nombre de critiques : 14

Total des points : 79

Moyenne obtenue : 5.64/10

n°4 - 8/10 Franck

13 août 2004

Bon! J'en reviens, les impressions sont donc encore toutes chaudes (si j'ose dire). Pour avoir lu et relu la quasi-totalité de la bibliographie d'Asimov, je peux d'entrée affirmer que le catalogue complet de ses idées y sont reprises. Un film noir et visionnaire mettant le doigt là ou ça fait mal.... la faille dans les 3 lois de la robotique: jusqu'ou leur respect peut mener la gente cybernétique. Un film à mon sens excellent, des scènes époustouflantes, des décors magnifiques, des effets grandioses et l'esprit d'Asimov derrière tout ça! L'ombre au tableau reste (et restera encore longtemps je crois) et cette manie "hollywoodienne" à en faire parfois trop et à polluer un trait de génie par des fioritures ou des situations sans aucun intérêt. Et puis ces petits clins d'oeil à Matrix; Terminator; Blade Runner; Minority Report; Ghost in the Shell et ces hommages à John Woo ne sont pas pour me déplaire. Bref.... globalement une réussite!

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 7/10 BELMONT Frédéric

08 août 2004

Libre inspiration des romans du visionnaire Isaac Asimov (que bien peu de cinéastes connaissent), I, Robot est un film de science-fiction bien réalisé mais qui ne dépassera pas le stade de la série B. Sa principale faiblesse, en effet, est de dévoiler insuffisamment le monde des robots dans laquelle cette Amérique du Futur semble évoluer. Car le scénario original repose sur une idée très intéressante : au cours du XXIème siècle, les humains ont créé une société d'androïdes dociles et serviles, programmés pour assister le genre humain dans toutes les tâches quotidiennes. L'industrie s'est développé à un tel point que les robots forment désormais une minorité à part entière dans les rues de nos villes. Chaque année, des modèles de plus en plus performants sont mis en vente sur le marché et un homme, l'inspecteur Spooner, se demande si un jour l'élève ne dépassera pas le maître. Jusqu'à maintenant, ces êtres de métal sont à notre service mais, leur intelligence progressant de façon exponentielle, ne risquent-ils pas de se rebeller et de nous dominer? Un jour, le suicide de leur créateur jette un doute sur le caractère insoupçonnable des derniers modèles.. Au niveau des effets spéciaux, le film s'en sort remarquablement avec des idées pour le moins originales. Lorsque les personnages évoluent dans le Chicago du futur, on cherche en vain une inspiration flagrante de Minority Report. Les deux univers urbains se ressemblent mais chacun parvient à conserver son originalité. Chez Tom Cruise, les voitures stationnent accrochées près de votre appartement, sur la façade de votre immeuble, tandis que chez Will Smith, elles sont parquées automatiquement dans des espèces de parkings verticaux souterrains. Mais, comme toute oeuvre de SF, I, Robot se caractérise par une profusion de détails anodins qui traduisent d'une évolution technologique remarquable (auto-radio, guidage automatique, hologrammes à gogo...). Cependant, les nouveaux robots mis en service ressemblent un peu trop aux droïds bipèdes de L'Attaque des Clones (même remarque pour les cargos roulants qui les transportent), la grande esplanade de Chicago semble tout droit sortie de la Planète Coruscant et la scène de combat final à l'intérieur de la Tour rappelle énormément le puits de la Deuxième Etoile Noire dans Le Retour du Jedi.

Ce film est un avertissement : il fait écho aux Terminator en ceci que l'intelligence électronique représentera un jour une menace véritable pour l'humanité toute entière.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 8/10 frédéric jougleux

02 août 2004

Nous attendions depuis bien longtemps, que soit réalise un film sur le romans d'Azimov. Voila la chose faite et plutôt bien faite. Dans la veine des grands (Blade Runner, Alien ou Minority Report), nous entrons dans un film futuriste et crédible, bourrée de clin d'oeil à notre société de consommation. Les acteurs y sont excellents, bien dans leurs rôles, au point de ne plus penser au "Prince de bel air", quand aux décors et les effets spéciaux, ils sont à couper le souffle. En un mot, allez voir ce film, amateur ou pas, vous passerez un bon moment. Alors bonne toile.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 5/10 ERIC

02 août 2004

Un bon film de sf malheureusement le cinéma n'est pas fidèle à l'auteur. Les livres sont beaucoup plus riche en détails et l'imagination du lecteur fait le reste.

Avatar choisi par le scifinaute