Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Intrusion

(The Astronaut's Wife)

 Les critiques

Nombre de critiques : 5

Total des points : 23

Moyenne obtenue : 4.60/10

n°5 - 4/10 Chris

22 octobre 2012

Un thriller parfois hermétique qui induit la possession. Il faut parfois se ressaisir être attentif et bien suivre l'histoire pour ne pas décrocher lentement d'un scénario sans grand intéret. Malgré de bons acteurs cette production provoque à la finale de l'ennui.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 3/10 Sans nom

08 mars 2008

Intrusion dans l'ennui...Voilà le véritable titre français!! Johnny "Deep" touche le fond.. On y croit pas, sûrement un film fiscal au lieu d'un film magistral... Charlize Theron est très belle… C'est tout!!!
Johnny t'es un super acteur très doué!! Je sais que tu peux faire mieux???

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 5/10 KX69

23 février 2008

« Intrusion » donne l'impression que son réalisateur Rand Ravich cherche à faire oublier que son film a pour départ un sujet SF (un astronaute possédé par une entité extra-terrestre qui cherche à se reproduire) pour ne garder que la confrontation entre un époux qui change insidieusement et sa femme qui n'est plus très sure de sa raison. Il évite soigneusement tout ce qui pourrait être spectaculaire et transforme son histoire SF par ailleurs sans grande originalité en thriller psychologique tout aussi banal. Il n'apporte jamais d'explication sur l'origine et la motivation des extraterrestres préférant les doutes de Charlize Theron même si la fin renoue avec les poncifs du genre. Ni elle, ni Johnny Depp, tout deux assez fadasses, ne parviennent à rendre le film plus attrayant. Le film réalisé avec une un certaine élégance peine à convaincre et même si il ne constitue pas un summum d'ennui, il laisse indifférent.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 5/10 Gizmil

20 novembre 2005

Le film relève plus du thriller que de la science-fiction. D'ailleurs, peut-être aurait-il mieux valu s'en tenir au Thriller car, j'allais dire, le sujet s-f n'est pas traité en profondeur mais ce n'est pas ça, je crois que le sujet n'est pas traité du tout! Deux extra-terrestres arrivent sur terre et s'emparent du corps de deux astronautes. De là en découle une série d'évènements fâcheux et malsains. Mais pour quelle raison? Quelle est le but des E.T.? On penserait trouver une réponse à cette question dans le film mais même pas. Quand le film est terminé, tout ça reste très flou, rien n'a été exploré sur le plan philosophique. Bref, c'est un scénario dont le thème est gratuit, sans aucune véritable ambition. Aux amateurs d'histoires et de philosophie S-F, je ne conseille pas de voir ce film! Les amateurs de Thrillers, eux, apprécieront peut-être?

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 6/10 Le Rescator

21 juin 2000  Attention spoiler

« Intrusion » est plutôt présenté comme un thriller. « de science fiction » faut-il préciser. Car on y parle bien d'alien, même sous forme d'ondes radio à grande distance (pour le moyen de transport du moins). C'est en effet comme cela que Johnny Deep/astronaute se retrouve « pénétré », ainsi qu'un collègue de mauvaise fortune, par un E.T, via l'il, lors d'une réparation de satellite dans l'espace. Une sorte d'entité incertaine lui rentre dedans et s'empare alors de son être.
Retour sur terre. L'astronaute héros est fêté, adulé, promu dans une boîte privée, aimé par sa femme. Qui ne s'y trompe pas : son mec a bel et bien changé. Comme son copain d'ailleurs, qui finit par une rupture d'anévrisme, tandis que sa femme se suicide à l'électricité sous la douche. C'est gai. Le reste du film est un incessant jeu de cache-cache entre M. et Mme astronaute, avec au milieu enquêteur du FBI viré/stressé/menacé tentant de prévenir la belle (« Votre mari n'est plus votre mari ») dans une sorte de version noire de Fox Mulder (jouée par l'acteur qui incarnait l'ingénieur malheureux dans Terminator II). On suit cette tension avec intérêt, d'autant que Johnny Deep s'affiche inquiétant à souhait, confirmant par la même une facette très efficace de son « acting », qui tendrait à le spécialiser dans le genre fantastique (Sleepy Hollow, La 9ème Porte). L'intrigue de fond est en revanche déjà vu dans les deux « La Mutante » : à savoir l'entité E.T voulant se reproduire à tout prix sur terre, via corps possédés ou infestés.
La scène finale n'est pas mal, quand le mari tombe le masque et se fait avoir par sa femme, par électrocution. L'E.T apparaît alors, tel une sorte de corps gazeu-electro-plasmique. Mais, mais ce n'est pas fini pour lui. Ni pour l'histoire, dont on nous fait entrevoir une suite immanquable dans les dernières secondes. Reste qu'« Intrusion II » devra déployer des trésors d'ingéniosité pour ré-attirer un public à sa sortie. Et peut-être plus appuyer davantage dans le genre SF justement, plutôt que de se vouloir juste un bon suspense.

Avatar choisi par le scifinaute