Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Galactica - La bataille de l'espace

(Battlestar Galactica)

 Les critiques

Nombre de critiques : 6

Total des points : 40

Moyenne obtenue : 6.67/10

n°6 - 7/10 Anan 7

19 juin 2007

Une série qui, pour beaucoup d'entre nous, représente un pan entier de notre jeunesse, dans ces conditions difficile d'être objectif. Comment la résumer ? Peut-être en disant que c'est une sorte de space-opéra d'inspiration biblique au charme très seventies. Malgré certains cotés un peu crétins la série propose une atmosphère et un univers intéressant, en fait elle présente de nombreuses similitudes avec Buck Rogers, dans le style notamment, donc si vous avez apprécié ce dernier vous avez de fortes chances d'appréciez Galactica.

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 8/10 Sans nom

17 juin 2003

A l'âge que j'avais quand Galactica est sortit, je suis né en 74, j'ai pu admirer la série TV tirée du film bien avant que mes parents ne m'amènent au cinéma, StarWars par exemple m'était alors (hélas) inconnu, ce qui fait que j'ai découvert Galactica bien avant Starwars...et ces images m'ont obsédé toute mon enfance-adolescence et même après....
OUI, je suis fan de "Battlestar Galactica", fan des prises de vues recyclées 15 fois par épisodes, fan des acteurs qui y surjouent, fan du design des différents vaisseaux et véhicules. Notons que l'on nous épargne ici les costumes "Pyjamas" de cosmos 1999 / StarTrek / BuckRogers ... etc ...
Evidement le scénario est pratiquement vide en dehors de la situation thématique principale....et on est confronté à une triste référence biblique omniprésence assez regrettable...mais était-ce nouveau et unique ?
Il faut voir ici un pur Space-opéra, un western de l'espace, du spectacle quoi, du divertissement. C'est sur on est loin du vocabulaire pseudo-scientifique de Startrek.... le design est résolument années'80, carré métallique glamour, en fan de New-wave j'adhère.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 9/10 Sans nom

15 juin 2003

Je ne pouvait pas laisser cette série avec une note globale aussi moyenne.....Bon, oui, c'est vrai tout ça est très kitch...mais c'est ça qui est bon, et on évite les pyjamas de cosmos 1999 (que j'adore).
Il y à un côté western de l'espace, un côté BD de gare comme le souligne un autre internaute. Tout est très positif et brille beaucoup, mais après tout c'était pareil dans Starwars, non? rien ne dépassait.
Non vraiment je suis fan de Starbuck et du capitaine Apollo, il me semble que je me prenais pour eux quand j'étais petit, virevoltant avec un pistolet de Farwest en plastic attaché avec un bout de ficelle, et reproduisant l'unique scène de cockpit de la série ( qui apparaît à l'identique 10 à 20 fois par épisode, une main gantée actione un manche à balai ou est écrit Turbo sur le bouton du milieu...non non, ça n'à rien de sexuel). Voilà, en bon fan je note 17/20

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 9/10 Sans nom

16 janvier 2003

Il est vrai que les effets spéciaux datent et, à priori, le manque de budgets y est pour quelque chose. Mais l'idée de base est intéressante, les comédiens sont très bons, et ayant vu cette série dans ma jeunesse, l'ayant redécouverte il y a peu de temps, je ne peu m'empêcher de l'apprécier très favorablement.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 5/10 kbaccam

24 janvier 2002

Cette série est certainement démodée mais reste parmi mes préférés. Du moins dans sa saison d'origine que j'ai pu revoir sur Série Club car malheureusement la saison inédite qui est l'arrivé sur terre me déçoit énormément. Avec cette nouvelle génération, on ne comprend plus rien d'un épisode à l'autre et le fils de l'histoire fini toujours en « happy end ». On a l'impression d'assister une copie de la série Chip version s-f. Mais bon, je continue à regarder mais c'est vraiment remué le couteau dans la plaie car l'idée n'y est plus.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 2/10 Sans nom

15 octobre 2001

Le problème de cette série est qu'elle constitue pour pas mal de néo-trentenaires un souvenir d'enfant (diffusée dans "Temps X" en france à l'époque...) , et qu'avec le temps on est sans doute largement moins bon public... Effets speciaux datés et répétitifs, scénario poussif et encombré de raccourci propres aux series tv américaines... C'est trés indigeste. Mais il y aura toujours un certain charme, façon bande dessinée de gare, à cette exploitation ringarde du filon science fiction bon marché de l'époque...

Avatar choisi par le scifinaute