Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Les évadés de la planète des singes

(Escape from the Planet of the Apes)

 Les critiques

Nombre de critiques : 4
Total des points : 27
Moyenne obtenue : 6.75/10

n°4 - 7/10 Fog Horn

06 décembre 2015

Si ce 3e film de la franchise PLANÈTE DES SINGES (LA) souffre d'une limite de moyens évidente, il n'en demeure pas moins agréable car original et bien emmené. L'histoire inverse les codes du film original en faisant débarquer les singes évolués sur la Terre des années 70 encore sous la coupe des humains. Bien qu'avare en action (sauf à la fin), l'histoire se suit sans déplaisir grâce à une galerie de personnages bien brossés (les deux macaques en premier), quelques traits d'humour bien sentis et un bon petit suspense dont l'issue aura forcément un impact pour la suite de la saga.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 8/10 gallmann laurent

09 août 2009

C'est un film assez plaisant à regarder. Pas le meilleur de la saga mais pas le plus mauvais non plus. C'est bien filmé, le jeu des acteurs est plaisant, même si on devine la fin on se prend vite dans l'action du scénario.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 6/10 Chris

21 février 2009

Assez d'accord avec la critique précédente, ce film est une charnière. C'est le troisième des cinq films et pas le plus mauvais mais pas le plus trépidant non plus. Tout dans le scénario est assez convenu et attendu. L'histoire s'en trouverait certainement bouleversée sans ce film car César ne serait pas né. Ca casse pas des briques quand même!

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 6/10 Jérôme roy

26 novembre 2004

Episode plus intimiste (fauché diront les mauvaises langues) que les deux précédents, Les Evadés de la planète des singes inverse la thématique du premier film. Ici, ce n'est plus un humain qui se trouve dans un monde dirigé par les singes, mais des singes (les rescapés de l'apocalypse du précédent film) qui se trouvent dans un monde dirigé par les humains, soit l'époque contemporaine.
D'abord accueilli avec curiosité et émerveillement, les pauvres Cornelius et Zira vont se retrouver dans la même position que l'astronaute Taylor dans le premier film. Les humains vont vite se révéler être pire que les singes. Le tout est raconté avec un certain rythme, de l'humour (Zira qui se plaindra de ne pas aimer les bananes, par exemple) et une pointe d'humanisme. Pas un chef d'oeuvre de la science-fition cinématographique mais un habile divertissement assez intelligent.

Avatar choisi par le scifinaute