Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Equilibrium

(Equilibrium)

 Les critiques

Nombre de critiques : 16

Total des points : 119

Moyenne obtenue : 7.44/10

n°16 - 7/10 KX69

23 février 2014

Le film est un croisement de MATRIX pour le parti pris esthétique et les gun-fights improbables et les contre-utopies littéraires de la SF : le meilleur des mondes (les substances que l'on prend pour être heureux), 1984 et FAHRENHEIT 451 pour les relations interdites du héros avec une rebelle et la lecture de livres interdits comme acte de subversion entre autres. Comparé à ces classiques, le scénario est bien simpliste mais la générosité et la sincérité naïve du propos rendent le film attachant.

Avatar choisi par le scifinaute

n°15 - 8/10 Chris

11 août 2009

Un superbe film qui retrace ici la lutte de l'ecclésiaste du Gramaton, pour que les masses de Libria trouve la paix. Une oeuvre sur le thème de la société contraignante, l'extermination de ceux qui ne prennent pas la drogue qui limitent et brident les émotions. Construit au départ comme un film banal mais qui comporte une dimension théosophique du chef éclairant l'avenir du peuple et une dimension sociétale qui conduit vers l'aliénation et l'utopie d'une société qui recherche la paix, mais à un prix tel que la destruction du passé, divise et fait pencher la balance du côté de la raison. Une fable forte, foisonnantes d'idées qui donnent à méditer. Kurt Wimmer réalise un sans faute et Christian Bale est parfait dans le rôle du méchant-gentil. A ne pas louper!

Avatar choisi par le scifinaute

n°14 - 7/10 Ronzeaud Mathias

06 janvier 2009

Critiques justes de part et d'autre. En terme de scénario, on connaît. En terme de réalisation, c'est du classique, avec des innovations pour les combats. En terme d'atmosphère c'est aussi du classique (1984- Brazil)... Après je trouve que le côté très ombre du film (comme 1984) apporte un plus et j'avoue bien aimer C.BALE. L'intrigue est toutefois pas mal dans le rôle ambigu qu'il joue pour ne par se faire prendre. Un bon 13.

Avatar choisi par le scifinaute

n°13 - 8/10 Arcahna

18 juin 2008

Je pensais voir un film avec des vampires tant la présentation est moche... mais quelle surprise !!! Rien de tout ça !! C'est noir, c'est gris, partout bien sur, quelle surprise encore de se retrouver dans un film du genre "Fahrenheit 451" "THX 1138" "1984" "Bienvenue à Gattaca" ou même "L'age de cristal" tous ces mondes futurs peu sympathiques où les hommes sont toujours prisonniers de quelque chose... ici en l'occurrence d'une dose qui tient dans la main mais le plus malin est celui en haut de la tour !!
Je ne connaissais pas trop Christian Bale, il fait partie du paquet surprise !

Avatar choisi par le scifinaute

n°12 - 9/10 Sans nom

19 avril 2006

EQUILIBRIUM nous plonge dans un univers Orwellien dirigé par un ordre despotique presque religieux, le chef suprême s'appelle "le Père" et son élite armée des "ecclésiastes". John Preston est l'un d'entre eux, super-flic, le meilleur, entraîné au "Kata armé" (super idée à découvrir dans le film), son rôle est de faire respecter l'ordre établi quitte à tuer les "transgresseurs", ce qui ne l'affecte en rien. Pourtant, une suite d'évènements va progressivement ébranler ses certitudes et réveiller sa conscience... Remake non avoué de FAHRENHEIT 451 (adapté à l'écran par Truffaut en 66), ce film demeure toutefois remarquable par sa réalisation impeccable et sa progression métronomique qui aboutit sur un final percutant et classieux. Quand à MATRIX, la comparaison s'arrête à l'esthétisme vestimentaire, car loin de l'esbroufe bavarde et la surenchère d'EFX du premier, EQUILIBRIUM avance une sobriété qui nous enveloppe dans sa paranoïa dont les moments d'actions sortent sublimés. Reste l'incroyable intensité de Christian Bale, l'un des plus grands acteurs de sa génération. EQUILIBRIUM mérite de trôner dans votre dévéthèque, bien servit par un DVD top qualité.

Avatar choisi par le scifinaute

n°11 - 8/10 Jerome

01 octobre 2005

Je conseille aussi Equilibrium pour toutes les raisons déjà évoquées. Ce qui est intéressant dans Equilibrium c'est de savoir comment un être prisonnier mentalement et privé d'émotion se métamorphose en "humain" si je puis dire. Une nouvelle variante du thème du pouvoir fasciste est abordé dans ce film (Un nouvel ordre pour que les humains cessent de faire la guerre!) et il y a pour moi un message fort à ne pas rejeter. Le fascisme, comme la haine et l'amour, est devenu un thème universel au cinéma, c'est le propre de l'homme...

Avatar choisi par le scifinaute

n°10 - 10/10 Esseffe (33)

01 octobre 2005

Si Matrix n'existait pas, Equilibrium serait une référence!
Car si vous vous identifiez au personnage central et que vous vous sentez frustré par l'oppression et la cruauté des hommes en général alors vous allez apprécier le déroulement de cette histoire. Je rajoute que le manque de moyen technique de ce film par rapport aux grosses prod n'enlève rien au film, au contraire on est plus dans l'histoire et pour le coup ça tient bien la route!
Pour résumer: THX 1138 Haut débit (=si vous connaissait le monde oppressant de THX 1138 et que vous avez envie de tout casser la dedans!). Bref un film contemporain.

Avatar choisi par le scifinaute

n°9 - 4/10 Lobo

07 mai 2005

Partant de l'univers totalitaire du futur, le film ne développe guère grand chose. L'idée la plus sympa, mais non exploitée, est celle du kata armé. Si ce film avait été réalisé par John Woo, il aurait pu dépasser les bornes en scènes de flingage inédites, mais le réalisateur n'a pas été capable de nous tenir en haleine. Un seul bon point : le combat final est radical et pour une fois on a pas affaire à une interminable scène de bagarre.

Avatar choisi par le scifinaute

n°8 - 7/10 Sans nom

31 mars 2005

Globalement d'accord avec les critiques précédentes, j'ai été agréablement surpris par ce film que je pressentais être un navet. Ce n'est pas non plus d'une grande originalité, mais j'ai également trouvé des similarité avec THX 1138 et autres bons films. Le logo du "gouvernement" fait un peu trop nazi à mon goût, je veut dire...on aurait compris même sans ça qu'il s'agissait d'uns société totalitariste, mais de nos jours il faut bien tout expliquer en gros, très gros, pour que nous autres gros débiles comprenions ce qu'on nous dit....tout comme morpheus qui nous montre bien la pile à la fin de son discours bien creux dans Matrix. A voir sans précipitation mais à voir quand même.

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 7/10 KhorsKan

22 avril 2004

D'accord avec la critique précédente ! Un bon petit film sans prétention, qui m'a agréablement surpris. On peut le considérer comme une variante de THX1138, avec un supplément d'action tout à fait acceptable (cette fois-ci en surface) ...

Avatar choisi par le scifinaute