Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Eden Log

(Eden Log)

 Les critiques

Nombre de critiques : 6

Total des points : 40

Moyenne obtenue : 6.67/10

n°6 - 8/10 Sans nom

17 juin 2010

Le scénario me fait penser à pas mal de film Asiatique, surtout à HAZE le type perdu qui rampe dans des endroits plein d'aspérités. Là s'arrête la comparaison et Cornillac doit remonter plusieurs niveaux dans le flou le plus complet pour le spectateur. Cà fout les jetons surtout la scène finale ultra-symboliste!

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 6/10 Arcahna

24 octobre 2009

Que voilà un film curieux au scénario original mais qui n'est guère facile de prime abord, déjà parce qu'au bout de 25 minutes, c'est toujours pas clair, sur l'écran comme dans l'histoire. J'avais bien l'impression d'avancer à tâtons lors d'une panne de courant dans ma cave, sans le côté glauque typiquement français en SF récente. Et puis doucement, il faut l'avouer, c'est lent et pas mal d'économie d'éclairage, l'histoire se met en place dans la tête du héros comme dans la nôtre et suscite l'intérêt, ma mauvaise impression de départ s'est muée en curiosité.

Mais la fin à mi chemin pour moi entre "Jack et les Haricots magiques", ça pousse ça pousse et le film de série B "A sound of thunder " ça pousse vraiment beaucoup n'est pas hyper convaincante.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 8/10 Alien 32

05 février 2009

Enfin un film français digne de ce nom. En effet le réalisateur Franck Vestiel a innové avec un film pas du tout comme les autres donc unique en son genre. Ce film ce passe sous terre avec beaucoup de mystères et de questions. Au début il commence sans qu'on sache rien mais comme il doit remonter pour rattraper les "créatures" on en sait un peu plus toutes les 10 minutes. Et puis il y a l'atmosphère des grottes et des profondeurs qui est assez angoissante mais bien réussie, il n'y a pas énormément de dialogue, tant mieux d'ailleurs ça nous change des films "gueulards". Mais j'ai mis une note élevée car je tient à féliciter le réalisateur pour l'originalité du film et aussi Clovis Cornillac qui est excellent (voir bonus). En bref si vous voulez voir un film très original et si vous aimez bien les profondeurs regardez Eden Log.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 7/10 BlackSmurf

22 décembre 2008

Globalement une bonne surprise. Par moment on est très proche d'un Stalker de Tarkovsky (et oui j'ose la comparaison). Pareille économie des moyens, même tonalité hypnotique. Le tout en plus agrémenté d'une bande son electro-dark tout à fait réussie et parfaite avec les images. Les scènes se succèdent pour le plaisir du spectateur, ébahi et médusé par le rythme lent et intense de cet ovni cinématographique. Je retiendrais par exemple la scène avec "le" botaniste, avec son masque, harnaché au plafond et effectuant toutes sortes de déplacements abscons, et diverses manipulations mesmérisantes. Les passages qui suivront seront du même tonneau. C'est étrange et l'on goûte avec délectation cette "poésie" qui nous plonge dans un état second. Tout aussi frustrant que Stalker pour ce qui est de la solidité de l'histoire, Eden Log évite à ce niveau de justesse le désastre. Il faut cependant un peu traîner sur les forums spécialisés pour mieux comprendre l'histoire (recrée avec beaucoup d'effort et d'imagination par les fans du film) et pour arriver à pardonner une fin quelque peu abrupte. Bref, presque un long clip vidéo, un cinéma différent et énigmatique, un premier film aussi. Personnellement j'ai bien aimé mais je suis conscient que la magie puisse ne pas s'opérer chez tout le monde tant la dimension esthétique écrase le scénario, celui-ci étant en plus très léger sinon incohérent parfois.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 3/10 Sans nom

15 mai 2008

Film à l'atmosphère lourde, voire suffocante. Un ovni dans le cinema sf. A voir seul, en surround, bien "décontracté". Cornillac y est magistral. Plutôt un film de mec.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 Chris

04 janvier 2008

Un très bon film de SF! L'écologie y est une préoccupation majeure dans un monde aliénant. mode nouveau et anxiogène ou tout est dépouillé et symbolique. Clovis Cornillac y est épatant. Vitesse assez lente des évènements, mais fable futuriste proche d'assez bon aloi.

Avatar choisi par le scifinaute