Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Des monstres attaquent la ville

(Them!)

 Les critiques

Nombre de critiques : 4
Total des points : 27
Moyenne obtenue : 6.75/10

n°4 - 6/10 Fog Horn

18 décembre 2003

Ne vous fiez pas au titre français, la ville, on ne la voit quasiment pas, tout comme les fourmis géantes d'ailleurs, rarement à l'écran. Un film de monstres donc, typiquement années 50, avec une économie de moyen remarquable. Quelques éléments tels la fillette choquée par ce qu'elle a vu, la descente dans le nid et son incendie, ou l'image des soldats dans des couloirs humides et étroits, m'ont fait penser à ALIENS de James Cameron, mais la comparaison s'arrête là évidemment. N'empêche que j'en sais un peu plus sur le comportement des fourmis. Un film un brin éducatif, très kitsch, à voir pour sa tension extrême (brrr...) et son humour souvent involontaire.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 7/10 KX69

27 août 2003

Je suis d'accord avec les autres critiques. Toutefois, je trouve que la deuxième partie (la recherche des reines) reste légèrement en deçà de la première partie du film. J'aime beaucoup la scène où les personnages visitent la fourmilière. Il est bien possible qu'elle ait inspiré les créateurs d'"Alien" pour la scène de la découverte du vaisseau extraterrestre échoué et de sa chambre des oeufs. En tout cas, c'est un très bon film.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 Sarabé

11 juin 2002

En découvrant ce film dont je n'attendais pas grand chose, j'ai été très agréablement surprise. Les premières séquences sont magnifiques : dans le désert du Nouveau-Mexique (un décor à la Jack Arnold), une petite fille traumatisée erre, incapable de prononcer un mot. Les rares habitations alentours sont saccagées, il règne une ambiance de fin du monde. Le hurlement de la fillette ("them !") quand elle reconnaît l'odeur des fourmis clôt cette sorte de prologue d'une façon originale et élégante. L'autre élément qui m'a beaucoup plu, c'est la sobriété du film, qui reste distant avec les personnages, presque froid : l'histoire d'amour est juste ébauchée en arrière-plan ; les deux enfants sont sauvés mais sans scènes pathétiques excessives. On ne tombe jamais dans les effets faciles de pathos, le ton serait même plutôt celui du documentaire. De même, les apparitions des fourmis monstrueuses restent mesurées, et grâce à cette retenue dans les effets, le film à mes yeux n'a pas tant vieilli que cela.
Il paraît que le film devait être réalisé en couleurs et en 3D. J'aurais été curieuse de voir ça ! Aurait-il gardé ses qualités de sobriété ? Pas sûr !

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 ERIC

31 mai 2001

C'est un bon film, c'est sur que les fourmis ne sont pas trés crédible mais on oublie vite les maquettes pour l'histoire qui ne laisse pas de pause pour le spéctateur. Il passe assez régulièrement sur Arté donc vous pouver le voir trés facilement.

Avatar choisi par le scifinaute