Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

The Dark Knight, le chevalier noir

(The Dark Knight)

 Les critiques

Nombre de critiques : 11

Total des points : 81

Moyenne obtenue : 7.36/10

n°11 - 9/10 Sans nom

11 février 2015

Effets au top, scénar travaillé (plusieurs sous scénar), interprétation très bonne (surtout le Joker - je pense l'un des meilleurs personnages du cinéma même). Ambiance noire comme on l'attend pour un batman ... Le meilleur Batman de tous.

Avatar choisi par le scifinaute

n°10 - 7/10 Fog Horn

30 mai 2011

Le chevalier noir confirmait son éternelle popularité auprès des ados grâce à cette aventure ambitieuse aux relents de polar. Solide technicien, Christopher Nolan signe une réalisation maîtrisée mais sans réelle personnalité que les mauvaises langues comme moi considèrent comme formatée pour les Oscars. Le scénario n'en demeure pas moins remarquable et la narration sans faille même s'il est toujours regrettable de constater un manichéisme non assumé camouflé derrière une dose de violence gratuite. THE DARK KNIGHT se révèle être une production bien emballée mais hautement surestimée et auquel il manque ce qui a fait de BATMAN RETURNS un chef d'oeuvre : de la folie.

Avatar choisi par le scifinaute

n°9 - 7/10 Sans nom

09 mai 2011

J'ai trouvé se film globalement bon. Il y à des excellents effets spéciaux et une bonne réalisation générale. Cependant je me suis un peu ennuyé à certain passage. Dommage!

Avatar choisi par le scifinaute

n°8 - 7/10 Yom

13 décembre 2010

Si ce film s'était appelé "Le Joker", je l'aurais mieux noté... mais là, pour un Batman et bien... et bien il est où Batman ? Quand il est là, il joue avec autant de charisme qu'une brique... C'est plat, c'est presque chiant. Mais il y a le Joker, magnifique joker, qui fait tout le film. Finalement, il n'y aurait pas eu Batman, ça aurait surement été mieux.

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 7/10 nostromo

07 décembre 2010

Le meilleur film de l'année 2008. Avec un Batman qui pète la forme et un méchant vraiment méchant. Encore plus sombre que le précédent (ça ne va pas aller en s'arrangeant). Une bonne mise en scène sans surdose d'effet spéciaux et d'excellents acteurs. Par contre je sais pas si c'était utile de le faire aussi long.

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 3/10 Sans nom

04 janvier 2009

Je suis très très étonné des notes qu'on peut trouver sur ce site ! Et encore plus de voir une si bonne note pour l'un des films m'ayant le plus déçu. Je m'explique : je suis rarement impatient de voir un film sortir. D'abord parce que la plupart des films actuels ne valent rien. Puis parce qu'un bon film peut attendre... Mais avec la suite de BATMAN BEGINS , pour une fois, j'étais impatient. Non seulement ce dernier m'a beaucoup plu, mais le réalisateur a su également nous prouver, avec ses précédentes oeuvres, qu'il sait maîtriser ses films.

Pourtant, je dirais que THE DARK KNIGHT à un arrière goût de nanar... Et oui, tout comme bon nombre de nanar, il a quelques atouts. Je prendrais comme exemple le meilleur : le personnage du Joker, franchement pas mal, et bien interprété.

Mais sinon, qu'avons-nous là ? Des acteurs très peu inspirés - la palme revient à C. Bale qui semble très songeur. Peut-être des soucis de canalisation qui refoule ou sa connexion internet qui fait des siennes ? Toujours est-il qu'il est ailleurs. Le duo de comique Freeman/Caine... Pardon, ils ne le sont même pas... permettent de combler les trous. La nunuche de service réussit le pari d'être encore plus niaise que la précédente - et là, je dis bravo. On se demande ce qu'on a fait pour mériter des actrices pareilles... Dans le temps, si elle n'était pas intelligente, elle était au moins jolie. Et surtout, ne parlons pas du scénario qui frise, non, qui atteint le ridicule. Un exemple parlant : SPOILER (non, je blague mais si vous vous servez de votre cerveau durant le film, je ne vous dévoile rien) Mr futur double face tend un piège au Joker mais en fait... Le joker tend un piège à Mr futur double face... Mais en fait c'est un piège de Mr futur double face ET de batman pour le Joker mais en fait c'est un piège du Joker pour Mr futur double face ET batman ET sa copine nunuche... Qui d'ailleurs et en fait la copine nunuche de Mr futur double face. FIN DU VRAI/FAUX SPOILER
Vous n'avez pas tout suivit ? Alors, je vous invite à regarder ce film qui comblera deux bonnes heures de votre dimanche après midi pluvieux. Je vous aurait prévenu !

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 8/10 noumayos

11 octobre 2008

Pas aussi bon que Batman Begins, différent dans le sens où il perd l'ésotérisme du premier opus. Ca reste quand même un énorme film, avec de bons acteurs et de l'action impressionnante...

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 9/10 Ubik

07 septembre 2008

THE DARK KNIGHT confirme, au-delà des espérances, le potentiel affiché dans BATMAN BEGINS. Nous avons ici le film le plus adulte, le plus sombre, le plus jusqu'au-boutiste consacré à un super-héros.
Loin des combats entre types costumés, c'est effectivement un vrai thriller que signe Christopher Nolan. Un thriller diabolique, fortement inspiré de la vision du personnage par Franck Miller. Ici personne n'est complètement noir ou blanc, tout le monde à des failles et elles ont des répercussions graves. Le scénario est passionnant parce qu'il pose des questions pertinentes et met le doigt là où ça fait mal : jusqu'où peut-on aller pour lutter contre le crime, l'ordre et le chaos ne sont-ils pas inséparables ? Et surtout le film ose remettre en question le rôle de Batman en montrant comment ses actions peuvent engendrer une violence pire qu'elle ne l'était. On n'avait jamais vu ça auparavant !
Les trois figures centrales du film (Batman/Bruce Wayne, le Jocker et Harvey Dent) sont parfaitement incarnées par trois acteurs investis par leur rôle. Nolan a trouvé l'équilibre parfait, et donne enfin une vraie dimension à l'indispensable commissaire Gordon (Gary Oldman, impeccable).
THE DARK KNIGHT est un film qui dépasse de loin le genre "super-héros". C'est un film qui interpelle, qui prend tous les risques, qui va au bout de son propos. Grâces en soient rendues à Christopher Nolan, l'homme à qui l'on doit la renaissance d'un héros qui faillit être enterré par Joel Shumacher.

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 9/10 P A

14 août 2008

Magnifique ! Du grand Batman, comme on l'a attendu depuis des années. Non pas que cette version soit meilleure que celle de Tim Burton, elles n'ont rien de comparable, mais Christopher Nolan s'est inspiré d'une version plus récente du comics, celle de Franck Miller. Une version assurément plus sombre, plus violente et plus réaliste. Le Chevalier Noir n'aura jamais aussi bien porté son nom. Face à lui, un méchant que tout le monde connait, ou croit connaître. N'en déplaise à Jack Nicholson, feu Heath Ledger le surpasse dans le rôle le plus difficile du film : celui du dangereux psychotique, à la fois imprévisible et calculateur, toujours prêt à exploiter les failles de ses adversaires, essayant de taper là où ça fait mal !
Pendant 2h30, on assiste à une véritable guerre des nerfs entre les protagonistes, toujours au coeur de l'action, sans s'ennuyer un seul instant, attendant avec impatience le mouvement suivant de cette partie d'échecs. Mais attention, dans chaque guerre, il y a des victimes, et les plus sensibles doivent être prévenus, il n'y a pas beaucoup de concessions dans ce film.
On soulignera l'excellente bande son de Hans Zimmer qui, comme à son habitude, vient renforcer le côté sombre et dramatique du film.Il paraît qu'un troisième opus est en préparation ... Je demande à voir, surtout si il est dans la continuité, mais je doute de revoir une adaptation de cette qualité avant longtemps.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 Chris

14 août 2008

Certainement le meilleur des Batman, le plus sombre, le plus obscur. Ledger réalise une grande performance, après Nicholson, le Joker à trouvé un acteur assez déjanté pour l'incarner, malheureusement pour la première et la dernière fois. Le clown torturé donne au film de Nolan une densité inégalé dans la série. Les fans de Batman se retrouveront dans cette oeuvre où l'on sent la patte de Miller!

Avatar choisi par le scifinaute