Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Le cobaye

(The Lawnmower Man)

 Les critiques

Nombre de critiques : 2

Total des points : 14

Moyenne obtenue : 7.00/10

n°2 - 7/10 KX69

17 avril 2012

Au delà des scènes d’images de synthèse, argument de vente du film à l’époque et qui sont désormais obsolètes (mais pas inintéressantes), le cobaye est un film qui reste plaisant notamment grâce à un scénario bien ficelé. Bien que Stephen King ait obtenu que son nom soit retiré de l’affiche, il semble bien que son influence plane sur le film : un individu ordinaire (au cas présent simple d’esprit, interprété un peu caricaturalement) va acquérir des pouvoirs extraordinaires jusqu’à devenir un pur esprit et s’en servir pour se venger. On frise le fantastique même si l’environnement technologique en fait un film de SF.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 JP

24 février 2006

Je suis étonné que Le Cobaye (The Lawnmower Man en v.o.) n'ait pas encore reçu de commentaires. Les films ayant utilisé en abondance les images de synthèse depuis Tron en 1982 ne sont pas nombreux. Il est vrai que les moyens disponibles à l'époque ne permettaient pas d'aller bien loin et de faire illusion... Ce n'est absolument pas le but du film, les scènes en images de synthèse très artificielles, géométriques et aux couleurs vives en sont la signature. Non, ce n'est pas une faiblesse, elles contribuent à créer cette ambiance si particulière du film.

Le docteur Angelo (Pierce Brosnan) a mis au point un programme permettant de stimuler l'intelligence des animaux, il ne lui manque qu'un cobaye humain pour poursuivre son ouvre, ce sera Jobe le jardinier du quartier (d'où le titre original du film), un simple d'esprit qui va se prendre au jeu et évoluer au point de développer des sur-capacités mentales. L'occasion alors pour lui de se venger de ceux qui l'ont toujours humilié.

Le scénario est bien mené, on ne s'ennuie pas même si les images ont vieilli. C'est aujourd'hui un film d'une autre époque, mais les amateurs du genre apprécieront. Outre les références à Tron, par exemple lorsque l'on voit le docteur Angelo en pleine simulation, on pense inévitablement à Brainstorm. Certaines images rappellent même le coté "cosmique" de la fin de 2001. Il y a d'ailleurs une interrogation sur Dieu.

Bref un film bien inspiré et unique en son genre, à voir. Le cobaye 2 tourné en 1996 ne sera pas aussi inventif, c'est bien dommage.

Avatar choisi par le scifinaute