Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Capricorne One

(Capricorn One)

 Les critiques

Nombre de critiques : 6

Total des points : 43

Moyenne obtenue : 7.17/10

n°6 - 8/10 Sans nom

21 septembre 2013

Excellent thriller qui part d'une imposture concernant l'exploration vers mars et se fini par un survival (on s'attend à voir débarquer la famille dingo de la colline a des yeux) ou les trois cosmonautes sont traqués comme des bêtes et où l'on devine une triste fin pour eux !

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 9/10 Chris

18 novembre 2008

Par ou commencer la critique de ce film ? Il n'y a rien à en dire de plus, il faut le voir tous simplement. Pas d'effet spéciaux mais une critique acerbe et très juste du monde médiatique. On peut faire croire n'importe quoi! Une oeuvre parfaite de fiction spéculative dans la lignée de "Punishment Park", et si c'était vrai... Un très grand film!

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 6/10 Fog Horn

22 février 2006

Pour renforcer sa crédibilité aux niveaux national et international, le gouvernement américain se lance à la conquête de la planète Mars, conquête qui n'est en réalité qu'une mise en scène tournée en studios. Avec un concept aussi alléchant, une multitude de pistes intéressantes est ouverte, on imagine une sorte de Truman Show (avant l'heure) renversé où seulement quelques individus en bernent des milliards via la télévision, on imagine la description du cocktail détonnant politique/médias, on imagine... Stop ! On imagine rien du tout, on arrête de rêver ! Au lieu de se focaliser sur l'impact de la propagande télévisuelle sur les populations ou sur la comédie permanente qu'auraient à jouer les prétendus explorateurs afin d'éviter les soupçons, le film se transforme en course-poursuite peu distrayante, et c'est tout. Une grosse déception (je mets 12 pour l'idée et le début).

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 8/10 KX69

09 janvier 2005

« Capricorne One » est un excellent thriller sur fond de conquête spatiale. La base scénaristique peut sembler exagérée mais l'explosion de la navette Columbia nous rappelle que les décisionnaires de la NASA peuvent être soumis à de telles pressions qu'ils en négligent la sécurité au profit du respect des calendriers. Le thème central de la manipulation de l'image reste, à l'heure du numérique et de l'omnipotence des médias, tout à fait d'actualité.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 5/10 BELMONT Frédéric

22 septembre 2000

Je n'ai visionné qu'une seule fois "Capricorne One" en décembre 1992 mais cela m'a suffi pour hisser ce film au rang de petit chef d'oeuvre. Malgré une histoire totalement invraisemblable, on rit beaucoup en suivant les péripéties des astronautes qui se sentent finalement aussi prisonniers dans le trucage imposé que s'ils navigaient réellement dans leur module spatial.Souvenez-vous la scène du débarquement en studio lorsque le big boss demande au machiniste de ralentir l'image pour simuler la gravité. Ou encore lors d'un dialogue entre les familles et l'équipage, le capitaine sur le point de craquer masque sa lassitude de la supercherie en feintant l'amertume de l'éloignement : hilarant et bien pensé!

Il est amusant de penser que c'est la NASA qui a fourni la technologie pour les engins spatiaux du film en dépit du rôle peu flatteur qui lui est accordé. Qui, même en 1977, pourrait croire une seconde qu'un module Eagle (identique à ceux de la lune)pourrait traverser l'atmosphère martienne et se poser sans encombre sur les cailloux martiens? Capricorne One, c'est très rigolo et mieux que les productions actuelles du style "Mission to Mars"!

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 Sylvain Grenon

11 août 2000

Voilà un film étonnant et qui n'est que rarement diffusé. Le thème est très intéressant: pour conserver les crédits du gouvernement, LA nASA simule une expédition vers Mars afin de prouver sa compétence. Toute cette expédition sera truquée et on tente de duper la Terre entière. La supercherie sera t-elle découverte ?? Voilà de la SF intelligente et bien construite. Un film rythmé avec des effets spéciaux adéquats. Un excellent moment et une des réussites du genre. ON notera dans la distribution le désormais tristement célèbre : O.J. SIMPSON.

Avatar choisi par le scifinaute