Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Buck Rogers au 25ème siècle

(Buck Rogers in the 25th Century)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 15

Moyenne obtenue : 5.00/10

n°3 - 1/10 Chris

02 janvier 2016

Un générique en tout point horrible et hideux, ce téléfilm pâle copie de FLASH GORDON (dont BUCK ROGERS fut le pendant dans les années 30 40) est un mix de plusieurs épisodes mal montés. J'avoue que j'ai pas mal aimé la série mais cette daube de morceaux mis bout à bout qui ne vaudra jamais la série GALACTICA qui est l'une des meilleures séries de Space-Opéra selon moi. Non ce téléfilm est totalement ridicule et les emprunts orientaux à FLASH GORDON (les sbires de Kane) en font un gros navet eighties, nullissime!

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 6/10 KX69

25 mars 2005

Remontage pour le cinéma des deux premiers épisodes de la série : « the Awakening » (en 2 partie), « Buck Rogers au 25ème siécle » a été conçu par la même équipe que « Battlestar Galactica ». On retrouve donc l'esthétique quelques peu « disco » de Galactica mais également la qualité des décors et des effets spéciaux. Le ton est par contre plus léger, privilégiant l'humour et un climat gentiment sexy. Buck Rogers, devient une sorte de James Bond spatial d'autant plus charmeur qu'il est entouré de très agréables créatures, Erin Gray et Pamela Hensley. Cette proximité avec l'agent secret britannique est évidente lors du très beau et très « bondien » générique. Même si le film manque un peu de souffle et reste finalement un spectacle plus télévisuel que cinématographique, il n'en est pas moins un agréable divertissement pour tout amateur de Space opera.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 Grasser Olivier

11 novembre 2001

Bien que ce film soit d'un point de vue visuel bien dépassé, age oblige! Il garde toujours un ton comique et bon enfant. Marqué du quitche par la présence du robot Twiky et du docteur Théopolis (une intelligence artificielle faisant partie du conseil de la terre), on est certain de passer un bon moment! Les acteurs: Gil Gerard et Erin Gray sont parfaits, résultat: une série de 37 épisodes. A l'époque précurseur du style space opéra, les trentenaires se souviendrons plus de la série Gallactica du meme réalisateur. En résumé pour les amateurs du genre,à voir absolument. Une seule tristesse: n'existe pas encore en dvd!

Avatar choisi par le scifinaute