Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Battleship

(Battleship)

 Les critiques

Nombre de critiques : 5

Total des points : 23

Moyenne obtenue : 4.60/10

n°5 - 2/10 Chris

18 février 2013

Le pire de la Science-Fiction Américaine, avec pourtant comme acteurs cautions Liam Neeson (STAR WARS) et Tadanobu Asano (ELECTRIC DRAGON 80.000 V, ICHI THE KILLER, GEMINI, VITAL, etc...) cette daube bourrée d'effets-spéciaux (pas toujours bien faits d'ailleurs) manque d'idées scénaristiques. On le voit actuellement la SF est en plein doute mondial, pas grand chose pour les fans à se mettre sous la dent depuis novembre 2012 (à part BILBO qui est de la Fantasy un autre genre de la SF) quatre mois de disette pour l'instant. Bon, BATTLESHIP est un film rempli de clichés et de déjà vu, incroyable de nous resservir cette soupe, le jeune qui ne sait pas quoi faire et s'engage dans la marine, sa copine fille de l'amiral, ses hommes hyper dévoués pour lui (dont Rihanna marin impertinente et gros bras) prêt à se sacrifier, l'héroïsme des anciens marins du Missouri qui démarre le bazar comme une Ferrari. On critique souvent le cinéma Asiatique qui est parfois surjoué (souvent à juste titre) et bien là c'est la même chose, ce film est surjoué, par un Asano second couteau qui lui va mal, par un Neeson qui cabotine et en fait des tonnes en vieux loup de mer et pire un acteur principal bien pâle (çà rime) Taylor Kitch (son nom lui va bien). Franchement ce film est bien mauvais les scénaristes et réalisateurs U.S. feraient mieux de nous faire rêver plutôt que nous resservir des histoires éculées à la INDEPENDENCE DAY. Nul!!!

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 7/10 Alien

25 août 2012

j'aime bien les films d'invasion E.T. mais je reste sur mes gardes lorsque c'est l'armée américaine qui sauve la planète. je me méfie des slogans et de la bannière mise à toutes les scènes. mais là je dois avouer que je suis agréable surpris car je ne me suis pas senti "agressé" du tout. 2h15 d'action bien menée et des prises de vue aérienne des navires tout simplement magnifiques. la BOF est à la hauteur. la seule chose qui m'étonne c'est qu'il n'y a aucun sous-marin dans le film...alors que toute armada moderne est accompagnée par ces bâteux noirs! au niveau du bonus: heureusement que le producteur n'a pas choisi la fin alternative présentée. donc en final vive les USA!

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 6/10 Yom

21 août 2012

Allez, je me suis bien marré pendant le film, les effets spéciaux sont corrects, mais franchement, on voit tout venir à des kilomètres... Ça sent vraiment le film qui essaie de surfer sur la vague TRANSFORMERS tout en vendant de loin le jeu "touché/coulé" (battleship en anglais)... Bref, pas extra, mais à voir en y étant préparé.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 2/10 Sans nom

22 mai 2012

En général je suis bon public et capable d'aimer une palette assez large de styles cinématographiques, y compris ceux qui tiennent du simple divertissement ou du film d'action basique. Mais là alors je me sens obligé de mettre d'autres en garde: ATTENTION, BATTLESHIP est vraiment une "daube", ne lui donnez ni votre temps ni votre argent... Le seul point positif du film ce sont les CG (effets numériques), qui sont au standard actuel, c'est à dire très bons. Ils sont la seule raison pour laquelle je ne mets pas une note bien plus basse. Mais même là on peut faire 2 reproches: - Le design est pompé sur Transformers, donc bon c'est pas original. - Certains effets (effets de "Lens flare", ou Halo, par exemple) sont utilisés sans discernement aucun, et franchement ça m'a agacé... Quant au reste c'est affligeant: -Le scenario est franchement débile, à l'image des extraterrestres qui sont des demeurés finis (on se demande comment ils peuvent maitriser les voyages interstellaires ceux là, ils ne sont même pas capables de faire la différence entre objets inanimés et ennemis, ils passent tout le film à se planter de cible ou à hésiter.) Rien ne tient debout, ni donc les ETs (armés de magnifiques...pinces...), ni leur "technologie" (hum, ca va d'étoile en étoile ça? avec pour seules armes une sorte de grenade (balistique comme ça il y a largement le temps de la dégommer en plein vol) et des meuleuses complètement idiotes et erratiques. Ah, et leurs vaisseaux, arrivés à toute vitesse de leur étoile, ils ne peuvent que se déplacer comme une baleine une fois sur place? Et que dire d'un cockpit de "croiseur interstellaire" alien que la première balle de sniper venu traverse. A noter que le pilote est ensuite aveuglé par des bombes lumineuses... arggg.. Boum...fin du film.... (ou presque). La marine Américaine n'est pas mieux traitée en fait, même pas un semblant de vouloir faire comme si cela était cohérent ou réaliste. Les dialogues, j'allais oublier les dialogues: ils sont involontairement comiques tant ils sont nuls; résultat la salle rie (c'est déjà ça hein, mais attention le film ne tente pas le second degré du tout, c'est donc en fait parce que c'est affligeant que les gens rient..) Voilà, j'ajoute que l'acteur principal m'a bien énervé, que Rihanna n'est là que pour son physique bien sûr, et que je suis bien triste que Liam Neeson (seul acteur du casting on dirait) se soit compromis dans ce navet, même si sa présence à l'écran ne doit pas dépasser la minute en tout... Dernier point, on peut apprécier un navet s'il y a de la dérision ou du second degré etc... Là non, on prend juste le spectateur pour un idiot fini. On peut aussi excuser un navet si les moyens sont "ric rac". Là non, la bouse a englouti environ 200 000 000 Dollars de budget (si si, 200 millions...) je ne crois pas avoir jamais vu pire résultat par dollar investi. Conclusion: Vous ne voulez pas voir de navets, vous voulez profiter de bons films dans les années à venir? Ne donnez alors pas un centime à celui ci sous peine de voir fleurir d'autres films du même acabit, d'autres films sous-baclés qui nous prennent nous public pour des vaches à lait complètement décérébrées.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 6/10 KX69

05 mai 2012

Drôle d’idée d’adapter le jeu de la bataille navale (évoquée dans le film de façon maligne) mais enfin, je m’attendais à voir du TRANSFORMERS (...mon cerveau en bouillie) et le résultat est au dessus de mon attente. Après une introduction très TOP GUN de la mer avec uniformes blancs, belle nana blonde et bannières étoilés flottant au vent (Join the navy!), on rentre dans le vif du sujet avec cette bataille navale opposant de pas si terribles ET (ils ne tirent que si on les menace) à nos fiers Marines (enfin au leurs!). Le tout se révèle suffisamment distrayant et spectaculaire si l’on passe les nombreuses facilités scénaristiques (une parmi d’autres : l’utilisation hautement improbable d’un navire musée). De la junk food cinéphilique correct en somme.

Avatar choisi par le scifinaute