Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Les aventures de Buckaroo Banzai

(The Adventures of Buckaroo Banzai Across the 8th Dimension)

 Les critiques

Nombre de critiques : 2

Total des points : 16

Moyenne obtenue : 8.00/10

n°2 - 8/10 Fog Horn

16 septembre 2013

Le concept de folie: un neurochirurgien samouraï aventurier, et accessoirement guitar hero, répondant au doux nom de Buckaroo Banzai repousse avec son groupe de rock une invasion de mutants de la 8e dimension qui s'appellent tous John! Aucun doute possible, on est bien dans les années 80, la décennie la plus décomplexée et la plus fun de toute l'histoire du cinéma. Avec une bonne humeur communicative, ce classique injustement oublié fonce pied au plancher dans un délire absolu, parfois maladroit, mais à 1000 lieux du formatage commercial des blockbusters actuels. L'ensemble est empreint de fraîcheur et de générosité avec ses personnages uniques (Peter Weller est à fond dedans et John Lithgow cabotine comme un fou furieux), ses costumes improbables (Jeff Goldblum en fait les frais tout au long du film), ses répliques hilarantes (la VF est énorme), son thème musical qui trotte dans la tête et ses idées bien crétines (la pastèque dans le labo, l'histoire d'Orson Welles). Même si le film s'essouffle un peu dans son dernier tiers, il reste un must ultra-divertissant et plutôt bien réalisé qu'on ne se lasse pas de visionner encore et encore.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 8/10 Chris

09 mars 2010

Un modèle de comédie SF, l'une des meilleures, avec sa bande son eighties. Ce film je l'ai vu pas mal de fois à la télé, Peter Weller commençait une grande carrière dans les films de SF (Robocop, Planète Hurlante). Certes il a pas mal vieilli (surtout au niveau fringues!) mais l'on peut considérer qu'il n'est pas toujours reconnu à sa juste valeur! (pour moi le titre dont j'ai le plus entendu parler pour cette fable était : LES AVENTURES DE BUCKAROO BANZAÏ DANS LA 8éme DIMENSION, à voir et à revoir, incontournable pour un fan de SF!

Avatar choisi par le scifinaute