Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

L'aventure intérieure

(Innerspace)

 Les critiques

Nombre de critiques : 8

Total des points : 57

Moyenne obtenue : 7.13/10

n°8 - 7/10 Gizmil

25 décembre 2005

Une comédie de science-fiction assez unique en son genre et assez typique des années 80, sympathique dans son humour et sa mise en scène puisque nous nous retrouvons en compagnie d'une caricature de l'anti-héros, un employé de super-marché sujet à des crises d'anxiété qui visite régulièrement son psy pour tenter de les chasser, un monsieur tout-le-monde qui va se retrouver bien malgré lui impliqué dans un trafic d'invention scientifique révolutionnaire: la miniaturisation. Bien plus qu'impliqué même, puisque sont corps va être investi par un module d'exploration miniaturisé avec un type à l'intérieur. Toute l'histoire est assez folle et rocambolesque mais on ne peut s'empêcher d'y rentrer et de rire aux scènes dans lesquelles va se retrouver notre "héros improvisé" (pas du tout préparé à ce qui lui arrive). Par rapport à ça, un remarque: souvent, dans les comédies burlesques telles que celle-ci, le réalisateur prend une situation rocambolesque et s'en sert comme alibi, comme base à un maximum de gags mais qui, à force d'être employées de la sorte, ne sont même plus drôle car ça manque de finesse et c'est de surcroît très vite lassant. Au moins, ici, chaque gag a une raison d'être, même s'il semble tiré par les cheveux, ça reste logique et en adéquation avec le scénario (l'équilibre est parfois fragile dans ce genre de comédie mais là, ça passe - attention, par moments, ça fait un peu beaucoup quand même, notamment vers la fin du film).
Bref, on a quand même là un scénario comme on n'en fait plus et qui serait sans doute traité différemment à l'heure actuelle, le genre de comédie dont l'humour a un côté assez sain, disons "familial", traitée d'une manière sympathique, à la sauce 80's, genre "Y a t-il quelqu'un pour tuer ma femme", "Chérie, j'ai rétréci les gosses" ou encore "Balance maman hors du train"...Pour ce qui est des effets spéciaux, c'est d'époque mais plutôt réussi, les scènes du module d'exploration parcourant le corps humain sont très sympa!
Bref, une bonne comédie familiale à voir au moins une fois, même un peu plus...

Avatar choisi par le scifinaute

n°7 - 9/10 Fog Horn

05 juillet 2004

Vous en connaissez beaucoup, vous, des films qui comportent en même temps un mini-homme injecté par accident dans la fesse d'un inconnu, ce même nano-individu qui passe d'une personne à une autre par voie buccale, une bad-guy très méchant affublé d'un bras bionique, un mec qui change de visage grâce à ses nerfs faciaux, un micro-combat dans un estomac, des humains réduits de moitié qui courent après des boutons de manchettes? Un seul homme est doté d'une telle générosité, c'est Joe Dante ! Quelques années après L'AVENTURE INTERIEURE, il pétera de nouveau un câble avec GREMLINS 2.

Avatar choisi par le scifinaute

n°6 - 4/10 BELMONT Frédéric

29 mars 2003

"L'aventure intérieure", ce n'est jamais qu'un remake clownesque du très sérieux film d'anticipation "Le Voyage Fantastique" (inspiré par Isaac Asimov dans les années 60). Quand j'ai découvert cette comédie de série Z, je me suis vraiment dit que certains producteurs se fichent du monde en bousillant des sujets qui auraient pu être passionnants. Bien que les effets spéciaux évoluent d'années en années, je continue de croire que le contexte de Guerre Froide rendait les films plus sérieux et motivés dans les années 60 et 70. Terminé.

Avatar choisi par le scifinaute

n°5 - 7/10 Jérôme roy

24 juillet 2001

L'aventure intérieure, c'est un film comme on en fait plus. Distrayant, rythmé, drôle mais conçu avec suffisament de savoir-faire cinématographique pour ne pas tomber dans le n'importe quoi des blockbusters actuels. Un seul responsable pour cela, le réalisateur Joe Dante fans des séries B des année 50 et des films de science-fiction qui trouve la possibilité d'enterrer "le voyage fantastique", qui sur le même thème réussit l'exploit d'être aussi ennuyeux que farfelu et dénué de toute logique. Ici outre des effets spéciaux superbes qui nous montrent que l'intérieur de notre propre corps est une galaxie lointaine (d'où le titre original Innerspace), le film bénéficie aussi d'un scénario assez malin qui ne cesse de rebondir. Une mention spéciale aussi aux acteurs principaux, Martin Short et Dennis Quad qui sont particulièrement en forme et arrivent à créer une superbe équipe, même s'ils ont en fait qu'une scène en commun.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 9/10 Sans nom

21 février 2000

Très prenant et les acteurs sont forts. Je pense plus à Dennis Quaid et à Meg Ryan qui ont par la suite bien évolués dans leur carrière...

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 9/10 Qball

29 août 1999

L'Aventure Intérieure est un des films qui m'a séduit le plus de tous ceux réalisés depuis quelques années... je l'ai vu au moins une soixantaine de fois et je ne m'en lasse pas... tous les ingrédients sont réunis pour faire un excellent divertissement : science-fiction, humour, action,... Le film brille par son ingéniosité et par le fait qu'il ne se prenne pas au sérieux ! Dommage qu'il n'y ait pas eu de 2è volet ! Car l'idée était originale et pas si exploitée que ça.... Bref, il s'agit d'un film à voir et à revoir !

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 5/10 Sylvain Grenon

25 août 1999

Bof, c'est pas folichon. On a déjà vu ça plusieurs fois et en plus mieux fait. je sais pas trop quoi dire, c'est un film pour une soirée spaghetti. C'est pas indigne, mais franchement, vite vu, vite oublié. Comme dirait Télérama, c'est le genre de film oublié parce que oubliable. Mais y'a la petite Meg Ryan. Ah, j'aime bien Meg Ryan :-) !!!

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 Sans nom

20 août 1999

Ce film n'est pas à proprement parler de la S.F. C'est un divertissement et pris comme celà, il est de vraiment bonne qualité. Les acteurs sont sympatiques à souhait, l'intrigue bien menée, l'ambiance prenante et la réalisation efficace. De très bons moments en perspective.

Avatar choisi par le scifinaute